Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 26 juin 2017 - 00:31  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Feeble Files
(Article écrit par David Brunet - mars 2002)


Après une conversion plutôt réussie de Simon The Sorcerer 2, Paul Burkey et Epic remettent le couvert avec le portage d'un autre jeu d'aventure de chez Adventure Soft : The Feeble Files.

Feeble Files

Gros jeu

Feeble Files est présenté dans un boîtier DVD, incluant deux CD et un manuel imprimé de 24 pages en anglais, allemand et français. On ne peut lancer le jeu directement à partir des CD, on procède donc à une installation qui demandera un minimum de 550 Mo libres sur votre disque dur.

Outre un espace disque conséquent, le jeu nécessite un processeur véloce (68060 ou PowerPC WarpOS, les deux versions étant présentes), 32 Mo de mémoire au minimum, la version 4 ou supérieure d'AHI et une carte graphique 4 Mo.

Au départ, une fenêtre s'ouvre et on vous demande de choisir un mode d'écran. Ne tentez pas des résolutions extravagantes, Feeble Files étant en 640x480 et 256 couleurs (8 bits), cela ne servirait à rien de choisir une autre résolution. Ceci enchaîne sur le menu principal qui vous propose de commencer une nouvelle partie, de charger une sauvegarde ou de quitter le jeu. L'introduction, longue de plusieurs minutes, est assez sympathique. Elle met en scène le héros, un alien du nom de Feeble, de retour chez lui après un petit voyage sur Terre. En fait, il a tout d'un antihéros classique, mais c'est bien lui qui devra déjouer Omnibrain, le système tout-puissant qui gère la vie des citoyens. Ces derniers doivent obéir à Omnibrain et à ses ministères, mais vous, en tant que rebelle, allez changer tout ça...

Feeble Files

L'aventuraaaa...

Le jeu débute tout de suite après l'intro, on est directement plongé dans le vif du sujet. Feeble Files est une aventure du type "pointer et cliquer" comme pour Nightlong. Le curseur change de forme en fonction des actions possibles. Il y a six différents curseurs : aller à, prendre, utiliser, associer, regarder et répondre. On choisit le curseur en cliquant sur le bouton droit de la souris et on applique la sélection en appuyant sur le bouton gauche.

Feeble a toujours à disposition un petit émetteur du nom de Oracle. Celui-ci sert de fourre-tout : il permet de charger/sauver des parties, régler les options, lire l'encyclopédie du jeu afin de mieux connaître le scénario, et répertorie les objets que vous collecterez.

L'aventure est longue et on retrouve tous les ingrédients des jeux de chez Adventure Soft : vous dialoguerez avec des personnages étranges ou amusants, vous serez confronté à des labyrinthes, vous devrez résoudre des énigmes (préparer une solution chimique par exemple), jouer à des jeux vidéo (parfois très difficiles), sans oublier de mener une investigation de tous les instants pour collecter les objets qui vous permettront de progresser dans le jeu.

L'ambiance générale est souvent liée à la déconne et à l'humour, mais ce n'est quand même pas à hurler de rire. Il faudra par exemple vous confesser parce que vous vous êtes... un peu énerver, ou bien vous devrez raconter des canulars, ou encore briser un couple rien que pour arriver à vos fins. Il arrive aussi que votre personnage soit dans des situations burlesques (Feeble doit se déguiser en fille...).

Durant le jeu, vous serez amené à diriger un autre personnage : Sam, le compagnon robotisé de Feeble (un peu inspiré de Beneath A Steel Sky). Toute une partie de l'aventure est d'ailleurs basée sur lui. Il possède des possibilités d'actions complémentaires par rapport à Feeble, il pourra par exemple analyser, détruire ou interroger. Ces deux dernières fonctions sont d'ailleurs sous le même curseur, Sam peut en effet tirer au lieu d'interroger, ce n'est pas une erreur des auteurs du jeu, mais simplement un élément du scénario.

Feeble Files

Enfin, un petit mot concernant la difficulté. L'aventure est longue et assez complexe dans la mesure où de nombreux types de réflexions sont présents. Mais ce qui amplifie la difficulté, c'est tout simplement l'absence de... sous-titres ! Pire, les voix disponibles sont l'anglais et l'allemand, de quoi mettre les personnes ne parlant pas ces langues dans une position plus qu'inconfortable face au jeu. Les voix en français existent (Feeble Files a une version française sur Mac) mais l'ajout de ces fichiers aurait, selon l'éditeur, nécessité de distribuer le jeu en trois CD, autrement dit, d'augmenter le coût de production du programme :-/. Malgré tout, les fichiers manquants sont disponibles chez l'auteur de la conversion (Paul Burkey) et devraient bientôt être mis à la disposition du public.

Pour ceux qui trouveraient le jeu vraiment trop difficile, une solution en .TXT est inclus dans le premier CD. Il y a même quelques sauvegardes pré-enregistrées à des endroits stratégiques qui seront utiles pour faciliter la progression ou débloquer une situation désespérée.

La technique

Même limités à 256 couleurs, les graphismes de Feeble Files sont assez réussis. Les couleurs sont souvent vives et bien dans l'esprit cartoon, quelques dégradés pas jolis sont néanmoins visibles. Certaines planches sont énormes et dépassent de l'écran, il faut alors se déplacer pour voir toute leur largeur. Le moteur graphique ne gère pas la 3D, donc les déplacements du personnage se font par perspective et on a pu noter la qualité limitée de cette perspective, notamment pour Sam qui a été grossièrement dessiné. On peut aussi mentionner que certains lieux sont "fouillis" et ne présentent pas assez de relief (confusion entre premier plan et arrière-plan), mais ce n'est rien de bien méchant.

Les quelques scènes cinématiques sont aussi en 8 bits, elles ne sont pas pixelisées mais souffrent d'un tramage médiocre et surtout d'un manque de pêche évident. D'ailleurs, on remarquera que le jeu, dans son ensemble, n'est pas excessivement rapide, les défilements d'écran sont assez lents et même le curseur de la souris ne se déplace pas de manière totalement fluide.

Mise à part l'absence des voix en français, on ne peut rien reprocher au domaine sonore. Les voix en anglais et en allemand sont parfaitement audibles et d'une qualité remarquable. Les bruitages ne sont pas en reste avec tout en panel de sons variés et réalistes. Le jeu ne propose pas de musiques, par contre il y a de très bonnes ambiances sonores.

Merci Epic !

On ne peut que se réjouir de la venue de Feeble Files sur Amiga. Si le jeu n'est pas le meilleur du genre, il reste un bon produit et tous les fans d'aventure se doivent de l'acheter. Le scénario est long, les graphismes sont sympas, le domaine sonore est excellent, bref tout est réunit pour passer un bon moment. Deux défauts gâchent cependant la fête : l'absence (pour le moment ?) des voix en français et la stabilité moyenne de la version PowerPC (quelques plantages par-ci par-là).

Nom : Feeble Files.
Développeur : Adventure Soft.
Adaptation Amiga : Paul Burkey.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 2002.
Configuration minimale : 68060, 32 Mo de mémoire, carte graphique 4 Mo.
Configuration souhaitée : PowerPC, 32 Mo de mémoire, carte graphique 8 Mo.
Licence : commercial.
Prix : 55,73 euros (85 CHF)

NOTE : 8/10.

Les points forts :

- Scénario long et complexe.
- Une pincée d'humour.
- Les voix numérisées.

Les points faibles :

- Pas de voix en français.
- Quelques plantages.
- Parfois trop difficile.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]