Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 février 2024 - 20:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Réseaux sociaux

Suivez-nous sur X




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Associations
Jeux
Logiciels
Matériel
Magazines et médias
Pages personnelles
Réparateurs
Revendeurs
Scène démo
Sites de téléchargement
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Imagina 1989
(Article écrit par F. Place et B Selleron et extrait de Génération 4 - mai 1989)


Imagina, l'année de toutes les images

Imagina, rendez-vous européen de l'image de synthèse, est sûrement l'un des plus prestigieux événements du genre. Cette année, en embarquant une "caméra volante" à bord d'un hélicoptère radiocommandé ou en présentant les effets spéciaux de Roger Rabbit et Terminator, cette 8e édition du Forum International des Nouvelles Images se met délibérément sous la bannière du 7e art.

Arts, animations et simulations

L'une des vedettes de ces quatre jours aura été le peintre Matta. Ses oeuvres, réalisées sur palette graphique, annoncent peut-être une nouvelle approche de la création. Autres personnalités aux démarches originales : le Japonais Taku Kimara qui nous présentera le premier abécédaire de synthèse sur système Links. Parlons aussi de William Latham, du Research Center d'IBM, en Grande-Bretagne. A partir de modèles mathématiques récursifs, sa machine génère des sculptures dont les formes biologiques rappellent aussi bien des escargots marins que des herbacés multicornes, issus d'un monde à la limite du cauchemar. Toujours dans le style "Thriller", mais avec une touche de poésie, John Lasseter, de Pixar, est venu en personne présenter son dernier bébé : Tin Toy, une animation dont les qualités techniques entrent dans la lignée de Luso Junior (prix de l'animation 3D, Imagina 1987) ou Red's Dream (prix du réalisme, Imagina 1988). Une innovation, malgré tout, puisque Pixar introduisait, pour la première fois, un personnage humain dans ses animations.

Imagina 1988
Le monde biologique

Et comme chez Pixar, on ne se déplace jamais seul, Robert Debrin en a profité pour exposer ses méthodes révolutionnaires de rendu volumique, où l'objet est décrit par sa matière interne (thème également abordé au colloque Communication et Image Médicale de Nice - CIME 1988). Révolutionnaires, également, les modèles à particules de Karl Sises, de la société Optomystic. Ce nouveau concept de représentation d'objet permet de simuler une tempête de neige ou une chute d'eau avec un réalisme impressionnant.

Les humanoïdes synthétiques arrivent !

Si la crédibilité visuelle augmente dans la modélisation d'objets, la description et la représentation 3D du corps humain deviennent, à elles seules, un domaine d'étude de l'image de synthèse. Pixar s'est lancé dans l'aventure avec Tin Toy et grâce aux recherches poussées de Robert Debrin. Jerry Weil, d'Optomystic, a orienté sa matière grise dans l'habillage de tels acteurs synthétiques : études sur les cheveux, la peau, les os.

Depuis quelques années, Nadia Magnetat-Thalman (épaulée de son mari Daniel Magnetat-Thalman) travaille sur les déformations faciales et musculaires ainsi que sur le comportement (démarches, interactions au contexte environnant) de leurs personnages. Ces hommes virtuels, reconstitués à partir de techniques d'Intelligence Artificielle, deviennent capables d'évoluer dans leur propre monde synthétique, indépendamment de leur concepteur. Preuve en a été faite avec "Rendez-vous à Montréal" qui mettait en scène une Marylin ressuscitée et un Bogart pimpant.

Imagina 1988
Marylin

Avec "Galaxy Sweet Heart", leur dernière production, un pas est franchi dans le comportement naturel et émotionnel de chacun des acteurs.

Trucages & bidouillages

Images complexes, images hyperréalistes, images trompeuses. Il ne restait plus qu'à truquer pour mieux jouer avec l'oeil. Les grands animateurs de la côte ouest des États-Unis, les sorciers des effets spéciaux, nous ont dévoilé les secrets du trucage. Ken Ralston, d'ILM, orchestre les incrustations graphiques de "Roger Rabbit" alors que George Joblove métamorphose une tortue en sorcière, en passant par la chèvre, l'autruche et le léopard, dans la fantastique histoire de "Willow".

