Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 17 mai 2022 - 00:28  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Goblins 3
(Article écrit par Maria Dao et extrait de Joystick - novembre 1993)


Coktel Vision persiste et signe de mains de maître cette troisième aventure de nos amis les Goblins, qui constitue indéniablement le clou de la trilogie, tant elle est réussie.

Goblins 3

Contrairement à la plupart des jeux de réflexion pure, Goblins comporte un véritable contexte et un scénario des plus attachants, il est en fait plus considéré comme un jeu d'aventure. Vous dirigez Blount, un Goblin-reporter, parti à la quête de scoops. Il veut, pour cela, se rendre à la Montagne de Foliandre où se trouve un labyrinthe si mystérieux que ceux qui ont osé s'y aventurer en ont perdu l'esprit. Le labyrinthe est d'autant plus impénétrable que Behom, son gardien, est mort de vieillesse, et qu'on n'arrive plus à mettre la main sur la clé de l'entrée. C'est grave, car désormais un fleuve d'amertume issu de la Montagne coule sur les royaumes rivaux de la Reine Xina et du Roi Bodd. Bref... pire que l'Atlantide ou les Bermudes !

Goblins 3

Notre ami le Goblin prend donc son petit carnet, sa carte de presse, et s'embarque sur une nef volante. Dès le lendemain de son départ, les ennuis commencent, et Blount retrouve la nef abandonnée par l'équipage, et prête à s'échouer incessamment sous peu. C'est donc l'heure du premier tableau déjà bien corsé. Le principe est d'une trivialité extraordinaire - seulement le principe, parce qu'après, ça se corse -. Chaque tableau est truffé d'énigmes en tout genre. Ce peut être des objets à récupérer, des personnages belliqueux à passer, etc. Bref, tout plein de petites choses qui sont là exprès, juste pour vous rendre la vie dure.

Vous détenez tous les objets utiles pour vous aider à résoudre ces casse-têtes, soit dans votre inventaire, soit sur le tableau-même. En fait, le truc, c'est de ramasser et d'utiliser tous les objets que vous trouvez. Comme vous ne pouvez pas mourir, il n'y a aucun risque. D'autant plus que c'est généralement quand vous ferez des bêtises, que Goblins 3 gagne en intérêt - c'est d'ailleurs un excellent moyen de faire passer la pilule, quand on coince -.

Goblins 3

Blount dispose, en effet, d'une vaste, très vaste panoplie de grimaces et d'animations absolument tordantes. Et ce n'est que le début, car Blount vivra en tout est pour tout 19 mésaventures au cours desquelles il aura l'occasion de se transformer (en loup-garou, en ange...), et de rencontrer de pittoresques personnages. Ces derniers deviendront parfois des potes et l'aideront dans son périple : il y a d'abord Chump le perrok, puis Flubert le boa-boa, et enfin Ooya le magicos. Il s'agit, bien évidemment, d'exploiter à bon escient les facultés particulières de ces nouveaux compagnons. D'autant plus que comme vous ne devez pas forcément attendre la fin d'une action pour diriger un autre personnage, certaines énigmes requièrent une excellente coordination.

Mais au cours de sa quête, Blount se découvrira un objectif bien plus motivant qu'un scoop : Wynnona, la propre fille de Behorn, dont il tombera fou amoureux - eh oui, ça arrive même aux Goblins -. La grande nouveauté de Goblins 3 est que chaque tableau est composé, en fait, de deux/trois écrans, et que vous en découvrirez tous les recoins ; il faudra faire défiler l'écran. Si le nombre de tableaux peut paraître faible, sachez qu'il vous faudra passer un certain temps sur chacun d'eux. Heureusement, deux aides sont disponibles : d'une part, une présentation du tableau vous en explique l'objectif, et d'autre part, il existe quatre jokers vous permettant d'accéder à la solution complète de chaque tableau. Personnellement, je trouve cette dernière idée plutôt géniale, car cela évite de se morfondre pendant des mois, en attendant que la soluce passe dans un magazine. Bien sûr, il y aura toujours des petits malins qui en feront un usage maléfique, notamment en les combinant avec les sauvegardes...

Goblins 3

L'interface est toujours aussi pratique et efficace. Et côté réalisation, Goblins 3 est somptueux de tous les points de vue. Graphiquement respectueux des épisodes précédents, les tableaux gagnent néanmoins en richesse et en beauté. Les animations sont toujours aussi hilarantes. Mais le plus fantastique reste quand même les séquences animées intermédiaires, qui renforcent le côté cartoon ambiant.

Enfin, et ce n'est pas des moindres, la bande son également participe à l'ambiance délirante du jeu : les musiques sont entraînantes et variées ; et les bruitages à hurler de bonheur. Bref, enfin, pour finir, finalement, etc. Goblins 3 vous tiendra en haleine pendant des heures et des heures, et même après. Franchement, on ne se remet pas des grimaces de Blount. Une fois qu'on a goûté à ça, on ne regarde plus du même oeil aucun autre jeu de réflexion.

Exemple de tableau

Goblins 3

1. Ramassez le parapluie.
2. Utilisez le parapluie sur l'air chaud pour atteindre la plate-forme supérieure.
3. Regardez par l'orifice, puis redescendez.
4. Mettez-vous sur la dalle pour être projeté de l'autre côté.
5. Prenez la fausse main.
6. Mettez-vous sur la dalle pour revenir.
7. Frappez le personnage belliqueux avec le club de golf.
8. Frappez-le avec le club de golf.
9. Ramassez la biscotte.
10. Donnez-lui l'écu et pendant qu'il le regarde, frappez-le avec le club de golf. Ramassez l'écu. Mettez ensuite la biscotte dans le casque, puis écrasez-le avec le club de golf. Ramassez les miettes.
11. Passez derrière lui en utilisant la dalle en quatre, puis mettez les miettes dans sa nuque. Pendant qu'il se gratte, frappez-le avec le club de golf. Récupérez le bouclier.
12. Tendez-lui la fausse main, et pendant qu'il la regarde, frappez-le avec le club de golf.
13. Posez le bouclier sur la branche, passez derrière lui, puis saupoudrez-le de poivre. Ramassez la matraque.
14. Utilisez Chump dessus, et pendant qu'il tire la langue, tirez-la lui.
15. Utilisez la matraque sur l'échelle, puis montez sur la plate-forme supérieure.
16. Utiliser Chump sur le Roi. Pendant que ce dernier avance, poussez la pierre dessus. Et voilou !

Nom : Goblins 3.
Éditeur : Coktel Vision.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 1993.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.

Les points forts :

- Le principe est simple et passionnant, grâce à un scénario et un contexte originaux.
- Les graphismes sont superbes, notamment ceux des séquences intermédiaires.
- La bande son est à hurler de rire : ah, vous vouliez savoir comment ça parle un Goblin ?...

Les points faibles :

- Les chargements des disquettes sont bien longs.
- Il manque, dans la version Amiga, quelques écrans intermédiaires et animations, par rapport à la version PC.
- Certaines énigmes sont illogiques.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]