Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 17 octobre 2017 - 00:09  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Eye Of The Beholder 1 et 2 AGA
(Article écrit par Sylvain Aumercier - avril 2014)


Renouveau pour deux classiques

Sur Amiga, Westwood Studios et Electronic Arts ne nous ont jamais gratifiés d'une version d'Eye Of The Beholder profitant des possibilités de l'AGA (puces spécialisées qui équipent les A1200 et A4000). Bien que la version ECS soit une réussite sur le plan visuel, le constat était sans appel en comparaison de la version PC VGA bénéficiant elle d'une palette de 256 couleurs.

Eye Of The Beholder Eye Of The Beholder

Autre source de mécontentement, à l'époque (1990 pour Eye Of The Beholder 1 et 1991 pour Eye Of The Beholder 2), on ne peut pas vraiment dire que la localisation des jeux était la préoccupation principale des éditeurs. Ce qui, il faut bien le reconnaître, pour un jeu de rôle par nature garnit de quelques énigmes corsées, pouvait poser quelques problèmes aux moins anglophones d'entre nous.

Ces deux injustices de ces deux premiers volets de Eye Of The Beholder (le troisième épisode n'ayant malheureusement jamais vu le jour sur Amiga) sont depuis 2006 révolues et ceci grâce à la pugnacité d'un passionné CFou!, Bertrand de son prénom (aidé de quelques amis, voir le fichier "README") qui nous propose une version Amiga, bénéficiant d'une localisation (française, allemande, italienne et polonaise) et surtout utilisant les graphismes de la version PC VGA 256 couleurs.

Eye Of The Beholder
Version 32 couleurs

Eye Of The Beholder
Version 256 couleurs

Rappels

Pour ceux qui ignorent ce qu'est la série de Eye Of The Beholder, voici quelques petits rappels. Dans le premier épisode, après avoir choisi quatre héros parmi une liste classique pour ce genre de jeu (humain, elf, nain, etc.), vous arrivez dans la ville d'Eauprofonde (Waterdeep en anglais). Celle-ci connaît des problèmes d'égouts infestés de créatures maléfiques et vos quatre valeureux héros doivent enquêter sur ce mystère. A peine entrée, votre équipe est prise au piège.

Eye Of The Beholder

Dans Eye of the Beholder 2, c'est Khelben Arunsun, archimage d'Eauprofonde, qui convoque les héros pour leur soumettre une nouvelle quête : rechercher une personne nommée Amber, qui n'est pas revenue du temple de Darkmoon.

Le jeu est très similaire à Dungeon Master, à savoir un jeu de rôle dont la progression est fondée sur l'exploration de souterrains de plus en plus profonds, mais il utilise les règles de Donjons et Dragons. Le lieu où évoluent les personnages est un grand labyrinthe dont il est parfois nécessaire de dresser soi-même une carte pour se repérer. Combats, récolte de divers objets et aventure seront au menu de votre périple.

Eye Of The Beholder

L'interface est similaire dans les deux jeux : un quart de l'écran est réservé à la "scène" et le reste aux contrôles (boussole et touches directionnelles en bas et accès aux équipements et au contrôle des personnages à droite). La progression dans l'univers du jeu se fait case par case. L'équipe est soudée (tous les personnages sont sur la même case) et aucune transition n'est affichée à l'écran pour le passage d'une case à une autre.

Installation

L'installation est très simple, CFou! propose chaque version de Eye Of The Beholder dans une archive au format Lha, familière aux utilisateurs d'Amiga.

Il vous sera juste demandé de copier le contenu de "DATA-ECS/FONTS/" dans "Sys:Fonts/" et de "DATA-ECS/LIBS/" dans "Sys:Libs/".

Vous trouverez les archives de Eye Of The Beholder 1 et 2 AGA et multilingue à ces adresses :
Des problèmes ?

N'utilisant plus d'Amiga dit "classique" j'ai testé ces deux versions à travers E-UAE pour MorphOS et j'ai fait le constat de deux petits problèmes mineurs dont je n'avais pas souvenir dans les versions originales : les défilements des animations d'introduction m'ont semblé particulièrement saccadés et l'affichage du curseur en mode "travail" m'a semblé corrompue.

J'ignore pour l'heure si deux soucis, ayons l'honnêteté de dire, très secondaire, sont le fait de l'émulation de E-UAE ou de ces versions améliorées de Eye Of the Beholder.

Les graphismes en 256 couleurs offrent évidemment une amélioration par rapport aux versions ECS 32 couleurs mais ce n'est pas flagrant sur certains points. Il faut dire que les versions Amiga de l'époque étaient très bien réalisées...

Donc pour conclure, les amateurs de jeux de rôle sur Amiga ont l'occasion de rejouer à ces deux grands jeux avec des petits "plus" supplémentaires non négligeables.

Et restez à l'écoute, CFou! a pour projet également une version AGA de Dune 2 et de Lands Of Lore !

Nom : Eye Of The Beholder 1 et 2 AGA.
Développeurs : Westwood Studios, Bertrand Jardel.
Éditeur : SSI.
Genre : jeu de rôle.
Date : 2006.
Configuration minimale : Amiga AGA, 2 Mo de mémoire.
Licence : commercial, rétro-programmation.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]