Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 10:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Icaros Desktop 1.2.5
(Article écrit par Yannick Erb - février 2011)


Icaros Desktop n'ayant pas été testé depuis la version 1.2.2, David Brunet m'a contacté pour que je planche sur le sujet. Je vais essayer d'être le plus partial possible tout au long de cet article et de me mettre à la place d'une personne découvrant AROS par le biais de la version 1.2.5 d'Icaros Desktop (avec son premier correctif).

Icaros 1.25

Matériel utilisé pour le test

La machine utilisée pour le test :
  • Carte mère : ASUS P5KPL-AM EPU.
  • Microprocesseur : Intel Core2Duo E4300 à 2,1 GHz.
  • Mémoire : 2 Go SDRAM-DDR2 à 777 MHz.
  • Carte graphique : GeForce 7800GT.
  • Carte réseau : IntelPro 100.
  • Carte son intégrée.
  • Un vieux disque dur de 8 Go.
  • Un lecteur DVD.
Récupérer et graver le système d'exploitation

Une fois téléchargée l'image ISO d'Icaros Desktop 1.2.5 sur le site de l'auteur, Paolo Besser, il suffit de la graver sur un DVD. J'ai utilisé pour cela CDBurnerXP sous Windows XP.

Installation

Rien de plus simple, il suffit de démarrer sur le lecteur optique et de choisir dans l'écran GRUB qui apparaît la configuration adaptée à votre machine. Plus simplement, si vous avez une carte graphique gérée par des pilotes spécifiques, utilisez ceux-ci sinon sélectionnez un mode VESA.

Icaros 1.25

Si toutefois le système ne démarre pas sur le DVD, il y a quelques astuces pour y remédier :
  • En VESA, sélectionnez un mode prédéfini plutôt que l'option par défaut (best fit), par exemple "VESA, legacy 1024x768x32 mode, floppy disabled".
  • Utilisez l'option "ATA=nodma,32bits" vous permet de passer outre certains jeux de composants ou disques durs récalcitrants.
L'écran GRUB

Une fois le système chargé depuis le DVD, on peut procéder à son installation sur le disque.

Ne vous fiez pas à la vitesse du système lancé depuis le DVD, il est autrement plus réactif une fois installé sur un support adéquat, à savoir un disque dur ou même une clé USB.

En effet, depuis quelques mois, il est possible d'installer le système sur une clé USB qui pourra servir à tester le système sur d'autres machines et/ou à installer le système sur une machine dépourvue de lecteur optique.

Sur ce bureau, vous avez une icône "installer", il suffit de cliquer dessus, et de suivre les instructions du manuel d'installation d'Icaros Desktop.

Deux ou trois choses importantes :
  • Il vaut mieux tout installer : "Extras" et "Development" inclus.
  • Si vous choisissez d'utiliser deux partitions, veillez à cocher les bonnes cases pour que "Extras" et "Development" soient installés sur la partition Work:.
  • Lors de l'installation sur un clé USB, une seule partition doit être utiliée.
Installation d'Icaros Desktop

L'installation terminée (environ 35 minutes sur mon système, limité par un disque dur antédiluvien), il faut redémarrer le système, sur le disque dur cette fois-ci.

Ce coup-ci le système doit se lancer en quelques secondes (ici 25 secondes après la sélection du bon mode dans GRUB).

Au premier démarrage, une série de questions vous sont posées afin de personnaliser le système. Il nous reste à installer le correctif, pour cela, nous allons tout faire sous AROS.

1. On configure le réseau

Allez dans le répertoire "Aros:Prefs" et double-cliquez sur "Network".
Sélectionnez la ligne "eth0" et cliquez sur "Modifier".
Changez le "device" par celui utilisé par votre carte réseau.
On sauve tout (si bien sûr le DHCP marche chez vous, sinon il faudra attribuer une adresse fixe à votre machine et renseigner les autres champs).

Si la couche réseau ne peut-être réinitialisée, il vaus faudra redémarrer la machine.

2. On lance OWB

Dans la barre de lancement sous trouverez l'icône d'OWB (Origyn Web Browser), le butineur d'AROS.

3. On télécharge le correctif

Allez sur la page d'Icaros Desktop et lancez le téléchargement du correctif.

4. On décompresse l'archive

L'archive et sauvegardée par défaut dans le répertoire "Downloads:".

