Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 29 mai 2017 - 04:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Final Copy 2
(Article écrit par Philippe Ducalet et extrait d'Amiga News - février 1993)


Nous en entendions parler depuis le mois de septembre 1992. Plus puissant, encore plus adapté à l'utilisateur et intégrant maintenant des outils de dessins vectoriels, ce logiciel prend aujourd'hui une nette avance dans le domaine des traitements de texte sur Amiga.

Final Copy 2

Final Copy a été développé aux États-Unis par SoftWood, qui avait déjà réalisé le traitement de texte PenPal. Des versions spécifiques, anglaise (qui fait l'objet de ce test) et allemande, ont déjà été réalisées et mises sur le marché. La version française doit être disponible au moment où vous lirez ces lignes.

Final Copy se présente dans un coffret cartonné contenant six disquettes et un manuel de 250 pages très didactique et riche en illustrations. Le programme lui-même est d'une taille de 436 ko. Le dictionnaire orthographique de 330 ko contient 110 370 mots et le dictionnaire des synonymes de 826 000 mots est capable de croiser 1,4 million de réponses.

L'installation est aisée et l'utilisateur est entièrement pris en main par le logiciel d'installation basé, comme CanDo et beaucoup d'autres logiciels professionnels, sur l'utilitaire "Installer" conseillé par Commodore aux développeurs et aux éditeurs. Dès le lancement le logiciel vous propose de choisir l'écran de votre choix (Workbench ou écran personnel), le nombre de couleurs, et la définition d'écran. Ces premières préférences seront alors temporaires ou définitives.

La présentation générale

Visible sur la figure 1, Final Copy affiche une fenêtre (soit sur un écran personnel, soit sur le Workbench en s'adaptant automatiquement à sa taille) à la fois sobre et complète avec une barre d'outils à l'aspect en relief.

Final Copy 2
Figure 1

Cette barre contient les outils décrits sur la figure 2. Un mode "Loupe" permet de visualiser et de travailler son texte avec un grossissement jusqu'à 400% (x4) ou en réduction jusqu'à 25% permettant d'afficher deux pleines pages et demi sur un rail vertical.

Final Copy 2
Figure 2

Les polices de caractères

L'une des nombreuses caractéristiques spécifiques à ce programme est l'utilisation de polices vectorisées autorisant un véritable paramétrage typographique et assurant une qualité et une rapidité d'impression étonnantes, tout aussi bien sous 1.3 que sous 2.0 et suivant.

Ces polices sont disponibles dans des tailles variant de 4 à 300 points sans dégradation ni de leur qualité ni de leur rapidité d'affichage. Le texte peut être souligné, double-souligné ou barré, placé en indice ou en exposant. Il est possible de paramétrer l'épaisseur de la police en lui appliquant un pourcentage d'étirement ou de compression, sans altérer la hauteur de la police.

Trois différentes "cases" sont disponibles, la case normale telle que vous la percevez sur ces lignes, la petite case où les lettres en minuscule vont apparaître en majuscule mais en conservant la taille de la minuscule, et enfin la possibilité de transformer tout texte sélectionné en pleine majuscule.

Un dernier paramètre affectera chaque lettre d'un coefficient d'inclinaison de -20° à + 20° permettant des effets tels que celui visible sur le titre "Bicycle" de la figure 1. Ces différents paramètres offrent des possibilités très intéressantes de personnalisation de documents. SoftWood propose plus de 100 de ces polices vectorielles, correspondants à tous les usages et dont une partie importante reproduit fidèlement les polices Letraset et Lynotype, que graphistes et éditeurs connaissent bien. Ces polices sont disponibles sous forme de quatre coffrets contenant chacun 25 polices (moins de 400 FF par coffret).

Gestion de document

Final Copy 2 permet de créer jusqu'à six colonnes et d'en afficher les contours à l'écran. Mais bien plus intéressantes sont les options de "Page de titre". de "Recto-verso", et plus encore les "Gabarits de pages" et les "Feuilles de styles".

L'option "Page de titre" définit la première page comme étant indépendante de la numérotation de pages et des gabarits. L'option "Recto-verso" présume que votre document sera édité à la manière d'un livre et donc adaptera automatiquement les paramètres tels que la surface d'impression et d'édition de façon à réaliser une parfaite symétrie entre les pages.

L'option "Gabarit" est encore bien plus intéressante. Imaginons que nous souhaitions réaliser un mode d'emploi dans lequel nous voulons voir apparaître en haut et à gauche de chaque page le logo de notre société, et que les bordures des pages droites et gauches soient ornées d'une tranche gris clair. Bien sûr, nous pourrions nous "amuser" à coller le logo à chaque création de page, et de même à dessiner la bordure grisée. Si cela peut être supportable sur quelques feuillets, il n'en est plus question pour un manuel conséquent. Avec Final Copy 2, rien n'est plus simple. Il suffit d'utiliser les gabarits de pages (appelés aussi "Master Pages"), de créer et placer une fois pour toute les éléments invariants spécifiques aux pages droite et gauche et de ne plus s'en préoccuper.

"Les Feuilles de Styles" : on connaissait cette possibilité pour la PAO, ou de gros traitements de texte sur Mac ou PC. Cette option offre de mémoriser en une feuille de style les éléments suivants :
  • L'ensemble des éléments propres à la police de caractères (nom, taille, largeur, corps, couleurs, position...) (figure 3).
  • L'ensemble des éléments propres au paragraphe (marques de retrait, espacement des lignes, césure, alignement).
  • L'ensemble des caractéristiques de tabulations.
Final Copy 2
Figure 3

Chaque feuille de style sera ainsi ensuite nommée, sauvée, et disponible dans le menu "Style" ou à l'aide d'un raccourci clavier créé par l'utilisateur. Il devient dès lors très facile avec une seule commande d'appliquer un ensemble de caractéristiques multiples.

