Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 08 août 2022 - 03:02  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : European Computer Trade Show d'avril 1994
(Article écrit par Jérôme Bonnet et extrait de Joystick - mai 1994)


Cette édition 1994 de l'Electronic Computer And Trade Show qui s'est tenue du 10 au 12 avril 1994 à Londres, est porteuse d'un message qui réjouira bon nombre d'entre vous : les micro-ordinateurs font un grand retour en force sur le devant de la scène ! Les consoles, hier encore florissantes, font aujourd'hui grise mine devant le nombre de jeux développés sur PC, et, dans une moindre mesure, Amiga. Une fois de plus, le marché des jeux vidéo nous offre l'un de ces rebondissements dont il est coutumier, et pour être francs, celui-ci est loin de nous déplaire !

ECTS 1994

Le point sur le marché vidéo-ludique

On s'en doutait depuis longtemps, mais la confirmation est arrivée plus tôt et de manière plus éclatante que les prévisions les plus optimistes : le jeu vidéo remplacera à terme, dans les foyers. les jeux traditionnels, de plus en plus moribonds. C'est d'ores et déjà le secteur le plus important du marché européen du jouet, avec une progression incroyable de plus de 89% en quatre ans, et cela, en période de récession, alors qu'aucune autre industrie ne peut se targuer d'une aussi éblouissante expansion. Les plus importantes sociétés de communication, ainsi que les studios cinématographiques les plus réputés, autrefois friands de poupées à l'effigie de leurs héros, tissent aujourd'hui des liens de plus en plus étroits avec les éditeurs de jeux ou les fabricants de micro-ordinateurs. La réalité virtuelle ou la télé interactive ne sont que quelques-uns des grands projets qui, demain, entreront de plain-pied dans les foyers.

Mais s'il est un enseignement beaucoup plus surprenant à tirer de l'ECTS 1994, c'est bien la réémergence du support "micro" au détriment des consoles, qui règnent sur le marché depuis quelques années. La plupart des exposants présentaient de nombreux jeux à destination des ordinateurs, tandis que leurs machines rivales semblaient avoir perdu un peu du dynamisme qui les caractérisaient encore il y a peu. Certes, il ne faut pas perdre de vue que cette manifestation se déroulait au coeur même de Londres, alors que l'Angleterre est l'un des rares pays à n'avoir jamais renié son attachement pour l'univers de la micro-informatique, mais tout de même, la passivité des éditeurs sur consoles, particulièrement pour les systèmes à base de cartouches, est surprenante. Alors, période de transition avant l'arrivée de la prochaine génération, incarnée par les Saturn, PSX et autre Project Reality, ou signe avant-coureur d'un proche déclin ? Nul ne peut le dire à l'heure actuelle, mais il est sûr que la stagnation des développements consoles laisse un vide au sein duquel les micro-ordinateurs vont tenter de s'engouffrer au plus vite.

ECTS 1994

Premier bénéficiaire de cet état de fait, Commodore, qui semble peu à peu sortir du marasme dans lequel il semblait croupir à tout jamais (NDLR : malheureusement, ce n'est plus le cas maintenant). Même si, comme toujours, de nombreuses rumeurs parcouraient les travées du salon faisant état, qui d'une prochaine faillite, qui d'un imminent rachat par Machinchose (à ne pas confondre avec MicroProse) ou Biduletruc, le succès de la CD32 qui s'est imposée comme la plate-forme CD numéro 1, s'il ne rétablit pas encore l'équilibre financier du manufacturier américain, semble au moins faire grimper sa cote de confiance en flèche.

Du reste, le nombre de développements en cours pour cette machine avait lui aussi augmenté dans d'importantes proportions, laissant augurer d'un avenir serein pour la première console 32 bits CD-ROM en Occident. À ce propos, un premier prototype de lecteur CD-ROM externe pour A1200, judicieusement nommé CD1200, était présenté dans la suite occupée par Commodore, sans pour autant qu'aucune date de sortie ou indice de prix puisse nous être précisé.