Soit on utilise unzip en ligne de commande, soit on peut utiliser ZuneARC pour décompresser l'archive : son icône se trouve dans la barre de lancement, ouvrir le fichier récemment téléchargé et cliquez sur "Extract All", le chemin pour l'extraction vous sera demandé.

5. On lance l'installation

Petit souci, le répertoire du correctif n'a pas d'icône associée, il faudra donc sous Wanderer, afficher tous les fichier (Fenêtre -> Fenêtre -> Tous les Fichiers). On va ensuite dans le répertoire "patch12051" et on lance "Patch125-01". Après quelques secondes le correctif est installé.

Faire la même procédure avec le correctif n°2. Ils sont obligatoires tous les deux pour pourvoir passer à la version 1.2.6.

Les nouveautés depuis la version 1.2.2

Côté stabilité, le système a continué à progresser et semble plus stable même si cela est difficilement quantifiable dans la globalité. Il y a quand même des améliorations ciblées qui rendent plus facile la vie de tous les jours avec AROS (la lecture/écriture sur une partition FAT par exemple). En outre, des applications instables ont été soit mises à jour soit supprimées. C'est sans doute un choix judicieux de la part de l'auteur de "sélectionner" des applications plutôt que de tout mettre, au risque de décevoir les premiers utilisateurs.

Icaros 1.25

Comme souvent, la gestion matérielle a été améliorée. Avec cette mise à jour, on peut noter la gestion native des puces graphiques Intel GMA 9x0 et des puces graphiques Nvidia GeForce (du FX5200 au 250) grâce à Nouveau 2D. L'accélération matérielle 3D pour les puces graphiques Nvidia GeForce (Nouveau 3D) a aussi été améliorée. A Quake 3, on passe maintenant à 87,3 fps en 1280x1024 avec détails à fond. Certes, on est encore loin de Windows ou Linux, mais ça progresse. Très utile, on trouve également la gestion de certaines cartes Wi-Fi (à base de puces AR5001 et AR5007EG) et des pilotes HDAudio ont été ajoutés, ce qui permet une gestion d'un nombre croissant de puces audio récentes.

L'offre logicielle a augmenté, de nouvelles applications ont vu le jour et sont disponibles dans Icaros Desktop 1.2.5. On note par exemple Remote Desktop (client et serveur VNC, client rDesktop), AmiFIG (dessin vectoriel), LodePaint (dessin bitmap), QuickCD-Rip et QuickRecord (outil pour CD audio), ainsi que les émulateurs Amstrad CPC, Spectrum, Sega Mega Drive, MAME, et le jeu de course SuperTuxKart.

Un répertoire "MyWorkspace" a été créé afin de placer vos documents, musiques, images et vidéos en un seul point. Et cerise sur le gâteau, la fonctionnalité pour tirer les écrans (avec cartes graphiques GeForce/Intel GMA) a été incluse, on se rapproche du "feeling" Amiga. :-)

Icaros 1.25

Conclusion

AROS continue de progresser et ceci est perceptible a travers Icaros Desktop. Il reste malgré tout des choses à faire tant du côté du système que du côté des applications.

Au niveau du système, voici ce qui me paraît important :
  • Un portage de Samba ou tout autre logiciel me permettant de partager mes disques réseau.
  • La gestion de l'impression.
  • Une mise à jour des pilotes ATI (apparemment en cours à travers Gallium comme pour Nvidia).
  • Une amélioration du bureau (les choses avancent très lentement de ce côté-là par manque de développeurs).
L'offre logicielle, quant à elle, manque cruellement d'applications bureautiques et de logiciels créatifs modernes. Cela semble ne pouvoir être résolu que par l'adoption de boîte à outils indigènes à notre (nos) système(s) (Qt, GTK2, etc.). Il ne paraît, en effet, pas envisageable dans le cours terme, avec un parc d'utilisateurs faible et un nombre de développeurs encore plus faible de voir apparaître des applications natives du niveau de GIMP, Inkscape ou OpenOffice.

Nom : Icaros Desktop 1.2.5.
Auteur : Paolo Besser (et les développeurs d'AROS).
Genre : distribution logicielle pour AROS.
Date : 2010.
Configuration minimale : PC x86 avec 128 Mo de mémoire.
Licence : APL (AROS Public Licence) et GPL.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]