Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 novembre 2017 - 00:54  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de F29 Retaliator
(Article écrit par Olivier Hautefeuille et extrait de Tilt - juin 1990)


Animations souples et rapides, graphisme et bruitages soignés font de F29 Retaliator un sérieux rival de Falcon, le leader des simulateurs de vol actuels. Les missions, plus courtes mais plus nombreuses, ont pour théâtre d'opération des terrains exigus. La carte étant petite, ils sont difficiles à repérer... Mais au niveau de l'action, le jeu est irréprochable avec des attaques terrifiantes.

F29 Retaliator

Ocean en plein vol

Comme Iron Lord dans un tout autre domaine, voici un jeu qui a su se faire attendre ! Annoncé depuis plusieurs mois comme LE simulateur du siècle, F29 version Amiga nous arrive enfin ! S'il parvient à surpasser ses confrères sur de nombreux points, ce programme possède quelques défauts, quelques lacunes. Voici donc un excellent produit, mais qui répond malgré tout au vieil adage : nobody's perfect...

Le parc des simulateurs aériens de la micro 1990 est très réduit sur ST et Amiga. En fait, seul Falcon reste en compétition avec F29. Il faudra bientôt compter sur les adaptations de F15 et F19 de MicroProse. Pour l'instant, le challenge se pose donc entre les deux géants du combat aérien, Falcon et F29.

F29 Retaliator

Nombreuses missions

C'est par le nombre impressionnant de ses missions que F29 m'a séduit tout d'abord. Pour chacun des quatre terrains de manoeuvre disponibles, il existe jusqu'à plus de trente scénarios distincts. Bien sûr, le pilote novice ne pourra pas accéder à toutes les missions. Il devra faire ses preuves sur des attaques simples, puis sauvegarder ses scores.

Un tel panel de scénarios doit être soutenu par une préparation de vol très poussée. A ce titre, F29 souffre de quelques défauts. La notice, traduite en français (merci !), donne les grandes lignes de chaque mission. Le joueur devra, en revanche, prendre garde à certaines erreurs de transcription (des missiles qui ne portent pas le même nom sur la notice et à l'écran, des pistes qui existent sur la carte écran et pas sur le papier, etc.).

F29 Retaliator

Ensuite, pour le jeu, c'est l'emploi de la carte qui m'a le plus donné de fil à retordre. Face à certains jeux disponibles sur PC, la carte de F29 est bien trop réduite. Elle n'occupe qu'un espace écran de quelque 4x4 centimètres. C'est petit et donc, en pleine action, difficile à suivre. En revanche, la représentation du cap de l'appareil, une flèche qui apparaît sur cette même carte, est très visible. Dernier petit handicap, si le nombre des missions est très important, chacune d'elles se situe sur un tout petit terrain de manoeuvre. Votre avion a vite fait de dépasser les bords de la carte. Décevant !

F29 offre des missions très brèves. Du même coup, c'est à chaque fois l'arcade qui l'emporte sur la simulation, sur la stratégie. Le pilotage de l'appareil, si l'on passe outre les phases délicates d'atterrissage, est facile à manier. La très grande souplesse de son animation conforte encore ce jeu dans son aspect arcade. Qu'il s'agisse de la poursuite d'un jet ou la visée d'un convoi de blindés sur une route, toutes les missions de F29 mettront à mal les nerfs des pilotes les plus coriaces.

F29 Retaliator

La vitesse de vol et les capacités techniques des deux avions disponibles, sont telles qu'on attrape le frisson dès le premier combat. Super ! En contrepartie, les pilotes habitués aux missions de F15, par exemple, risquent de se retrouver trop souvent sur les menus du jeu. Dommage à ce propos qu'il ne soit pas possible de relancer une mission par une simple touche... Cela aurait facilité la prise en main.

La technique

Graphiquement, c'est beau ! Rien à redire à la réalisation graphique et sonore de ce programme, ou si peu ! Face à Falcon, je n'arrive pas voir de différences notables entre les deux programmes. C'est dire que F29 est réussi ! Animations très souples et rapides, graphismes beaux, peu détaillés dans la composition des sols mais très "pointus" pour la représentation des sprites et bâtiments, radars, ponts, etc. C'est du beau travail.

Quelques bogues subsistent pourtant çà et là, une montagne par exemple qui reste superposée à sa voisine, un instrument de bord qui "saute" parfois... Rien de grave heureusement. Ces défauts sont rares et ne gâchent pas l'ambiance.

F29 Retaliator

Quant à savoir s'il faut acheter F29, c'est une question épineuse qui dépend bien entendu de vos goûts en la matière. Falcon et F29 sont équivalents sur bien des points. Certes, F29 possède plus de missions que son confrère qui, lui, possède des disques scénarios qui comblent ce handicap.

Côté maniabilité, les deux programmes se valent à mon goût, aussi maniables, aussi beaux, aussi rapides l'un que l'autre. Si je devais choisir, j'opterais sans doute pour Falcon, uniquement pour pouvoir combattre à deux joueurs, ce qui est vraiment génial. Mais beaucoup de pilotes n'auront jamais l'envie ou la possibilité de profiter d'une telle option. Aussi, même si je me permets de souligner encore que F29 n'apporte rien de vraiment neuf face à Falcon, je ne saurais que trop vous conseiller l'achat de ce jeu si la description qui en est faite ici correspond à vos aspirations de pilote et si vous ne possédez pas le doyen des deux simulateurs en compétition dans cet article.

D'autres avis

Après la version "presque définitive" que nous avons testée il y a quelques mois, voici enfin F29. Il est toujours aussi magnifique, en dépit de quelques bogues mineurs, comme l'autopilote qui ne marche pas. Personnellement, je préfère ce programme à Falcon pour la variété des missions et du terrain. J'apprécie particulièrement l'option Zulu Alert qui permet à des novices de passer de bons moments avec ce simulateur sans trop se prendre la tête [Alain Huyghues-Lacour].

F29 dispose de graphisme et d'animation superbes mais la stratégie semble être en retrait par rapport à Bomber ou Falcon. Peut-être est-ce dû à la priorité accordée, semble-t-il, aux performances graphiques. Le programme laisse cependant sceptique, compte tenu des plantages inexplicables qui l'affligent [Éric Caberia].

Nom : F29 Retaliator.
Développeurs : Digital Image Design (DID).
Éditeur : Ocean.
Genre : simulateur de vol.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]