Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 06 août 2020 - 22:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualite : FM Towns, c'est un monstre
(Entrevue réalisée par Jean-Marc Demoly et extrait de Joystick - juillet 1990)


Une nouvelle génération est née... Alors que plus de la moitié des CD-ROM existant dans le monde sont rattachés à des PC Engine (NEC), seul le géant japonais Fujitsu nous réserve encore quelques surprises.

Actuellement, tous les industriels informatiques se rendent parfaitement compte que l'avenir appartient au CD-ROM. Alors pourquoi ne pas développer une machine entièrement basée sur ce nouveau support ? C'est la question que tous les professionnels se posent, et pour l'instant seuls Fujitsu et NEC ont tenté d'y apporter une réponse.

FM Towns est le nom de cette nouvelle console-ordinateur. Fini le temps des Atari ST et Amiga, finie l'ère des Sega Master System et autres Nintendo NES. On croit rêver lorsque l'on connaît les capacités de ce nouvel outil ludique. Lisez bien : architecturé autour d'un microprocesseur 80386 à 16 MHz, c'est un 32 bits, un vrai, pas un 16/32 ; sa capacité mémoire est de 1 Mo dans sa configuration de base, sa mémoire vidéo de 512 ko. A titre de comparaison, la toute nouvelle console de NEC - la SuperGrafx - possède une mémoire vidéo de 128 ko alors que l'Atari ST en a une de 32 ko seulement. La mémoire spécialement destinée à l'animation des sprites fait 128 ko. Quant aux possibilités graphiques de la FM Towns, elles sont surprenantes avec ses quatre modes graphiques.

Le premier dépasse largement le mode HAM de l'Amiga puisqu'il est de 640x480 points avec 256 couleurs simultanées choisies dans une palette de 16 770 000 nuances ; sidérant ! Le second mode graphique permet d'afficher 16 couleurs prélevées dans une palette de 4096, ce qui est déjà plus que raisonnable bien qu'inférieur à l'Amiga. Mais que dis-je ? C'est mieux puisque ce mode autorise deux écrans logiques ! Ne nous arrêtons pas en si bon chemin et passons donc illico presto au troisième mode graphique qui admet une résolution de 640x400 (ce n'est plus 480, étrange...) avec toujours le même nombre de couleurs et d'écrans. J'avais dit sidérant ? Comme c'est sidérant... Et pour finir cet inventaire : le quatrième mode. Ce sera sans doute le plus utilisé pour la programmation des jeux. Il autorise en effet une résolution de 320x240, sa palette est de 32 768 couleurs, mais 16 seulement pourront être affichées simultanément.

FM Towns
La FM Towns

C'est très beau tout ça, mais que devient le CD-ROM dans cette histoire ? Nous y venons : le CD-ROM est livré avec la FM Towns dans sa version de base avec une capacité de 540 Mo (identique à celui de la PC Engine).

Les capacités sonores de la bête n'ont pas été négligées : la FM Towns possède deux systèmes différents. D'une part, un système de son FM stéréo sur six voies et d'autre part, en parallèle, un système pouvant produire jusqu'à huit voies, toujours en stéréo cela va de soi ! La fréquence d'enregistement se fera à 19,2 Hz et sur 8 bits. Quel programme !

Détail assez amusant, la FM Towns, dans sa version de base, ne possède pas de clavier ; c'est donc véritablement une console de jeux. De nombreuses sociétés japonaises, américaines (FTL, Electronic Arts, Cinemaware...) ainsi qu'anglaises (Psygnosis) s'intéressent de près à ce pseudo-ordinateur très ludique et y voient une nouvelle source de profit. FTL par exemple a déjà terminé l'adaptation de son célèbre succès Dungeon Master (en japonais !). Cinemaware développe actuellement It Came From The Desert, avec de vrais acteurs, de vraies voix, et dont les décors sont entièrement gérés par ordinateur. Une version de ICFTD devrait également voir le jour sur PC Engine en CD.

Du côté japonais, c'est After Burner, New Zealand Story et un jeu de golf ultra-méga-dément qui seront transcrits sur la FM Towns, ça a l'air... comment dire... ah oui : sidérant, j'avais le mot sur le bout de la langue. Cette merveille devrait être disponible dans certaines boutiques d'avant-garde à Paris avant le début de l'été 1990. Son prix au Japon, dans sa version la plus dépouillée, est de 6000 FF environ. C'est relativement cher...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]