Si, comme on vient de le voir, la situation semble s'améliorer pour Commodore, c'est bien sûr l'incontournable famille des compatibles PC qui se taillait la part du lion, à l'ECTS. L'écrasante majorité de la centaine d'éditeurs présents comptait, au sein de leurs plans respectifs, de nombreux jeux destinés à ces supports, et c'est incontestablement parmi cette ribambelle de logiciels que figuraient les nouveautés les plus étonnantes, les plus impressionnantes, de celles qui vous laissent les yeux exorbités et la langue déroulée sur trois mètres.

Quant au matériel, lui non plus n'était pas en reste, car on pouvait apercevoir, au fil des stands, de multiples manettes, cartes sons et autre clavier MIDI, destinés eux aussi à venir s'enficher au coeur de votre PC. Par ailleurs, la recrudescence de jeux pour CD-ROM se confirme également très nettement, ce support étant concerné par une très grande partie des projets en cours. Du reste, même les jeux développés sur disquettes seront, dans un deuxième temps, portés sur disques compacts : et il semble bien que les États-Unis, où les ventes de programmes CD dépassent à présent pratiquement celles de logiciels "traditionnels", fassent en la matière figure de précurseurs. Bref, tout va bien pour les compatibles. Gageons qu'avec l'inévitable baisse à terme du prix du Pentium, nous aurons bientôt droit à de nouvelles et spectaculaires surprises.

Un mot pour conclure sur la 3DO, qui semble elle aussi remonter peu à peu la pente : en effet, si les ventes aux États-Unis se sont effectivement avérées catastrophiques (on parle d'à peine 20 000 unités vendues cette année), le lancement du standard cher à Trip Hawkins au Japon, a pris un départ fulgurant, avec plus de 60 000 3DO distribuées en trois semaines au pays du soleil levant. Ce n'est certes pas suffisant pour considérer définitivement ces bécanes comme incontournables, mais c'est tout de même très encourageant pour l'avenir. Aussi, si la 3DO brillait par son absence à l'ECTS (un seul stand, ridiculement petit, au sein duquel trônait une malheureuse Panasonic), c'est sans doute que le standard se réservait pour le prochain CES de Chicago, cet été, car on annonce beaucoup de nouvelles machines pour très bientôt. Intolérable suspens...

Gametek

Si tout se passe bien, vous pourrez goûter sur votre PC, dès le mois prochain, aux joies de Corridor 7, jeu de tir en 3D subjective. Encore un "Wolfenstein", pensez-vous ? Vous ne croyez pas si bien dire, puisque le moteur du programme n'est autre que celui d'Id Software, racheté il y a peu par Gametek. La nouveauté dans tout cela ? Eh bien, le jeu sera vendu à prix budget, aux alentours de 200 FF.

Également dans les cartons de Gametek, un jeu d'espionnage sur CD32 et PC CD-ROM du nom de Bureau 13. Tout ce que l'on sait pour l'instant, c'est que le jeu est réalisé par Take 2, l'équipe derrière Bloodnet, et qu'une utilisation intensive de la vidéo et de la 3D précalculée est prévue.

On continue sur les chapeaux de roues, toujours sur PC CD-ROM, avec Quarantine, course de voitures matinée de tirs à la MegaRace d'une extrême vélocité. Nous ne disposons, hélas, pour l'instant, d'aucune date de sortie, mais vous pouvez compter sur nous pour vous tenir informés dès que nous aurons des précisions.

Enfin, last but not least, Star Crusader sera un jeu de combat spatial orienté arcade dans le style d'Epic, qui sortira lui aussi sur PC CD-ROM.

Mindscape

Deux sorties prévues pour octobre 1994 chez Mindscape : Evasive Action, le jeu de combats aériens verra alors le jour sur CD32 et Amiga, ainsi que MegaRace, que l'on ne présente plus, mais uniquement sur CD32 quant à lui.