Enfin, plus classique, il est bien sûr possible de définir une entête et un pied de page dans lesquels pourront s'inscrire automatiquement l'heure, la date et la numérotation de page.

Les outils de dessin vectorisé

Outre la possibilité d'importer des images au format IFF y compris en HAM, en EHB et même en 24 bits avec une rapidité et des options inégalées sur l'ensemble des autres traitements de texte (cadre, épaisseur et teinte de la bordure, recadrage sans modification de taille, etc.), Final Copy offre maintenant dans sa nouvelle version les outils de dessin vectorisé suivant :
  • Ligne droite et oblique à 90° et 45°.
  • Ligne droite de pente quelconque.
  • Rectangle/carré.
  • Ellipse/cercle.
En plus de ces premières fonctions, il est possible d'obtenir une flèche en fin de ligne et des carrés ou cercles parfaits par l'appui simultané sur la touche "Shift". A l'impression, le résultat est parfait, car il s'agit de tracés vectorisés.

Les éléments "Dessin", qu'il s'agisse d'image IFF ou de dessin vectorisé, peuvent faire l'objet de multiples paramétrages par l'intermédiaire de boîtes de requêtes spécifiques (figure 4) et qui permettent de paramétrer :
  • La position et les dimensions très précises de la boîte contenant l'image.
  • La position du texte en regard de l'image.
  • Le tracé d'un cadre d'épaisseur et de couleur variables autour des images.
  • La couleur et l'épaisseur du tracé en mode vectoriel, la couleur de remplissage des outils "carré" et "cercle".
Final Copy 2
Figure 4

Le remplissage dispose d'une astuce toute particulière consistant à afficher la couleur dans un sprite, ce qui permet, par exemple, lorsqu'on travaille sur le Workbench en 4 couleurs pour privilégier la rapidité d'exécution, d'afficher sans aucun problème l'une des 16 couleurs offertes pour les polices ou pour les tracés vectoriels.

Il devient dès lors très facile de créer des argumentations schématiques, d'encadrer des têtes de chapitres ou des tableaux de chiffres (à ce propos, Final Copy offre la possibilité de calcul en colonnes). Enfin, des macros ARexx fournis avec le logiciel offrent la possibilité de dupliquer un dessin ou un groupe de dessins vectoriels, ou de créer un effet d'ombrage.

ARexx

Final Copy 2 est entièrement pilotable via ARexx et propose, pour ce faire, près de 120 commandes, dont certaines permettent l'utilisation des outils de dessins vectorisés. Il devient ainsi possible à titre d'exemple, de créer un script ARexx pour un logo et d'appeler celui-ci à tout instant par une touche.

L'impression

Un autre point fort du logiciel est sa qualité et sa rapidité d'impression. En effet, sous AmigaOS 1.3 comme sous 2.0 et suivant, Final Copy utilisant la vectorisation, tant pour les polices de caractères que pour les outils de dessin, la qualité des sorties est parfaite et exploite au maximum les possibilités de votre imprimante tant pour le texte que pour les dessins.

Les possesseurs d'imprimantes laser PostScript ne sont pas oubliés, le logiciel étant doté d'un pilote spécifique et de multiples options. Personnellement, j'utilise une Canon BJ-10 avec laquelle j'obtiens d'excellents résultats au travers des multiples préférences proposées par le logiciel (figure 5).

Final Copy 2
Figure 5

Assurément avec la version 2.0, Final Copy vient de distancer largement ses concurrents, grâce aux nouvelles possibilités offertes et à ses qualités premières. Et tant mieux pour nous si ainsi ce logiciel "place la barre" encore plus haut, car à terme, à travers la concurrence qui ne peut manquer de jouer, cela ne peut que nous être bénéfique. Avec ses fonctions de gabarit, de feuille de style et de dessin vectorisé, Final Copy 2.0 dépasse largement les simples possibilités d'un traitement de texte classique, et s'affirme comme un puissant éditeur de documents associant pleinement l'image.

J'aurais néanmoins aimé avoir une option d'annulation qui permette en cas d'erreur de revenir au texte frappé antérieurement, à la manière de celle de Deluxe Paint. Il sera souhaitable que la prochaine version permette la sauvegarde et le chargement de dessins vectoriels afin de pouvoir se constituer une bibliothèque d'objets à ce format ou au format Pro Draw. Et pourquoi pas un éditeur de tableaux et de formules mathématiques... Allons, cela fait toujours du bien de rêver ! Certes, certains se plaindront que cette version ne fournit pas encore la compatibilité avec les polices CGfonts, mais les polices vectorielles de Final Copy leurs sont supérieures, et une centaine sont déjà disponibles...

Conclusion

Final Copy 2.0 est le traitement de texte à ne pas rater. La version française complète (logiciel, manuel et les deux dictionnaires) devraient être disponibles dès ce mois auprès de votre revendeur ou d'Essonne Mailing, l'importateur.

Nom : Final Copy 2.
Éditeur : SoftWood.
Genre : traitement de texte.
Date : 1992.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 990 FF (400 FF pour les OutlinesFont).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]