Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 22 septembre 2017 - 22:42  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Foundation Director's Cut
(Article écrit par David Brunet - mars 2000)


Foundation a déjà été testé dans Obligement n°11 mais Paul Burkey a continué le développement de son jeu phare jusqu'à aujourd'hui. Cette version de Foundation mérite-t-elle enfin l'appellation de version finale ?

Commençons par le début

Foundation Director's Cut est donc un jeu de stratégie temps réel du même genre que The Settlers. Le début de son développement remonte à 1997. Paul Burkey est alors la seule et unique personne qui travaille sur ce jeu. Avec la société Sadeness, il sortira une première version de Foundation en 1998. Le jeu est excellent mais il n'est pas fini et des mises à jour sont postées régulièrement sur le Net. Cette situation dure un peu plus d'un an avant qu'une seconde version (la fameuse "Director's Cut") arrive sur le marché, éditée par Epic Marketing. C'est en faite la version 1.25, elle accumule toutes les nouveautés et les améliorations des mises à jour depuis Foundation premier du nom.

Avant de débuter une partie, il est intéressant de lancer le programme "FoundationPrefs". Foundation DC peut être exécuté directement à partir du CD mais si vous voulez l'installer sur votre joli disque dur, il faudra passer par ce programme de préférences. Dans ce cas, copiez-le sur votre disque dur et lancez la procédure d'installation. Notez que si vous n'installez qu'une partie du jeu, le CD vous sera demandé. Le mieux est de ne rien installer si vous possédez un lecteur de CD rapide et d'installer la totalité du jeu dans le cas contraire. Ce programme de préférences est particulièrement complet, tout est modifiable : résolution du jeu, résolution et qualité de l'introduction, effets graphiques, langue, gestion du son et des musiques ainsi que diverses choses pour l'ergonomie générale de jeu.

Foundation

Description du jeu

Après une courte introduction animée, on arrive au menu de Foundation DC. L'ambiance sonore n'a pas bougé par rapport à la première version, par contre, le graphisme du menu est bien moins beau. Le titre est pixélisé à outrance et le fond est un peu confus.

L'interface, à l'allure très médiévale, a le mérite d'être claire et efficace. Elle est composée de plusieurs éléments :
  • La carte (permet de se localiser, elle comprend quatre autres icônes qui ont des fonctions variées : vitesse du jeu, agrandissement de la carte...).
  • Le panneau des ressources (qui se trouve en bas de l'écran ; il affiche en temps réel tous les stocks de ressources).
  • Le champ de jeu (qui se trouve au centre de l'écran ; c'est ici que se déroule l'action).
  • Le panneau de contrôle (il affiche le statut de la mission, le nombre d'individus et des bâtiments contrôlés, le pourcentage de terres acquises, tout le nécessaire pour sauver/charger/quitter, ainsi que divers panneaux très utiles : les statistiques, les priorités de transports, le marché...).
  • Les boutons de localisation (vous pouvez définir, avec ces boutons, des endroits de la carte qui seront directement sélectionnables en un clic de souris).
Foundation

Vous dirigez un peuple qui se compose d'individus aux spécifications bien différentes. Les paysans sont les individus de base, ils peuvent faire à peu près tout (transporter du matériel, pêcher, aller dans les mines...) et peuvent être entraînés afin de les transformer en scientifiques ou en magiciens. Les femmes ne servent qu'à une seule chose dans le monde de Foundation : la reproduction. Le maintien ou l'accroissement de la population est d'ailleurs très important dans Foundation car vos habitants meurent de vieillesse. Il faudra donc renouveler votre population.

Vous aurez aussi la possibilité d'avoir des magiciens (pour fabriquer les bâtiments, entre autres) et des scientifiques (pour améliorer votre technologie et ainsi utiliser des outils plus performants). Le dernier type d'individu est le militaire ; il se compose de simple garde (posté à chaque bâtiment) jusqu'au Chevalier Noir (très rapide et très fort). Mais dans tous les cas, vous ne dirigez ni les combats ni la stratégie des soldats : vous placez les troupes à tel ou tel endroit et vos militaires s'occupent de batailler pour vous.

Enfin, Foundation propose une gestion accrue des ressources. L'or sert de monnaie et demeure la denrée la plus chère. Le bois et la pierre sont utilisés pour les constructions. Le charbon et l'acier servent pour des constructions bien spécifiques. L'eau est obligatoire pour la survie de votre peuple, elle est aussi utilisée dans la fabrication du vin. L'huile sert pour mettre le feu et est utilisée par les scientifiques dans leurs expérimentations. Les denrées alimentaires sont également nombreuses : fruits, légumes, pain, blé, poisson, vin, viande, etc. Ce sont des éléments vitaux. Des ressources abstraites existent ; ce sont la magie, les idées et l'âme des morts.

Foundation

Au total, 40 missions vous attendent mais grâce au "Custom Game", il devient possible de créer ses propres missions en paramétrant le nombre d'ennemis, le lieu des combats, le niveau de ressources, etc. Le but des missions est relativement varié malgré la répétitivité des actions.

Et côté technique ?

La grande innovation de Foundation DC par rapport à la première version est bien sûr le retravail des graphismes. Finis les terrains polygonés style The Settlers, maintenant, c'est du Gouraud, des effets d'ombre/lumière et du blending. Pour améliorer encore les graphismes, il est possible de monter en résolution et de sélectionner des brosses larges. Le résultat est garanti côté beauté mais au détriment de la fluidité : sur 68040/25 MHz avec carte graphique, c'est tout bonnement injouable. En prenant une résolution modeste et en désactivant les effets graphiques, le jeu devient plus fluide mais perd une partie de son charme. Cruel dilemme. Le jeu en fenêtre Workbench est sympathique, on peut jouer à Foundation DC et à WipEout 2097 en même temps. :)

L'ambiance sonore n'a apparemment pas changé. Mais elle reste tout à fait fantastique. Les musiques (CDDA, introduction...) sont de haute qualité et collent à l'action comme vous devant votre écran d'Amiga ;o). Les bruitages sont nombreux (corbeau, vague, coup de marteau...) et sont secondés par des voix numérisées nombreuses et variées (vos personnages parlent et ne disent pas que des choses politiquement correctes !).

Conclusion

Pour ceux qui ont acheté Foundation premier du nom et qui ont téléchargé les mises à jour, cette nouvelle version est un peu superflue. Pour les autres qui ont aimé The Settlers et qui possèdent maintenant une bonne configuration, Foundation DC est le grand jeu à ne pas manquer. Il reste d'une richesse incroyable, les graphismes ont été améliorés, les musiques sont de grande qualité et le plaisir de jouer est formidable.

Nom : Foundation Director's Cut.
Auteur : Paul Burkey.
Genre : jeu de stratégie.
Date : 1999.
Configuration minimale : 68030, AGA, 6 Mo de mémoire.
Configuration souhaitée : 68040/40 MHz, carte graphique, 16 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 170 FF (26 euros).

NOTE : 9/10.

Les points forts :

- Richesse du jeu.
- Graphimes en Gouraud et blending.
- Ambiance sonore.

Les points faibles :

- Lent sur 68040 ou moins.
- Pas de mode deux joueurs.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]