Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 22 mars 2019 - 03:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Icaros Desktop 2.2.5/2.2.6
(Article écrit par Ludovic Maslies - février 2019)


Après presque trois ans d'abstinence et mon test d'Icaros Desktop 2.0.3 pour Amiga Power, je me suis penché sur les dernières versions en date disponibles au téléchargement, la 2.2.5 puis la 2.2.6 sortie au moment où j'écrivais ces lignes. Pour rappel, cette distribution logicielle pour AROS maintenue par Paolo Besser est disponible sur vmwaros.blogspot.com.

Icaros 2.2.6

Côté matériel

Je n'utilise pas Icaros Desktop sur Virtual Box mais bien sur un PC physique dont les caractéristiques sont les suivantes :
  • Carte mère Mini ATX Gigabyte GA-946GMX-S2 pleinement compatible avec AROS, à savoir l'audio, l'Ethernet et les ports USB (quatre à l'arrière et deux à l'avant).
  • 2 Go de mémoire.
  • Processeur Core 2 Quad Q6600 à 2,4 GHz.
  • Carte graphique Nvidia 256 Mo (dont je n'ai pas mémorisé la référence exacte).
  • Son 2.1 Altec Lansing (si, si, cela a son importance).
Côté logiciel

Icaros Destop est un véritable système d'exploitation indépendant qui requiert une configuration modeste (mais compatible) et qui n'a pas grand-chose à voir avec l'AROS de base. En effet, on a là affaire à un système complet et équilibré dans (presque) tous les domaines. Presque ? Oui, seulement presque même si nous ne sommes pas loin du but à atteindre.

Pourquoi le "presque" ? Parce que je vais commencer par les points négatifs (ne faut-il pas toujours garder le meilleur pour la fin ?).

Odyssey Web Browser

Version 2.2.5 : A mon grand regret, YouTube qui fonctionnait parfaitement bien dans la version 2.1.3 fait maintenant irrémédiablement planter Odyssey Web Browser lorsque l'on clique sur une vidéo (et c'est bien dommage d'en être privé quand on a un système audio de qualité pour en profiter).

Version 2.2.6 : OWB plante maintenant dès qu'on accède à la page YouTube. De plus, si le navigateur fonctionne bien dans son ensemble il m'est maintenant impossible d'accéder à la page Web icarosdesktop.org, celle que l'on trouve par défaut en faisant une recherche Google. La page restant irrémédiablement blanche. Comme disait l'autre : c'est ballot. Cela dit, une alternative est venue de mon contact avec l'adresse icarosdesktop.com qui, elle, fonctionne. A la décharge des créateurs d'Icaros Desktop, Odyssey Web Browser n'est pas développé par eux et sa dernière mise à jour date du 23 février 2017. Il n'en reste pas moins qu'à chaque nouvelle version du système d'exploitation, OWB fonctionne chaque fois moins bien, ce qui est pour le moins désagréable et frustrant.

Icaros 2.2.6
OWB qui plante avec YouTube

Amibridge (2.1.3, 2.2.5, 2.2.6)

Amibridge est, comme son nom l'indique, un pont entre AROS et AmigaOS. Il permet d'intégrer automatiquement les ROM Kickstart d'Amiga Foreve (on peut aussi les rentrer manuellement) et demande ensuite d'ajuster par l'intermédiaire de JanusUAE la résolution du Workbench avec celle d'Icaros Desktop. C'est un système top et intelligent qui permet de lancer les applications et jeux Amiga de manière transparente. Intelligent et top, oui... mais ça ne marche pas. Ou toujours pas devrais-je dire. Je n'obtiens comme sur la version 2.1.3 qu'un écran noir avec une barre blanche en bas de l'écran. Mon contact dans l'équipe m'a donné une lueur d'espoir en découvrant qu'Amibridge ne fonctionnait pas avec le lancement d'Icaros Desktop en mode "natif drivers" pour les pilotes vidéo mais que ça fonctionnait très bien en mode VESA. Bon, j'ai testé et ça ne marche pas mieux... Dommage.

Un autre bogue, mineure celui-ci, est sur le lecteur multimédia MPlayer. En effet, si on clique sur un MP3, alors qu'une musique est déjà en cours, il plante. Il suffit simplement de fermer le lecteur entre deux musiques et, là, plus de problème.

Icaros 2.2.6
Le lecteur multimédia MPlayer

Mais qu'est ce qui est bon alors ?

