Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 22 novembre 2017 - 23:08  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Golden Gate 386SX
(Article écrit par Gilles Bourdin et extrait d'Amiga News - octobre 1992)


Description

Le monde PC est en évolution très rapide. Les prix des clones IBM ont tellement baissé qu'un PC 386 est désormais à la portée de n'importe quelle bourse. Le standard actuel en performance s'est établi aux alentours du 386SX, processeur bon marché et aux performances acceptables.

Commodore a donc emboîté le pas (mieux vaut tard que jamais) et propose également une carte d'émulation pour Amiga à base de 386SX. Peu après, Vortex a également relevé le défi de lancer sa carte passerelle 386SX pour A2000, A3000 et A3000T.

Emballage et documentation

Pas de doute, elle en jette, cette belle boîte soignée contenant une non moins superbe carte d'apparence propre, bien finie et sérieuse. La première impression est très positive et prometteuse pour la suite de l'aventure.

Golden Gate

Comme la carte passerelle de Commodore, Golden Gate est de pleine longueur, alignant les deux bus de connexion Amiga et PC 16 bits destinés à être enfichés dans un connecteur Amiga/PC de votre Amiga. Vous trouverez également un manuel en anglais (j'ai un modèle de démonstration provenant d'Allemagne, la version française du produit n'existe pas encore) très détaillé et bien conçu, avec suffisamment d'illustrations de schémas et de tableaux décrivant efficacement l'installation pour un A2000, un A3000 et un A3000T ainsi que les différentes configurations possibles. Le programme d'émulation tient sur deux disquettes roses (oui roses) et un socle 68000 est joint pour l'installation dans un A2000. Je reviendai plus tard sur ce socle. Il n'y a pas de DOS IBM ni aucun programme fourni avec la carte.

L'installation

Il suffit de suivre les indications du manuel et l'installation dans l'A3000 et A3000T ne devrait pas poser de problèmes, même pour un débutant. Il suffit d'enficher la carte dans un des connecteurs Amiga en ligne avec un connecteur AT. Pour l'Amiga 2000, l'installation est plus délicate. En effet, il est nécessaire de retirer le 68000 de son socle et d'insérer le socle fourni par Vortex entre les deux. Cette opération nécessite le démontage du bloc alimentation et est suffisamment compliquée pour n'être effectuée que par une personne expérimentée.

Golden Gate peut fonctionner sous la version 1.3 et 2.0 du système d'exploitation de l'Amiga et ne nécessite pas de carte accélératrice ni de mémoire supplémentaire du côté Amiga, bien que la mémoire Amiga puisse être utilisée en tant que mémoire d'émulation étendue pour le PC et vice-versa. L'installation du programme d'émulation sur disque dur se fait automatiquement avec le programme prévu à cet effet. Les bibliothèques et pilotes sont placés dans les répertoires de votre partition système Amiga.

Mise en route et préférences PC

Une fois tout installé, les préférences PC sont accessibles par le programme "setup" qui ouvre un écran en mode PC. Tous les paramètres d'émulation peuvent être ici réglés sur deux écrans.

La sélection du langage et du clavier se fait dans le setup de Golden Gate, avant le démarrage de l'émulation. Le clavier émulé est de type PC AT 84 touches. Il est recommandé de ne pas démarrer de pilote de clavier sous MS-DOS. Vous pouvez également choisir l'assignation des lecteurs de disquette Amiga pour l'émulation. Tous les lecteurs Amiga internes et externes peuvent être utilisés pendant l'émulation. Il y a également la possibilité de brancher soit sur le port interne de la carte, soit sur le port externe, un lecteur de disquette IBM. Si la carte est équipée d'un contrôleur de disquettes, des lecteurs de disquettes au format 2,88 Mo sont gérés.

Pour la gestion du disque dur PC, comme pour les lecteurs de disquette, plusieurs solutions sont proposées. La plus simple consiste à créer un fichier sur une partition Amiga, simulant un disque dur PC. Cette solution, bien que pratique est cependant insuffisamment performante pour être utilisée à long terme. Une autre solution plus sérieuse, consiste à réserver une partition Amiga entière au PC : l'accès au disque dur sera plus rapide. Enfin, on peut connecter un disque dur au format IDE sur le bus prévu à cet effet sur la carte.

