Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 13 décembre 2017 - 15:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de FxPaint 2.0
(Article écrit par David Brunet - février 2003)


Dorénavant incontournable sur la scène Amiga, la société IOSpirit nous offre aujourd'hui une nouvelle version de son logiciel de retouche d'images FxPaint...

Version 2.0

Près de quatre ans après la première, et encourageante, version de FxPaint, Felix Schwarz commercialise le très attendu FxPaint 2.0. Ce logiciel avait surpris bon nombre d'utilisateurs par sa facilité d'utilisation et aussi par un atout de taille : la gestion totale du PowerPC. Cette nouvelle mouture reste dans le même esprit, et va encore plus loin car FxPaint gère à présent MorphOS et Amithlon en natif, et offre de nouvelles fonctions que nous allons décrire plus loin.

L'installation se fait soit en tant que mise à jour soit en tant qu'installation complète. Elle est rapide à effectuer (le logiciel ne pèse que 9 Mo dont 3,5 Mo pour la documentation en PDF et HTML). Une petite mise à jour 2.01 est en outre disponible sur le site de IOSpirit qui règle, par exemple, le problème de la sauvegarde en IFF et qui permet de lancer le logiciel sans assignation. N'oubliez pas non plus, pour les francophones, de demander le catalogue en français auprès du revendeur Relec.

Pour les curieux, le CD renferme quelques bonus comme ICS (le logiciel pour la correction de couleurs) ou TTEngine (la gestion des polices TrueType). À noter également la présence de trois tutoriels (dont un en vidéo) très utiles pour les néophytes mais trop peu nombreux.

Création graphique et retouches

L'ouverture de FxPaint se fait par défaut sur votre bureau. Pour un confort d'utilisation, une résolution de 1024x768 en 16 bits au moins est fortement recommandée. L'interface de cette version 2.0 est encore plus belle que celle de son ainée : la disposition n'a pas changé mais quelques boutons de la barre de menus (style GlowIcon) ont été remodelés et on a droit maintenant à un nouveau style de GUI, le "IO ONE" particulièrement soigné et moderne.

FxPaint 2

FxPaint peut travailler à partir de n'importe quelle source (capture d'écran, scanner, capture vidéo...) commencer en créant une fractale, un feu ou un "bruit", en encore une feuille vide de dimension virtuellement infinie (selon la taille de votre mémoire). Les formats gérés en natif sont une quinzaine, ce qui n'est pas beaucoup a priori (impossible de sauver en GIF par exemple), mais la gestion des datatypes permettra de combler une partie du manque. Les formats les plus utilisés sont reconnus (JPG, IFF-ILBM...) tout comme les plus récents (BMP 24 bits, icônes MorphOS, WAP...).

Les outils de dessin sont un peu plus nombreux que dans la première version, il y en a dix-huit, qui sont maintenant tous regroupés en un seul bouton. Les nouveautés portent sur les polygones et les dégradés. La baguette magique a aussi été améliorée : on peut choisir de sélectionner selon la région ou les couleurs similaires, ce qui manquait beaucoup dans la version précédente. Les options pour ces outils font aussi leur apparition mais il y en a trop peu. Il aurait été bien vu d'ajouter des options fort utiles comme la pression pour l'outil "main libre", ou la possibilité de personnaliser les cercles et les rectangles (créer des cercles parfaits et éditer la taille des rectangles notamment).

Les effets spéciaux sont toujours sympathiques à visionner. FxPaint est bien loti de ce côté-là avec quelque 90 effets. Les principaux sont présents (source de lumière, relief, huile...) et ils ont été rejoints, dans cette version 2.0, par sept nouveaux particulièrement indispensables et/ou spectaculaires : Antialias (anticrénelage), Gradient (dégradé), Glow (lueur), Neon (néon), Ripple (ondulation), Whirl (mouvement giratoire) et Pinch (pincement).

FxPaint est un logiciel jeune et l'auteur inclut donc, petit à petit, d'autres outils ou options des autres grands logiciels de dessin. C'est le cas de l'histogramme, du navigateur (pour se déplacer à l'intérieur d'une grande image), de l'ajusteur de couleur (changer les tons et les couleurs en un seul clic), ou du module de stéganographie qui permet de glisser subtilement du texte dans une image.

FxExtra

Outre les fonctions purement de dessin ou de retouche, FxPaint possède quelques extensions diverses.

fxCONV c'est l'outil pour convertir les images. Les formats reconnus en chargement et en sauvegarde sont bien sûr les mêmes que dans le logiciel, ce qui en fait un outil intéressant mais pas ultime (pas de GIF, TIFF, EPS, SGI...). Par contre, c'est très simple à utiliser, on peut convertir énormément d'images en un seul coup et les images converties peuvent être soumises à des effets (changement de taille, rotation, bords...).

FxPaint 2

fxALBUM c'est un peu le même genre que le logiciel PhotoAlbum, mais c'est, ici, inclut dans FxPaint. Idéal pour faire du rangement dans vos milliers d'images, fxALBUM permet aussi de créer des albums au format FxPaint ou en HTML (avec pas mal d'options pour les personnaliser) ou de faire des projections de diapositives (slide show) avec différents effets de transitions.

FxPaint 2

fxIMAGEMAP voici quelque chose de très utile pour les webmasters, fxIMAGEMAP peut réaliser, comme son nom d'indique, des "imagemap" (sélections de formes dans une image qui seront converties en liens dans une page Web). Là encore, la simplicité est de mise mais l'imagemap générée n'est faite qu'à l'aide de rectangles ; les polygones ou autres formes ne sont pas encore gérés. Seul regret : on ne peut pas redimensionner ou zoomer sur l'image en question pour affiner la sélection.

En plus de fxIMAGEMAP, FxPaint possède un autre outil pour la création de sites Web, c'est le "Navigation builder" qui est utilisé pour les images réactives : on choisit l'image originale et l'image modifiée, et FxPaint nous produit directement le code HTML.

Nouvelle version ou simple mise à jour ?

En résumé, FxPaint 2.0 apporte réellement de nouvelles choses plus qu'intéressantes pour les graphistes (la gestion des gradients, les effets supplémentaires, l'ajusteur de couleur, la gestion du WAP et du PDF, etc.). Les quelques outils dédiés au Web sont les bienvenus, mais devront devenir plus complets pour arriver au niveau d'un Photoshop/ImageReady. On peut aussi regretter l'absence d'un historique d'annuler/refaire ou d'un gestionnaire de couches indépendantes. Mais félicitons tout de même son auteur, Felix Schwarz qui a réussi à développer, en quelques années, un logiciel haut de gamme, rapide, simple à utiliser et gérant toutes les configurations Amiga.

Nom : FxPaint 2.0.
Développeurs : IOSpirit.
Genre : création et retouche d'images.
Date : 2002.
Configuration minimale : AmigaOS 3.0, 68000, 10 Mo de mémoire.
Configuration souhaitée : AmigaOS 3.x ou MorphOS, 603e/200 MHz, carte graphique, 48 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 79 euros.

NOTE : 9/10.

Les points forts :

- Le côté "tout en un".
- Les effets.
- Gestion de MorphOS, d'Amithlon, etc.
- Interface claire et soignée.

Les points faibles :

- Pas de gestionnaire de couches indépendantes.
- Pas de gestion des animations.
- Est plus un retoucheur d'image qu'un logiciel de dessin.
- Quelques formats non gérés en sauvegarde.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]