Accrochez-vous bien, gobez une ou deux aspirines, on va parler de gros sous. Software Toolworks, célèbre éditeur, vient de voir 50% de ses parts rachetées par le groupe anglais Pearson pour la modique somme de 462 millions de dollars. Cela vous semble cher ? Pas lorsqu'on s'appelle Pearson, que l'on possède plus de 100 journaux anglais, dont le Financial Times et 50% des parts de The Economist, ou encore Thames Television, le plus gros producteur de télévision anglais indépendant (souvenez-vous de Benny Hill), ainsi que des intérêts dans le groupe de diffusion par satteltite BSkyB, le célèbre musée de cire londonien Madame Tussaud, plus quelques parcs d'attractions (ça ne peut pas faire de mal) et, pour faire bonne mesure, quelques banques. Tout ça pour vous dire que Software Toolworks devrait désormais largement avoir les moyens de ses ambitions, voire se retrouver propulsé parmi les éditeurs les plus riches de la planète. Et pour mon découvert, qu'est-ce qu'on peut faire ?

21st Century Entertainment

Pinball Dreams 2 (PC, mai 1994)

Depuis ta sortie de Pinball Dreams sur Amiga. c'est plus de 500 000 jeux de flippers qu'a vendus 21st Century, toutes machines et versions confondues ! Il n'y a, de ce fait, aucune raison pour que le flot ininterrompu de nouveaux flippers s'arrête. C'est donc sans grande surprise que nous avons découvert Pinball Dreams 2 sur PC, à l'ECTS. Quatre nouvelles tables sont présentes pour ce nouvel épisode, abordant chacune un thème particulier. Safari vous emmène dans les profondeurs de la jungle pour réaliser un carton. Neptune se déroule sous les profondeurs aquatiques, tandis que Revenge Of The Robot Warriors fleurte avec le style kitsch et ringard de la science-fiction américaine des années 1950. Enfin, Stall Turn est basé sur les as de l'aviation de la Première Guerre mondiale.

ECTS 1994
Pinball Dreams 2 sur PC

Tous ces flippers affichent sans complexe les 256 couleurs de rigueur sur PC - ce qui n'est guère étonnant - et les musiques sont écrites spécialement pour tirer le meilleur parti de cartes sonores disponibles sur compatibles PC - ce qui l'est un peu plus -. Mauvaise nouvelle pour les possesseurs d'Amiga, tous les programmeurs spécialisés dans les machines de Commodore étant réquisitionnés pour la réalisation de Pinball Illusions, Pinball Dreams 2 n'est pour l'instant pas prévu sur cette machine.

Pinball Dreams Deluxe (PC CD-ROM, juin 1994)

Prévu un mois seulement après la sortie de Pinball Dreams 2, cette version marque l'entrée de 21st Century sur CD-ROM. Cette version est en réalité une compilation regroupant chacun des huit flippers présents sur Pinball Dreams 1 et 2. En dehors de cela, vous aurez également droit à un historique en image des flippers à travers le monde, et bien sûr à des musiques de qualité CD.

Marvin Mix (CD32/Amiga, septembre 1994)

Pour ceux d'entre vous qui sont au bord de l'indigestion de flippers, voici un tout nouveau jeu de plates-formes destiné aux possesseurs de CD32 ainsi que d'Amiga. Dès le premier regard, on sent très nettement l'influence de Rainbow Islands dans Marvin Mix. Mêmes décors ultra chargés en couleurs, mêmes personnages mignons tout droit issus de l'univers du dessin animé, et surtout même animation vive et précise.

ECTS 1994
Marvin Mix

Vous incarnez le petit Marvin, livreur de pizzas de son état, dont la superbe triple-fromage et saucisses vient d'être dérobée par des aliens. Avec un tel scénario, 21st Century peut légitimement viser l'Oscar !

