Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 25 mars 2017 - 06:53  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Fusion 1.1
(Article écrit par Hervé Bordessoule et extrait d'Amiga News - janvier 1998)


En tant qu'adepte d'émulation Mac "made in Jim Drew" depuis la première heure (carte A-Max+, trop basique, échangée rapidement contre une carte Emplant qui a relativement bien fonctionnée, mise à niveau en Emplant Pro qui elle aussi était valable, sauf le SCSI très capricieux) jusqu'au jour où... CyberVision 64 et CyberGraphX implanté, le logiciel Emplant a été tout juste capable de planter mon 4060 sans autres explications, me laissant orphelin des rares jeux et utilitaires graphiques disponibles en cette période de dèche (maintenant passée, semble-t-il).

Je déballe le paquet pour me retrouver face à une boîte de CD marquée "Fusion Professional Macintosh Emulator" contenant... une disquette !

L'installation se fait fort bien avec l'Installer, un petite assignation en user-startup plus une ligne avant le "setpatch" pour lancer la commande "Warmboot" (qui remplace le "Coldboot" craignos d'Emplant), un redémarrage, et hop ! ça démarre, ça redémarre (pour l'allocation de mémoire pour le Mac), mon Workbench apparaît. Je double-clique sur l'icône "Launch_Fusion" et un petit menu très semblable à celui d'Emplant s'affiche, me permettant de procéder aux réglages.

Réglages

1. Réglage de la mémoire : permet d'assigner la mémoire mise à disposition du Mac (assez gourmand je vous le rappelle). Je lui donne 16 Mo sur 32 pour ne pas faire de jaloux. Une option permet de régler le "Mapping de la mémoire", mais la seule partie semblant fonctionner est le choix "Non MMU".

2. Réglage des pilotes vidéo : (ici je vous fais une petite parenthèse pour signaler qu'à cause de mon système avec de nombreux correctifs, il m'était impossible de faire fonctionner cette émulation et qu'en désespoir de cause (et une journée perdue à supprimer ou invalider ces correctifs) je me suis résolu à réinstaller le Workbench 3.1 original de la guerre 14-18 :-(...).

D'abord les pilotes AGA :
  • Le premier est monochrome.
  • Le deuxième est amiQDDRefresh, qui d'après la doc peut afficher en 4, 8, ou 16 bits et qui semble relativement bien fonctionner, à part un bogue assez ennuyeux qui fait sauter le curseur de la souris et lui fait laisser des traces sur l'écran. Cela vient peut-étre de ma souris Wizard 560 DPI, je ne pourrais le certifier (Bruce Lepper : cela m'étonnerait).
  • Le troisième, amirefresh (4, 8 ou 16 bits aussi), me donne un écran nickel sans le bogue souris, mais il met au moins quatre secondes stressantes en écran noir (planté, pas planté ?) pour basculer du mode Amiga au Mac et le "Ding" habituel du démarrage Mac s'est transformé en "DIIIINNNNGGG" de facilement quatre secondes lui aussi !
Mon mode d'écran Mac étant configuré en 16 couleurs tristounettes, je peste un quart d'heure après ce foutu système 7.5.5, qui refuse de me valider les 256 couleurs sélectionnables dans l'extension "Monitor". Finalement, je trouve la solution au moyen de la "tirette", barre des réglages du "Tableau de Bord", et obtiens enfin le changement de résolution. Voilà les couleurs tant attendues.

Première surprise : ça va aussi vite en 256 couleurs qu'en 16 (?). Puis essai en milliers de couleurs : là on se croirait en Workbench 256 couleurs tellement c'est lent ! Quant au mode millions de couleurs, vous pouvez tout de suite l'oublier, car il lui faut facilement cinq secondes par icône à rafraichir ce qui à fait bien cinq minutes avec la seule fenêtre extensions ouverte. :-(

Le seul reproche à faire à ce mode d'écran est la petitesse de l'affichage 13 pouces Mac (sur un 17" SFII Sony) et les coins ronds, qui se remarquent bien sur les écrans plats et carrés actuels.

