Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 27 juin 2022 - 17:04  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Fly Harder [CD32]
(Article écrit par un auteur inconnu et extrait de Joystick - mars 1994)


Même si ce jeu de tir utilise un principe vieux de plusieurs années, sa réalisation correcte, son niveau de difficulté et les petites trouvailles qu'il intègre en font un jeu attachant.

Fly Harder

L'histoire (si l'on peut parler d'histoire) de Fly Harder est toute simple. Les habitants de la planète Zarkow se plaignent que le peuple-insecte des Targoïdes ait installé, dans les grottes souterraines, des usines et des réacteurs atomiques pompant toute l'énergie de leur planète. Dans votre grande bonté, vous décidez sur le champ d'envoyer sur place vos cinq meilleurs pilotes, afin qu'ils détruisent tout. Pour ce faire, ils devront diriger des boules d'énergie pure jusque dans le coeur des réacteurs, où celles-ci les feront surchauffer et exploser.

Bon, c'est parti !

Dès le début du jeu, on s'aperçoit de ce qui fait tout l'intérêt de Fly Harder : le vaisseau que vous dirigez est soumis à la force gravitationnelle. Autrement dit, il est constamment attiré vers le bas, ou vers toute autre source gravitationnelle. Pour ne pas vous écraser, vous devez donc constamment avoir recours aux rétrofusées. Plus difficile encore est de se diriger : il faudra sans cesse jouer sur l'inclinaison du vaisseau, et "contre-braquer" pour vous arrêter. Évidemment, même si la gravité est réglable, le maniement de l'appareil est assez délicat, et rebutera peut-être les joueurs débutants, d'autant plus qu'il ne doit rentrer en contact avec aucun relief.

Fly Harder

Les niveaux sont grands et de plus en plus complexes. Vous vous en doutez, les embûches sont très nombreuses : tourelles, champs de forces, créatures robotiques, mines aimantées... Heureusement que Fly Harder donne des mots de passe à la fin de chaque niveau ! A chaque fois, vous devez repérer le ou les boules d'énergie, vous approcher tout près pour les déclencher, et les acheminer très prudemment jusqu'au coeur du réacteur (elles vous suivent plus ou moins). Si jamais elles venaient à toucher un mur ou n'importe quoi d'autre, à l'exception des ennemis, elles exploseraient, et vous seriez obligé de recommencer. Tout cela est extrêmement délicat, d'autant plus que les ennemis continuent de vous harceler pendant cette phase, et que votre jauge de carburant ne fait que diminuer !
Fly Harder

C'est propre et assez varié

Au niveau de la réalisation, Fly Harder n'est pas extraordinaire, sans être nul non plus. Les graphismes sont sympathiques, assez variés, et bien colorés. L'animation est dans le même ton : simple et efficace, même quand les sprites sont ultra nombreux. Même chose en ce qui concerne les bruitages et la musique : dans la moyenne. Ce qui rend le jeu assez attrayant est sa grande difficulté, et les nouveaux éléments que l'on découvre à chaque niveau. C'est pas très original, mais c'est pas mal fait. Un regret tout de même, Cette version CD32 semble ne rien avoir de plus ou de mieux que la version Amiga OCS.

Fly Harder

En conclusion, on pourrait dire que Fly Harder est exactement à l'image de ce à quoi l'on peut s'attendre lorsque l'on débourse moins de 200 FF pour un jeu : il ne restera pas dans les annales, mais fonctionne tout à fait correctement.

Nom : Fly Harder [CD32].
Développeurs : Starbyte.
Éditeur : Buzz (Krisalis).
Genre : jeu de tir.
Date : 1994.
Configuration minimale : Amiga CD32, 68020, 2 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.

Les points forts :

- Le mode de déplacement du vaisseau est dur à maîtriser, mais très intéressant.
- De nombreuses petites idées viennent pimenter ce jeu somme toute classique.
- La réalisation est honnête.
- Vraiment pas cher.

Les points faibles :

- Il faut une bonne dose d'entraînement avant d'arriver à maîtriser le vaisseau.
- Les niveaux sont vraiment difficiles : nerfs d'acier obligatoires.
- Pas d'améliorations notables par rapport à la version OCS.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]