Eh bien tout le reste. A commencer par la rapidité de démarrage. Sur un vieux disque dur SATA 7200 trs/mn Western Digital, le démarrage est encore plus rapide que mon Windows 7 sur SSD Corsair Force 3, certes de première génération, mais tout de même.

Au premier démarrage, le système nous demande de choisir entre l'interface AmigaOS 3.x standard ou celle d'Icaros Desktop. J'ai fait le choix de ce dernier.

Ensuite vient le paramétrage de la vidéo, de l'audio et de l'Ethernet, d'une simplicité enfantine. Il est également à noter que côté USB, la gestion est au top et de plus Icaros Desktop reconnait le format FAT32, ce qui permet le transfert de fichiers (MP3, vidéos, etc.) entre PC et "Amiga" avec une facilité déconcertante.

Vient ensuite le choix du thème et du fond d'écran. Pour les thèmes, le choix ne manque pas : AmigaOS 3, AmigaOS 4, MorphOS, Mac, en tout et pour tout il y en a 34. Personnellement, j'avoue ma préférence pour le thème MorphOS (présent sur les captures d'écran de cet article) qui s'harmonise parfaitement bien avec le côté "next generation" d'Icaros Desktop tout en restant un poil "old school" (ah, l'anglais...).

Pour le fond d'écran, une image de la bonne résolution, un clic droit et c'est parti.

Autre point appréciable, Icaros Desktop utilisant Directory Opus Magellan, la barre verticale de raccourcis de celui-ci a enfin disparu du "bureau". En effet, ses couleurs orangées criardes et sa pixélisation juraient sérieusement avec la qualité du rendu. Ce n'est vraiment pas une perte d'autant que le clic droit de la souris offre pléthore d'options et Directory Opus Magellan reste accessible d'un simple clic dans la barre d'accès rapide située en bas de l'écran. Barre dans laquelle il est très facile de rajouter ses propres raccourcis favoris d'un simple glisser/déposer.

Vous préférez jouer ? Pas de problème, entre Hurrican qui est magnifique, Quake, Doom, Rick Dangerous et une dizaine d'autres jeux, vous aurez votre quota journalier. Seul bémol, ces jeux sont tous des portages et sont assez anciens. AROS est capable de proposer des jeux bien plus impressionnants comme AssaultCube Reloaded ou Cube 2: Sauerbraten (gérant les nouveaux pilotes 3D d'AROS avec gestion des shaders) mais leur inclusion dans Icaros Desktop n'est apparemment pas possible pour des raisons de place.

Icaros 2.2.6
Le plein de jeux

Ce qui nous amène tout naturellement aux émulateurs (C64, Mega Drive, SNES, Nintendo 64, PlayStation, Amstrad CPC, etc.). Il y en a à foison et de quoi remplir sa ludothèque sans aucune frustration. Je rajouterais ScummVM qui inclut deux jeux complets (Beneath A Steel Sky et Vampire Strikes Back).

Icaros 2.2.6
L'émulateur Atari++

Comme principale innovation, Icaros Desktop 2.2.6 propose EasyRPG, un interpréteur qui permet de jouer aux jeux créés avec EasyRPG Maker. Je ne me lance pas dans le détail de ce sujet pour trois raisons :
  • Si vous êtes arrivés jusque-là, c'est que vous avez déjà beaucoup lu.
  • EasyRPG mérite un article à lui seul.
  • Je n'ai pas réussi à le tester malgré les indications du site d'Icaros Desktop et les informations dans le manuel...
Alors pour l'Amiga de nouvelle génération, n'y a-t-il qu'AmigaOS 4 avec ses PowerPC hors de prix ? MorphOS avec de vieux Mac dépassés ? Non, il faut aussi compter avec Icaros Desktop totalement gratuit et tournant sur un PC très peu cher : il a vraiment sa carte à jouer.

Pour conclure

On peut vivre de l'Amiga sur du processeur x86. A l'époque du 68000, le Macintosh n'utilisait-il pas le même processeur ? AROS est un bon projet. Icaros Desktop est un excellent projet qui mérite que l'on s'y attarde. Si ce n'est pas l'avenir de l'Amiga, il n'en reste pas moins l'avenir le plus raisonnable (et peut être le plus pertinent) à ce jour.

Nom : Icaros Desktop 2.2.5/2.2.6
Auteur : Paolo Besser (et les développeurs d'AROS).
Genre : distribution logicielle pour AROS.
Date : 2019.
Configuration minimale : PC x86 avec 128 Mo de mémoire.
Licence : APL (AROS Public Licence) et GPL.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]