Fusion 1.1

CyberGraphX

Après avoir réglé ModePro en non-promotion, l'émulation se comporte fort bien :
  • Je ne remarque pas de différences flagrantes avec l'amirefresh en 256 couleurs ce qui tend à prouver la très bonne optimisation des pilotes Workbench.
  • Quant au mode milliers de couleurs, il possède une vitesse d'affichage fort acceptable sur une CyberVision64, permettant l'utilisation des logiciels demandant ce type de configuration sans que le système "rame" outre-mesure.
Réglages des lecteurs de disquette A et B en exclusif, ce qui évite en mode Mac un temps d'attente dû à la reconnaissance par l'Amiga de chaque disquette insérée.

Réglages des devices : je lui assigne directement mon disque SCSI Mac (ex-Emplant). Aucun problème. Il y a aussi la possibilité de faire un fichier disque, mais en règle générale, c'est beaucoup plus lent d'accès.

Réglage des ports Mac :
  • Port A Serial/Parallel ou Emplant (pour possesseurs de la carte).
  • Port B : même chose.
ROM image file : bonne nouvelle : on peut désormais utiliser les mêmes ROM que ShapeShifter (plus faciles à dénicher). Personnellement, j'utilise une ROM de 1 Mo de Quadra/Performa.

Amiga Output Hardware (gestion de sortie son) : soit Amiga, soit rien. Sur le même onglet de réglage, il y a "Audio Input Hardware", permettant la sélection d'une entrée son, provenant d'une carte dédiée (AHI) (pas encore implantée sur Fusion 2.0, merci Cédric :-)).

Cédérom : reconnaissance HFS/PC, ou seulement l'un ou l'autre, au choix. L'assignation de mon cybscsi.device unit 2 (CD) me provoque un plantage inexplicable de l'émulation à son démarrage. Ceci n'a pas changé malgré une mise à jour des FlashROM CybSCSI et changement de mon lecteur SCSI, mais lorsque j'ai posé la question autour de moi, on m'a répondu que le SCSI du 3000 ou la version 2.0 de Fusion, eux, fonctionnent à merveille.

Cache pour le CD : un cache de 4, 8, 16, 32, ou 64 ko est disponible en fonction de la vitesse de celui-ci (16 ko pour un 4x est un bon compromis) ainsi que le type de mémoire utilisé (Any/Chip) et le type de priorité de démarrage (First/Last).

ADB : deux possibilités pour le réglage clavier : Std_ADB ou Iso_ADB 10.

SCSI : réglage permettant de valider ou non l'utilisation du port SCSI de la carte Emplant.

Network : est une option pour un "Ethernet device Driver" de votre choix, bien pratique.

Advanced emulation hardware : pour utiliser soit la carte Emplant, soit les puces Amiga.

Machine emulation : avec choix de Mac II/IIs/IIci/IIfx/Quadra 900/Quadra 950, à régler en fonction de votre processeur et de la ROM Mac.

Et pour finir, les réglages de priorités : Foreground Priority (par défaut à 0) et Background Priority (par défaut à -1).

Utilisation

A l'utilisation, je trouve cette émulation bien agréable et fort stable (malgré les problèmes CD). En effet, les rares plantages que j'ai eus durant ce test concernaient le Mac OS (7.5.3). Les pilotes Workbench 256 couleurs s'avèrent vraiment rapides et l'utilisateur AGA pourra en toute quiétude faire des jeux sans avoir l'impression d'être sur un ancêtre.

Quant aux personnes désirant une utilisation Mac plus professionnelle, une carte graphique s'avère tout de même indispensable, mais, à l'heure actuelle, que fait-on sans carte graphique ?

Il ne me reste plus qu'à vous quitter, en espérant que ce cher Jim planche en ce moment même sur une tant attendue émulation Power Mac Amiga.

Note : merci à Cédric et à Emmanuel Rey de Relec.

Nom : Fusion 1.1.
Développeur : Microcode Solutions.
Genre : émulateur Macintosh 68k.
Date : 1997.
Configuration minimale : Amiga AGA, 68020, 4 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 49,95 £.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]