Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 13 décembre 2017 - 23:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Fire Power
(Article écrit par Olivier Hautefeuille et extrait de Tilt - février 1988)


Dans Fire Power, pas question d'arrêter son char avant d'avoir découvert la base ennemie ! Réalisme scrupuleux et rythme effréné pour jouer à deux sur Amiga.

Fire Power

Présentation

Tout commence par une explosion assourdissante, un éclair aveuglant suivi du calme qui précède la tempête... Fire Power renoue avec la tradition classique du combat de char "vue aérienne". Violent, épuisant, sanglant, avec, comme unique bruitage, le vacarme ininterrompu des canons ou lance-obus, ce jeu puise toute sa valeur dans le réalisme de ses graphismes et la stratégie qu'il développe.

Fire Power

Votre mission commence tout d'abord par le choix d'un blindé. Trois chars sont à votre disposition : ils diffèrent par leur résistance, leur vitesse de pointe, leur capacité à transporter des hommes et le nombre de mines qu'ils portent dans leurs soutes. Pour comprendre l'utilité de ces multiples composantes, il faut parler stratégie avant de plonger dans l'action...

La mission

Le but de Fire Power est de découvrir la base principale de l'adversaire afin d'y voler son drapeau. Le terrain de manoeuvre est vaste. Il couvre plusieurs écrans de jeu qui défilent de façon multidirectionnelle selon votre progression. Mais qu'il s'agisse de jouer contre l'ordinateur ou contre l'un de vos amis, vous allez subir l'assaut adverse dans votre propre territoire... D'où l'importance du choix de votre blindé !

Parlons des mines, tout d'abord. Vous pouvez déposer celles-ci n'importe où. Elles exploseront au moindre contact avec l'un des chars (le vôtre également !). Parmi les trois blindés mis à votre disposition, le nombre des mines varie de dix à vingt. Le dernier char cité transporte par exemple une vingtaine de mines, mais roule en contre-partie bien moins vite que ses confrères...

Fire Power

Vient ensuite la capacité de transport en hommes. A ce niveau, la stratégie est passionnante lors des combats, vous détruisez des installations ennemies et donc libérez parfois des prisonniers attachés à votre régiment. Il faut dans ce cas les ramener à votre base. Les possibilités de transport vont de dix hommes pour le char le plus rapide à vingt pour le char le plus lent. Ajoutez à cela la résistance du char, plus ou moins grande selon le modèle choisi, et vous comprenez l'importance de cette préparation au combat ! Ce choix dépend en définitive de votre propre stratégie au coeur de l'action !

Le combat

En ce qui concerne le combat, Fire Power accepte trois modes de jeu : lutte contre l'ordinateur, contre un deuxième joueur présent ou relié à votre machine par modem. Le combat contre l'ordinateur reste le plus délicat et le plus brutal. En début de partie, votre blindé apparaît dans son hangar. Simple à manier, il se déplace à vitesse constante dans n'importe quelle direction. Les installations au sol sont superbes : canons, blockhaus et hangars sont reliés entre eux par des routes. Il est toujours possible de couper à travers la forêt, un chemin plus long mais souvent moins dangereux. Tout autour du camp, des remparts vous protègent de l'adversaire.

Fire Power

Première manoeuvre, vous partez à la recherche du camp ennemi. Le blindé peut rouler à grande vitesse si on maintient la gâchette de la manette enfoncée. Mais il est souvent préférable d'avancer par à-coups afin de repérer les mines et les mitrailleuses ennemies. C'est ici que rentre en jeu votre propre canon. Le moindre mur, bâtiment ou tourelle de défense explose sous une dizaine de vos obus. L'action devient alors épuisante. Le char est très vite emprisonné entre trois mitrailleuses fixes qui tirent sans cesse. A vous de trouver le bon passage, "d'exploser" tour à tour chaque position ennemie.

Mais voilà qu'apparaissent sur le radar deux taches colorées : il s'agit des hélicoptères de l'adversaire qu'il faut éliminer au plus vite... Ces attaques n'ont qu'un seul but : réduire à zéro la résistance de votre char. Les cinq blindés mis à votre disposition pour le combat contre l'ordinateur suffisent à peine, dans un premier temps, à découvrir la base adverse... L'expérience fait le reste !

La stratégie du mode "deux joueurs" est bien plus captivante. Chaque concurrent possède son propre écran de jeu ainsi qu'un nombre de vies illimité. Lorsqu'ils sont suffisamment proches, les deux blindés apparaissent ensemble sur les radars pour bientôt se faire face sur le terrain. Inutile de chercher à détruire un adversaire qui ne transporte pas d'hommes ou ne met pas en péril une installation importante... Ici, l'action brutale laisse place à la logique et à la stratégie on cherche le camp ennemi, on détruit quelques canons pour libérer une dizaine d'hommes et en route pour la base ! Pose de mines dans les passages étroits, repérage des stocks de carburant adverses pour éviter la panne sèche, autant de ruses qui valent bien plus qu'une séquence de tir à répétition !

Fire Power

Le côté technique

Faut-il rappeler la qualité des décors, le réalisme des hélicoptères qui volent au-dessus de vous ou celui des hommes qui courent vers votre char ? Un réalisme qui pousse la cruauté à tacher le sol de sang lorsque l'on écrase un soldat, qui laisse brûler les décombres longtemps après leur destruction...

Un reproche : certaines phases de jeu, notamment celles qui opposent deux chars sur un même écran, sont tellement riches en explosions que le jeu s'en trouve ralenti et saccadé. Il arrive également que votre blindé reste bloqué contre un obstacle. Impossible alors de le déloger si votre concurrent ne daigne pas vous détruire ! Ces quelques handicaps ne pèsent heureusement pas bien lourd face aux atouts de l'aventure. Fire Power fait partie des titres à ne pas manquer...

Nom : Fire Power.
Développeur : Silent Software.
Éditeur : MicroIllusions.
Genre : jeu de tir.
Date : 1988.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 7,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]