Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 24 août 2017 - 08:51  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de The Hitchhiker's Guide To The Galaxy
(Article écrit par Jacques Harbonn et extrait de Tilt - février 1987)


Ne détruisez pas ma maison natale ! Ne détruisez pas ma planète Terre ! Terminus à Sirius : "l'aventure est dure !"

The Hitchhiker's Guide To The Galaxy

Infocom, roi de l'aventure

Infocom est une société de logiciels bien connue pour ses jeux d'aventure. Une de leurs caractéristiques est d'être toujours en mode texte, ce qui peut gêner certains, mais au contraire séduira les amateurs avertis car les jeux de ce genre sont souvent dotés d'un scénario plus évolué et de descriptions plus précises.

The Hitchhiker's Guide To The Galaxy est disponible sur Macintosh, Atari ST, Commodore 64 et d'autres machines. Il est bien sûr également disponible sur Amiga (une disquette).

Dès l'abord, ce logiciel signale son étrangeté. Vous trouverez en effet dans la boîte un petit morceau de coton, des lunettes totalement opaques (d'une grande utilité comme on s'en doute), un badge mentionnant "don't panic !" (ce qui sera sans doute nécessaire comme nous le verrons plus loin), un petit sachet plastique scellé contenant un vaisseau spatial microscopique (!), un "document" s'apparentant à du grec ancien mais en fait totalement incompréhensible et enfin une notification de destruction de la maison d'un certain Arthur Dent, datée du 4 octobre 1982. Voilà qui devrait vous mettre tout de suite dans l'ambiance car ce logiciel est vraiment complètement farfelu et vous retrouverez ce délire tout au long du jeu.

The Hitchhiker's Guide To The Galaxy

Scénario

Il est d'ailleurs basé sur une nouvelle du même titre complétée par une série d'épisodes TV de science-fiction. L'auteur de la nouvelle a directement collaboré au scénario de cette aventure. L'histoire est la suivante : votre maison doit être démolie aujourd'hui pour permettre la construction d'une route express. Quant à la Terre elle-même, eh bien elle risque fort de subir le même sort pour des raisons similaires. Il vous faudra donc échapper rapidement à ces deux périls mortels et commencer une vie itinérante d'auto-stoppeur de l'espace.

Au début de l'aventure, vous vous réveillez dans le noir absolu. Vous souffrez d'un mal de tête particulièrement aigu et tout tournerait autour de vous (si toutefois vous pouviez y voir quelque chose !). Pas de panique. Il vous suffit en effet d'allumer la lumière pour vous apercevoir que vous vous trouvez tout simplement dans votre chambre. Mais quel désordre : une brosse à dents côtoie un tournevis à la tête à moitié écrasée, sans oublier une robe de chambre jetée dans un coin et un bac à laver le linge. Mais ce n'est pas le moment de mettre un peu d'ordre.

The Hitchhiker's Guide To The Galaxy

D'ailleurs, dès que vous vous levez, vos vertiges reprennent de plus belle et vous risquez fort de prendre quelques gamelles en furetant. Récupérez plutôt au plus vite votre robe de chambre et endossez-la. Tiens, il semble y avoir quelque chose dans la poche. Vous y trouverez en effet un morceau de coton (tiens, tiens, encore un !), un objet donné voilà un certain temps par votre tante et qui vous semble totalement inconnu (bien que vous puissiez savoir qu'il est fait à Ibiza, mais ça n'a aucun intérêt dans cette histoire), et surtout un analgésique. Avalez donc ce dernier et vous verrez disparaître mal de tête et vertiges. Voilà qui est mieux.

Comme tout aventurier qui se respecte, vous allez sans doute explorer un peu votre chambre. Bizarre, si vous décrochez le téléphone, la tonalité sera vite interrompue car un arbre vient de s'abattre sur la ligne. En ramassant la brosse à dents, vous verriez s'écrouler ce fier chêne que vous aimiez tant. C'est encore un autre arbre qui trinquerait si vous récupériez le tournevis. Mais que se passe-t-il donc ? Un coup d'oeil par la fenêtre vous en informera. Un gigantesque bulldozer se dirige sur votre demeure en balayant tout sur son passage. Il vous faut sortir au plus vite si vous ne voulez pas périr dans les décombres.

L'histoire tordue continue de plus belle

Une fois dehors, trois issues sont possibles. Les deux du nord ne font que faire le tour de la maison, tandis que celle du sud vous conduit tout droit au bulldozer. Celui-ci continue d'ailleurs d'avancer et vous risquez fort de recevoir une brique sur la tête, choc ô combien peu agréable, au moment de la démolition. Bref, c'est l'impasse. Que faire ?

The Hitchhiker's Guide To The Galaxy

Rappelez-vous que le délire est roi dans cette aventure. Eh bien, couchez-vous tout simplement devant le bulldozer et attendez. Le conducteur va vous exhorter, par des gesticulations à dégager le passage. Il faut encore tenir bon et attendre. Il s'arrête au dernier moment dans un grincement sinistre. C'est le moment que choisit d'ailleurs votre ami Ford Perfect pour vous rapporter la serviette de toilette que vous lui aviez prêtée. Prenez-la car vous en aurez grand besoin pour la suite de l'aventure. Il semble inquiet et scrute sans arrêt le ciel. Vous aurez l'explication de cette angoisse en attendant encore.

Dans un bruit d'enfer, un vaisseau Vorton s'approche de la Terre et vous signale que vous ne disposez plus que de deux minutes avant que la planète ne soit entièrement détruite. Donc plutôt que d'attendre, vous avez tout intérêt à rejoindre votre ami pour trouver le moyen de quitter au plus vite la Terre et commencer votre vie itinérante d'auto-stoppeur galactique !

Technique

Bien des difficultés vous attendent sur cette longue route périlleuse où la logique semble être la chose la moins bien partagée. Les dialogues en anglais sont assez faciles, pour peu que l'on parle assez couramment cette langue, car le vocabulaire est étendu (plus de 800 mots) et l'analyseur de syntaxe puissant (il accepte un anglais quasi courant, bien qu'il soit incapable d'effectuer des actions multiples).

Les descriptions sont très complètes et les situations proposées non dépourvues d'un certain humour.

Bilan

Un bon jeu d'aventure complètement loufoque, à conseiller à ceux qui ne craignent pas la difficulté et que ne rebute pas l'absence totale de graphismes.

Nom : The Hitchhiker's Guide To The Galaxy.
Éditeur : Infocom.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 1986.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]