Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 28 juillet 2014 - 18:23  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Giana's Return
(Article écrit par Michaël Jegoudez-Allart - août 2010)


Les Gianas ont eu des sushis

Le nom de Giana interpelle forcément les amigaïstes. Quoi, cela ne vous dit rien ? Si je vous dis "The Great Giana Sisters" ? Toujours pas ?

Giana's Return

The Super Mario Bros, vous connaissez, ou alors vous avez passé les trente dernières années dans une grotte. Eh bien, pour faire simple, les Giana Sisters sont les Mario Bros mais sans la moustache et la salopette.

Pour rappeler un peu l'histoire, en 1987, Time Warp Productions avait développé sur C64 et Amiga un clone de Super Mario Bros. Bien sûr, l'entreprise d'Hiroshi Yamauchi ne laissa pas passer cette copie et intenta un procès. Les similitudes entre le jeu de Nintendo sorti sur Famicom et la version éditée sur micro était tellement évidente que le jeu fut interdit à la vente sauf en Allemagne. Mais comme la plupart des jeux, il a été piraté et son côté interdit lui donna un goût de fruit défendu très prisé. Le jeu fut donc très répandu dans toute l'Europe.

Quelques années plus tard, Nintendo fut plus conciliant et autorisa le portage du jeu sur sa console portable mais il n'aura fallu que 22 ans...

Le jeu dont je vais vous parler est la suite non-officielle que des passionnés ont créée. Mais le plus fort, c'est que le jeu est disponible sur plus d'une douzaine de plates-formes. AmigaOS 4 et MorphOS sont bien sûr de la partie. C'est d'ailleurs cette version que j'ai testée. A l'heure où j'écris ces lignes, la version courante est la 0.999, parue courant juin 2010.

Super Giana Brosse

Alors resituons un peu le jeu. Dans ce scénario, notre héroïne n'a qu'un seul objectif : sauver sa soeur. Vous remarquerez que dans la plupart des jeux il y a toujours une fille à sauver, c'est dingue ça, et le plus souvent il s'agit d'une blonde. "Vous savez pourquoi les blondes... Pardon le jeu ? Ah oui". Bref pour pouvoir sauver votre soeur, il vous faudra traverser de nombreux niveaux remplis de pièges tels que des trous ou des piques acérés mais ce n'est pas tout, vous devrez batailler contre de vilains monstres de toutes sortes ne souhaitant qu'une chose, votre mort. Mais rassurez-vous, votre personnage est une dure à cuire et pourra encaisser plusieurs contacts avant de mourir.

Giana's Return

Quand, plus haut, je vous disais que vous combattiez des monstres, il y a pour cela deux solutions : la première consiste à sauter sur la tête des ennemis, alors que dans la seconde, il vous faudra avoir récolté deux sphères jaune et rouge qui vous permettront de lancer des projectiles.

Pour faire simple, les sphères sont l'équivalent des champignons dans SMB. Mario grandit, Giana s'énerve : dès la première absorption, votre personnage se transforme en "punkette". Serait-ce encore un cliché pour dire que les femmes sont sujettes à des sautes d'humeur ? Je vous laisserais le choix de la réponse.

Giana's Return

Tant que nous sommes dans les comparaisons avec le jeu de Shigeru Myamoto, il existe également un système de collecte pour gagner des vies, seule différence, les diamants rouges ont remplacé les pièces d'or.

Nostalgie quand tu nous tiens !

Je vous parle du jeu depuis un bout de temps, vous vous imaginez sans doute qu'un jeu sorti récemment doit être remplit de 3D, polygones et autres textures en millions de couleurs. Ici, que nenni, il s'agit d'un jeu à l'ancienne avec du bitmap, de la 2D et un rendu pixelisé pour rendre hommage à l'oeuvre inspiratrice. Ne vous attendez donc pas à un jeu moderne. Personnellement, je trouve que c'est ce côté "authentique" qui lui donne tout son charme.

Donc si on juge les graphismes par rapport aux critères de l'époque, le jeu est très coloré et bien réalisé. Les univers sont variés et évitent toute monotonie. Je dois avouer ne pas avoir réussi à le finir car, si les premiers niveaux sont plus qu'accessibles, la suite se corse beaucoup.

J'ai beaucoup aimé les intermèdes avant et après les chefs de fin de niveau. Cela développe un peu l'aspect narratif dans une certaine mesure bien entendu, ne vous attendez pas à du Tolkien ou du Goodkind. Cela procure cependant un petit "plus" que son cousin nippon n'offrait pas.

Giana's Return

L'ambiance musicale est une réussite, elle ne dénature pas l'oeuvre originelle de Chris Hülsbeck (NDLR : la mélodie du menu est toujours aussi sympathique). Les différents thèmes sont variés et collent parfaitement au monde traversé. Les bruitages sont très discrets mais de bonne facture.

L'animation est fluide malgré les nombreux éléments parfois affichés. Bon, ok, on ne peut pas dire que la carte graphique est mise à rude épreuve avec la simplicité du jeu. Le portage SDL est bien réalisé, j'ai déjà vu des jeux du même acabit où cela saccadait plein pot. Aucun effet de clignotement d'éléments graphiques n'est perceptible.

La jouabilité est excellente même si je n'ai testé le jeu qu'au clavier. Le personnage est très maniable et les sauts sont précis. C'est un point très important dans ce type de jeu.

Giana's Return

Il y a un autre point très appréciable, c'est la possibilité de reprendre sa partie au niveau où l'on s'est arrêté précédemment, un système de mot de passe est également présent. Il est également multilingue : français, anglais, allemand et espagnol.

Conclusion

Pour conclure, je dirai que tout fan de jeu de plate-forme d'antan devrait apprécier ce freeware non-officiel. L'esprit est resté fidèle et on prend plaisir à jouer. Comme quoi, pas besoin de millions d'euros de développement pour procurer de la joie.

Giana's Return est toujours en constante évolution, l'équipe de développement est dynamique et motivée. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire une donation pour les remercier du travail effectué.

Nom : Giana's Return.
Développeurs : Rudolphe Boixel, Shajzad Sahaib, Jane S. Mumford et d'autres.
Genre : plate-forme.
Date : 2010.
Configuration minimale : Toute machine compatible MorphOS ou AmigaOS 4 avec 16 Mo de mémoire.
Licence : freeware.
Téléchargement : version MorphOS et version AmigaOS 4.

NOTE : 7/10

Les points forts :

- Doux parfum d'antan.
- L'ambiance musicale.
- Gratuit.

Les points faibles :

- Pas de mode deux joueurs.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]