Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 27 avril 2017 - 09:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Flow
(Article écrit par Bruce Lepper et extrait d'A-News (Amiga News) - juillet 1990)


Un traitement de texte, vous savez ce que c'est. Mais un traitement d'idées ? "Idea processor" est la description donnée par New Horizons Software à son logiciel Flow (mot anglais qui signifie "couler"). Et je préfère vous dire tout de suite que non seulement je trouve cette idée sympathique, mais en plus j'utilise Flow depuis deux ans pour organiser les détails A-Newsiens de tous les jours. En bref, je suis un fana de Flow.

Flow

J'utilise la première version de Flow, qui est monofenêtre et monotâche. Elle a été remplacée il y a plus d'un an par une nouvelle version dont New Horizons m'a fourni le manuel mais malheureusement pas la disquette... ils ont dû l'oublier, mais ce n'est pas bien grave parce que la première version fonctionne correctement.

Présentation

Flow est un programme super-simple, un jeu d'enfant, et c'est sans doute largement à cause de cela qu'il a trouvé sa place sur mon Workbench. J'ai horreur du compliqué, aussi bien chez les numéros de téléphone et les gens que chez les ordinateurs, et je n'ai que très peu de patience pour un logiciel qui nécessite une doc de plus de trois pages.

Ce n'est pas dire que les docs plus longues sont mauvaises ; au contraire, je me sens volé quand j'achète un logiciel avec une doc trop courte. Comme disait souvent Batchman avant sa redisparition il y a deux mois, "il faut parler aux gens de choses qu'ils ne comprendront jamais, ils aiment ça...".

Avec Flow, si vous savez cliquer deux fois rapidement vous savez tout, ou presque. L'idée est simple. Chaque ligne sur votre écran qui est en gras cache d'autres informations. Il suffit de cliquer dessus pour les voir immédiatement. C'est un peu le précurseur du hypertexte, où l'acte de cliquer sur un mot peut vous transporter dans un autre texte qui a été lié avec ce mot.

Mais la mise en oeuvre de Flow est infiniment plus simple que dans les systèmes d'hypertexte. Vous tapez d'abord votre titre, par exemple "Plan No 27", et puis sur la touche de tabulation avant chaque sous-catégorie. Quand vous double-cliquez sur la case d'un titre, il "ferme" les sous-informations et vous ne les voyez plus. Redouble-cliquez et les sous-informations sont encore visibles. Les sous-informations elles-mêmes peuvent "contenir" des informations, et ainsi de suite.

Les utilisateurs du traitement de texte ProWrite de New Horizons se sentiraient à l'aise toute de suite, car Flow emprunte beaucoup de caractéristiques à son très sympathique frère - sa rapidité, sa maniabilité, sa simplicité.

J'ai cinq fichiers de travail qui s'appellent :
  • A Faire (le fichier le plus fréquemment consulté - voir paragraphe "Exemple").
  • Lexique (un dictionnaire personnel de mots informatiques en anglais et français).
  • Adresses (l'inévitable liste de noms et adresses d'individus).
  • Sociétés (une liste de noms, adresses, dirigeants et collaborateurs de sociétés commerciales du monde Amiga en France et à l'étranger).
  • Pigistes (une longue liste de personnes très sympathiques qui ont proposé de collaborer avec A-News).
Ces cinq fichiers sont disponibles sur simple appel par une touche de fonction : avec le programme de domaine public "Key Map Editor", j'ai assigné à F3 la chaîne "af". "af" étant un alias dans mon fichier s:shell-startup qui signifie :

Run DH0:Flow "dh0:a faire"

Les écrans qui suivent montrent comment Flow est d'une efficacité étonnante comme bloc-notes intelligent, tout en gardant une simplicité désarmante.

On trouve aussi des fonctions de tri (mise en ordre alphabétique d'une liste ou sous-liste) et de recherche des mots. Il est possible d'imprimer tout ou une partie d'un fichier, et de couper-coller entre deux fichiers. Il y a également des commandes pour changer la position et la "priorité" d'une ligne de texte.

La deuxième version de Flow permet de sélectionner des blocs de texte avec le curseur et de rentrer votre texte "au kilomètre" au lieu d'une ligne à la fois. Elle permet l'ouverture de quatre fichiers simultanément, et utilise un système de boîte-requête de fichiers similaire à celle de ProWrite. Il est possible de sauvegarder vos fichiers au format ASCII (pour chargement dans d'autres programmes), mais ceci n'est pas nécessaire si vous possédez ProWrite, qui peut lire les fichiers Flow directement sans perdre les indentations.

Petit plus agréable, quand il y a assez de mémoire disponible, il suffit d'ouvrir deux fois Flow pour profiter du multifenêtrage.

Exemple

Voici donc l'écran qui se présente quand j'appuie sur F3 :

Flow

Je vous épargnerai les détails (ou sous-informations) de la première rubrique, qui est une liste des choses à faire immédiatement - ou au moins, bientôt.

Regardons plutôt le plan de ce numéro d'A-News. Je positionne le curseur sur l'escalier à gauche de "Plan No 27". Le curseur se transforme en croix, et je clique deux fois.

Flow

Les sous-titres apparaissent. Ceux qui sont en gras cachent d'autres informations. Cliquons sur "Hardware" pour voir les détails de cette catégorie...

Flow

Un point faible ?

Les fichiers sont gardés en mémoire ; le programme ne sait pas utiliser un disque dur en mémoire virtuelle, et la taille de fichiers est limitée par la place mémoire disponible. J'aurais aimé une option "mémoire disque dur" pour pouvoir incorporer des textes assez importants. Actuellement, mon fichier "a faire" pèse 25 ko et il y a une attente non négligeable au chargement de ce fichier après le démarrage de Flow. On sent que la limite pratique serait un fichier d'environ 50 ko, et c'est suffisant pour la majorité des applications.

Mais j'apprécie tellement la convivialité de ce programme que j'aimerais pouvoir faire de grandes bases de données avec, et pourquoi pas ajouter des sons et des graphismes...

Nom : Flow.
Éditeur : New Horizons Software.
Genre : traitement d'idée.
Date : 1987.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]