Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 29 juin 2017 - 12:53  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Imagine 4.0
(Article écrit par Lucas Janin et extrait d'Amiga News - février 1996)


Une nouvelle version d'Imagine vient de sortir avec de nombreuses fonctions intéressantes : flou de déplacement (motion blur), ombres douces, Metaballs, etc. Mais comme nous avons raté la version 3.3 qui, elle aussi, apporte son lot de nouveautés, nous allons voir ensemble les changements qu'apportent ces deux versions et tout ça pour le même prix. :-)

To be or not to be 4.0 ?

Première amère constatation, l'interface n'a pas changé depuis la version 3.0 (ni d'ailleurs depuis la version 1.0 :-(). Bref, ne soyons pas médisant...

(Bruce Lepper : Lucas ne l'a pas vu, mais il existe dorénavant chez Vitepro une documentation de 260 pages en français traitant des versions 3.0, 3.1, 3.2, 3.3 et 4.0).

Une plainte dans le désert

Depuis la version 3.2, Imagine peut ouvrir son écran de travail en 256 couleurs, ce qui lui permet de faire de nombreuses choses intéressantes. Mais les concepteurs d'Imagine n'ont pas tenu compte de la lenteur de notre pauvre AGA en 256 couleurs, surtout en DBLPAL... Sans carte graphique, Imagine n'est malheureusement pas utilisable dans ce type d'écran (on peut voir le réaffichage de gadgets !). Bref, une utilisation judicieuse des écrans Amiga aurait permis d'avoir un écran de travail Imagine en 16 couleurs et un nouvel écran en 256 couleurs qui serait ouvert (ou passerait devant) seulement quand on en a besoin. Mais voilà, Impulse donne la légère impression de ne pas vouloir utiliser les spécificités de l'Amiga (ScreenMode, requêtes systèmes, datatypes, multi-écran, Intuition, ARexx, clavier système...). En attendant les nouvelles machines l'Amiga n'est pas d'une rapidité démentielle, alors pitié Impulse, faites-nous une version qui utilise les nombreux avantages de notre magnifique OS.

Nouveautés 3.3

A partir de cette version, la requête d'attribut des objets a été grandement améliorée (Cf. Image 1 et Image 2). Elle a vraiment gagné en ergonomie et de nombreux nouveaux types de placages sont maintenant disponibles (Specular, Hardness, Shininess, Brightness, Fog Length, Index Of Refraction, Ambient Light et Roughness). Ces dernières possibilités sont très intéressantes pour réaliser de nombreux effets. Les couleurs se paramètrent maintenant plus facilement dans les textures algorithmiques. Il est possible de désactiver une texture ou un placage, de voir une image qui va être plaquée, d'effectuer un clone d'une texture ou d'un placage, de choisir la brillance de l'objet de 0 à 256, d'effectuer un rendu rapide directement sous la requête d'attribut, de choisir un label à une texture ou à un placage, de définir les paramètres par défaut des objets... Enfin, une grande avancée dans ce niveau. Malheureusement, seul l'affichage en 256 couleurs permet un rendu (plus ou moins rapide) sur une sphère ou un cube de la texture, donc pas très utilisable sur un Amiga sans carte graphique rapide...

Imagine
Image 1

Imagine
Image 2

Si vous travaillez sur un écran en 256 couleurs, Imagine vous donne la possibilité de visualiser l'image qui est en train de se calculer. Cet affichage en 32 niveaux de gris, permet d'éviter de calculer une animation complète et se rendre compte à la fin que ce n'est pas du tout ce que l'on voulait obtenir... A qui n'est-ce pas arrivé ! De même, sur un écran 256 couleurs, l'image de fond est en 32 niveaux de gris.

D'autres petites bricoles ont été implantées : choix de l'éditeur (détail, spline...) au démarrage d'Imagine, paramétrage du nombre de points pour les sphères CSG (pour le rendu en "scanline") et une fonction "smooth fracture" qui permet de lisser une courbe.

Et la 4.0 ?

Imagine

La première fonction qui a le plus excité ma curiosité a été les ombres douces. En effet, ce type de fonction manquait cruellement à Imagine. Elle permet un rendu plus proche de la réalité. La douceur des ombres se paramètre sur l'axe x de la lampe. Dans la préférence, on contrôle le nombre de lampes qu'Imagine va créer pour réaliser l'opération. Ce type d'ombres douces sont très bien réalisées mais très lentes à calculer.

Imagine

Par exemple : un petit objet qui met 27 secondes pour se calculer passe à 4 minutes 42 secondes avec des ombres douces paramétrées à 45 lampes. Ce paramètre peut aller jusqu'à 200, merci Impulse... Ce n'est pas un PowerPC 604 à 150 MHz qu'il nous faudra, mais une vingtaine ! :-)) Bref, pour l'exemple ci-dessus (Cf. Image 3), le rendu devient 10 fois plus lent (ou moins rapide pour les optimistes :-)... Donc, de bien belles images, mais il faut de la patience... beaucoup de patience...

Une autre nouveauté de taille, la fonction flou de déplacement qui permet une plus grande fluidité dans le mouvement rapide. Malheureusement, pour réaliser cette opération, Imagine recalculera totalement toutes les images plusieurs fois (le nombre est paramétré dans le projet) décalées dans le temps et composera après l'ensemble. Plus le nombre est important, plus l'animation est fluide, plus c'est lent...

Pour la création de formes organiques, une méthode de modélisation par "metaballs" a été implantée. Pour créer un objet "blods", il suffit de créer des sphères, de les grouper et d'appliquer la dite fonction. Vous avez maintenant une peau sur votre objet. Pour une fois, Impulse a eu la bonne idée de ne pas figer la fonction. Je m'explique un peu mieux : si vous réalisez des "State" sur le groupe de sphères, Imagine recalculera pour chaque image l'objet. Comme quelques images valent mieux qu'un long discours (ennuyeux), reportez-vous à l'image suivante :

Imagine

Une fonction importante de lissage des objets fait son apparition. Elle permet de réaliser, très facilement, des formes courbes comme une voiture (Cf. ex1 et ex2). Les étoiles ont été grandement améliorées. Ce ne sont plus maintenant des pixels d'une seule couleur, mais de plusieurs couleurs, ce qui devient maintenant utilisable. Les effets peuvent être paramétrés dans le modeleur, pour être utilisés comme un outil de modélisation ou pour réaliser des tests. La fonction "Cascade Group" permet de grouper les objets en cascade. Dans le Stage Editor, Imagine 4.0 peut changer automatiquement une image en fond d'écran pour réaliser du "rotoscoping". Et enfin, la possibilité d'effacer des fichiers directement sous Imagine (intéressant pour les personnes sur PC :-)).

Imagine Imagine
Ex1 et Ex2

Conclusion

Comme d'habitude, je reste mitigé sur ce produit. En effet, de nouvelles fonctions (intéressantes) sont à chaque fois intégrées, mais l'ergonomie générale n'a pas beaucoup changé au cours des versions. De plus, la limitation de l'espace en rendu trace est toujours présente ! Il reste tout de même un outil relativement complet pour un prix compétitif. Alors de grâce Impulse, revoyez l'ergonomie, utilisez les spécificités de l'Amiga et Imagine deviendra un outil formidable.

Nom : Imagine 4.0.
Développeurs : Impulse.
Genre : modélisation 3D.
Date : 1995.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire, AmigaOS 2.04.
Licence : commercial.
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]