Imagina 1988

Joël Hynek, après une longue séquence de "Terminator", commentera les techniques de transparence et de thermovision de ses personnages. L'image truquée sort des sentiers battus, par son contenu, ou sa manière d'être filmée.

Yves Tulli d'ACME Film, recherche les prises de vue chocs, renversantes grâce à ses caméras par ordinateur. Emmanuel Préviaire, lui, préfère les monter sur des hélicoptères radiocommandés. A ces sessions, consacrées en grande part aux nouvelles technologies de l'image et au cinéma, les images composites de Zbigniew Rybczynski abordent les thèmes de la vidéo "haute et très haute définition".

Et si nous parlions des prix

comme chaque année, les prix Pixel/INA récompensent les meilleures images de synthèse des douze derniers mois. Et, comme chaque année, les regards se sont tournés du côté de Pixar qui ramène aux États-Unis le prix le plus convoite : l'animation 3D, avec "Tin Toy".

Imagina 1988
Tin Toy

Mais citons aussi "Technological Threat" de Bill Koyer qui remporte le prix "fiction" dans des hurlements de rire. La France est aussi à l'honneur grâce à Sio Benbor 2 de Fantome (Grand prix Pixel/INA), Saint-Thèse et ses Images, de Philippe Fertay (prix "école et université") qui a produit, sur palette, un travail plein d'humour.

Imagina 1988
Technological Threat

Enfin, le grand prix de la critique, "Automappe", de Michel Bret, se démarque du lot par son originalité plastique. Une originalité que l'on retrouve peut-être chez Kawaguchi ou Latham, seuls créateurs de mondes virtuels relevant de l'outil informatique. "L'ordinateur est en instance de mue ; il va papillonner comme un organe" souligne René Berger, docteur ès lettres à la Sorbonne et seul critique d'art à s'interroger sur le devenir et l'évolution de l'art infographique.

Images à vendre

Bien sûr, autour de ces créations, ces recherches et ces discussions, un marché de l'image de synthèse existe. En instaurant le premier Marché Européen de l'Image de Synthèse, Imagina tenait à ce que concepteurs, utilisateurs et décideurs se rencontrent, s'informent.

Du côté concepteurs d'image, les plus grands n'ont pas raté le rendez-vous : Ex-Machina, BSCA, Fantome ou Mac Guff Ligne, pour la France ; mais aussi Little Big One (Belgique), Imagique (Belgique) et Animatica (Espagne). Derrière l'image se cachent matériels et logiciels représentés par Bull, Getris-Image, X-Com, TDI Systèmes, Métrologies...

Quoi ! Pas le plus petit Amiga ? Pas l'ombre d'un Atari ST ? Eh bien non ! Nous avons affaire à un marché européen, très exigeant en qualité technologique et professionnelle. Nous sommes entrés dans un lieu où la micro-informatique n'a pas sa place (pour l'instant, tout du moins !) pour des raisons de rapidité, de capacité mémoire, d'image de marque ou d'affaires. Rassurez-vous quand même. La micro-informatique existe et Imagina le sait.

Parmi les neuf catégories primant les meilleurs films, la catégorie micro-informatique a été remportée par Paillafrisson, d'IVAO (IBM PC/AT). Parallèlement, Ricard organisait un double concours : créer une image 2D ou 3D sur le thème du rock ou présenter un court-métrage infographique (le thème était libre). Et croyez-moi, Atari ST et Amiga ont eu tenir leurs engagements. Alors, si vous voulez recevoir une formation de haut niveau à l'INA ou simplement (!) être invité à Imagina 90, faites tourner vos processeurs graphiques et votre imagination créatrice, vous ne le regretterez pas !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]