Renegade

The Chaos Engine (PC, mai 1994)

Décliné sur toute la gamme Amiga (OCS, AGA et CD32) ainsi que sur Atari ST, The Chaos Engine s'apprête maintenant à accrocher à son tableau de chasse, les PC. Comme dit l'adage "À tout seigneur, tout honneur", cette dernière version de Chaos Engine devrait surpasser toutes les précédentes. En effet, le programme exploite la résolution VGA 256 couleurs des PC et bénéficie d'une réécriture complète des musiques du jeu, afin de s'adapter au mieux aux cartes sonores les plus répandues. De plus, les informations relatives à l'armement et l'état de santé des personnages n'occupent plus une fenêtre, mais sont affichées en surimpression, ce qui permet à Chaos Engine d'être en plein écran, ce qui n'était le cas que sur les versions dédiées aux consoles.

Jim Knight, coconcepteur de Chaos Engine PC, l'affirme sans ambages : "Grâce à la puissance des PC haut de gamme, nous sommes en mesure de réaliser des animations et défilements encore plus fluides, encore plus rapides que sur tous les autres supports. Je pense que ceci constituera la version la plus aboutie, la plus réussie de Chaos Engine". Info ou intox ? Nous pourrons sans doute en juger dès le mois prochain, le jeu étant pratiquement terminé à l'heure où vous lirez ces lignes.

Ruff N' Tumble (Amiga OCS/Amiga AGA/CD32, juillet 1994)

Ruff N' Tumble est un jeu à mi-chemin entre le jeu de tir et de plates-formes, comportant des éléments que l'on retrouve habituellement dans l'une ou l'autre de ces catégories. Vous y incarnez un garçon de douze ans, plutôt précoce, du nom de Ruff Rogers, qui se retrouve parachuté dans un étrange univers. Un savant fou du nom de Dr. Destiny fait régner la terreur à l'aide de son armée de robots destructeurs. C'est plus que ne peut en supporter Ruff, qui décide de mettre fin aux exactions de ce sinistre personnage et va lutter contre lui tout au long des quatre mondes, divisés chacun en quatre sections, dans cette dimension parallèle.

ECTS 1994
Ruff N' Tumble

Il dispose, pour ce faire, d'arguments très convaincants, tels qu'une mitrailleuse, un lance-roquettes, un lance-flammes ou encore un pistolet laser. Il pourra, de surcroit, collecter sur son passage de nombreux bonus lui facilitant la tâche.

Wunderkind, l'équipe responsable du développement de Ruff N' Tumble, a tenu à ce que chaque version exploite au maximum les possibilités de la machine sur laquelle elle tourne. Sur Amiga OCS, le jeu sera donc en 32 couleurs, tandis que la version AGA affichera pour sa part 256 couleurs et des niveaux-bonus supplémentaires. Quant à la version CD32, elle intégrera tous les éléments de la version AGA et y adjoindra des séquences d'introductions ainsi qu'un son "surround", ce qui sera une grande première pour un jeu vidéo.

The Flight Of The Amazon Queen (PC/PC CD-ROM/Amiga OCS/CD32, novembre 1994)

On change complètement de registre avec Flight Of The Amazon Queen. Développé par une équipe australienne de programmeurs assistés de graphistes issus du milieu de la bande dessinée, il s'agit d'un jeu d'aventure humoristique dans le style des productions LucasArts, bourré de gags et de personnages ringards tout à fait dans le style des productions hollywoodiennes des années 1940.

ECTS 1994
The Flight Of The Amazon Queen

Vous êtes un pilote privé du nom de Joe King, dont les services ont été loués par une vedette de cinéma appelée Faye Russell. Vous devez l'emmener au coeur de la jungle, où elle doit tourner son prochain film. Inutile d'en dire plus, vous avez compris que tout ne va pas se dérouler conformément à vos plans, la foudre se chargeant de votre avion une bonne fois pour toutes. Sachez seulement que vous allez rencontrer, au fil de vos aventures, des pygmées de 1,90 m, des missionnaires très zélés, des amazones-dinosaures, des extraterrestres, une secte et bien d'autres tordus encore.

Les graphismes de FOTAQ sont très réussis, grâce à une judicieuse exploitation de la palette de 256 couleurs sur PC et CD32. Les versions CD32 et PC CD-ROM comporteront des dialogues parlés, ainsi que des musiques de qualité CD, réalisées par Richard Joseph.