Les modèles vidéo d'émulation gérés vont du CGA monochrome au VGA monochrome. En mode texte VGA, le mode texte 8 ou 16 couleurs est également géré, permettant l'utilisation en couleur de logiciels tels que Word, Dbase, etc. Sur un A3000, ces modes sont suffisamment rapides pour suffire à une utilisation soutenue. La voie royale reste quand même l'utilisation dans un des connecteurs PC de l'Amiga d'une véritable carte VGA couleur. Elle s'avère indispensable pour une utilisation professionnelle de Windows ou GeOS par exemple. Vortex propose ici encore quelques options intéressantes : grâce à un boîtier de commutation, le moniteur multisynchro de l'Amiga peut être utilisé pour l'affichage Amiga et PC alternativement. On peut également connecter un écran VGA supplémentaire, c'est encore mieux.

La gestion de la mémoire d'émulation est également très souple : sur les connecteurs de la carte, il est possible de placer jusqu'à 16 Mo de mémoire sous forme de barrettes standard. Parmi ces 16 Mo, 4 Mo peuvent être alloués à l'Amiga sous forme de mémoire Fast grâce au logiciel "addmem" fourni.

Utilisation courante et logiciels essayés

Dans un premier temps, j'ai utilisé Golden Gate pendant un bon moment sans carte VGA ni moniteur additionnel. L'utilisation en mode d'émulation VGA texte 16 couleurs est tout à fait satisfaisante, sans toutefois arriver au niveau d'un PC 386SX équipé de carte VGA. Remarquons au passage que cette bonne performance dans l'affichage VGA n'est pas étrangère à celle de l'Amiga 3000. Des logiciels comme Word 5.5 ou Dbase fonctionnent sans aucun problème et la vitesse d'affichage est suffisante, même pour un travail soutenu. L'utilisation de Windows, sans pour autant être impossible, s'est avérée fastidieuse, la vitesse d'affichage graphique monochrome étant vraiment insuffisante. C'est ici qu'il a été nécessaire de recourir à une carte Super VGA 256 ko (800x600 en 16 couleurs).

L'installation est totalement indolore, il suffit de l'enficher dans un connecteur ISA de l'Amiga et elle est automatiquement reconnue par Golden Gate au démarrage. Il n'est même pas nécessaire de passer auparavant par le panneau de configuration. L'inconvénient est qu'il faut soit acheter un moniteur VGA soit, si vous avez déjà un multisynchro pour l'Amiga, débrancher et rebrancher le câble à chaque fois que vous utilisez l'émulation. Vortex prévoit pour bientôt une solution élégante, constituant en une boîte à commutation automatique avec deux sorties VGA pour la vidéo Amiga et PC. Les cartes VGA, désormais très bon marché, s'avèrent être un investissement plus que recommandable pour un travail aisé avec Windows ou tout autre interface graphique.

Avec la carte VGA, Golden Gate se montre sous son meilleur jour, Windows tourne comme sur un véritable PC et il n'y a pas eu de problèmes de compatibilité. On oublierait presque l'Amiga.

Conclusion

Commodore n'est plus seul dans le marché des cartes passerelles et a même trouvé un sérieux concurrent en Vortex. Le fait que la cadence du processeur soit à 25 MHz est un avantage à prendre en compte dans la balance.

La gestion de la mémoire d'émulation du côté Amiga comme du côté PC est très souple et permet à la carte, quand elle n'est pas en service, de s'improviser en extension mémoire pour l'Amiga.

Sur l'A3000 utilisé, Golden Gate a tendance à dérégler l'horloge interne de l'Amiga. Selon Vortex, à qui nous en avons fait la remarque, cela est dû au fait que Commodore a utilisé des quartz de types différents pour certains A3000. C'est un bogue au niveau du logiciel, qui est en cours de réparation nous a-t-on promis.

Bref, un produit intéressant pour tout possesseur d'Amiga 2000 et 3000, avec un avenir intéressant, Vortex vient de nous annoncer en exclusivité que ce mois-ci encore, un modèle à base de 486SX 25 MHz allait être disponible.

Nom : Golden Gate 386SX.
Constructeur : Vortex Computer Systeme GmbH.
Genre : carte d'émulation PC.
Date : 1992.
Prix : carte avec 80386SX 25 MHz : entre 5000 et 6000 FF TTC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]