Core Design

Skeleton Krew (Amiga AGA/CD32, mai-juillet 1994)

Vous voulez de l'action ? De la bien sauvage, bien saignante ? Alors, j'ai ce qu'il vous faut, les gars : engagez-vous dans les Skeleton Krew ! Vous partirez en mission massacrer du mutant, armé de canons à côté desquels la grosse Bertha fait figure de lance-pierres, et bien calfeutré au chaud dans votre exosquelette encore ! Et je vous ai gardé le meilleur pour la fin : vous avez même le droit d'emmener un copain avec vous pour vous soutenir en cas de coup dur ! Croyez-moi, l'assassinat, c'est comme l'amour : c'est toujours mieux quand on le pratique à deux !

Electronic Arts

FIFA Int. Soccer (PC/3DO, juin 1994)

Attention, événement ! FIFA International Soccer, LE meilleur jeu de football, toutes machines et catégories confondues, rejoint enfin le clan des micro-ordinateurs avec une adaptation PC du feu de Dieu ! FIFA sur PC est en effet en tout point identique à la version Mega Drive qui l'a consacré. Jusqu'ici, l'amateur de jeux de football pouvait choisir parmi deux options : un clone de Sensible Soccer, à la jouabilité exemplaire mais aux graphismes assez riquiquis, ou un programme très beau graphiquement parlant, avec de bons gros sprites, mais totalement injouable de par le manque de vision d'ensemble du terrain, ce qui oblige à faire des passes à l'aveuglette, en espérant qu'un coéquipier se trouvera sur la trajectoire du ballon. Eh bien, FIFA est la première simulation à parvenir à concilier superbes graphismes et bonne vision du jeu.

De surcroît, absolument tous les coups du football sont réalisables, de la tête plongeante au retourné acrobatique, en passant par la petite talonnade toute en finesse, et cela, de manière très spectaculaire. Que cela va être difficile d'attendre cet été !

Magic Carpet (PC CD-ROM/3DO, septembre 1994)

Il semble bien que Bullfrog ait quelques difficultés à termi-ner la première simulation de tapis volant jamais vue dans un jeu vidéo, car Magic Carpet a encore pris du retard. Il vous faudra donc ronger votre frein en admirant les quelques photos présentes ici.

ECTS 1994
Magic Carpet

Pourtant, pour avoir vu tourner le jeu, je puis vous affirmer qu'il semble pratiquement fini ! Les graphismes sont superbes, et l'animation allie avec bonheur rapidité et fluidité. Alors, que se passe-t-il ? Allez, Monsieur Bullfrog, un p'tit effort !

Sales Curves

Cyberwars (PC CD-ROM/CD32, octobre 1994)

Asseyez-vous un instant et tenez-vous bien, car je vais être obligé de vous rapporter une bien mauvaise nouvelle en guise de préambule. En dépit des promesses formulées par SCI, la version SVGA de Lawnmower Man ne verra jamais le jour ! Et pourtant, il ne faut voir là aucune escroquerie de la part de l'éditeur britannique. Le développement de cette version avait bel et bien commencé, mais vous savez ce que c'est : à retravailler sur un programme, on ne peut s'empêcher de rajouter un machin par-ci, puis un bidule par-là, puis encore d'autres ici, là, là, et là. Et de fil en aiguille, on se retrouve avec un logiciel radicalement différent de celui que l'on avait au départ. C'est ainsi que Lawnmower Man 2, sous-titré Cyberwars, a vu le jour.

Maintenant, passons aux bonnes nouvelles : ce dernier a l'air tout simplement magnifique, et n'occupe pas moins de trois CD ! Si vous avez acheté le premier épisode, le coupon qui devait vous permettre d'obtenir la version SVGA vous donnera à présent droit à une substantielle réduction sur l'acquisition de Cyberwars. Bref, si Cyberwars est vraiment aussi époustouflant qu'il en a l'air, et que la remise accordée est à la mesure de la déception éprouvée, peut-etre pardonnera-t-on SCI. La balle est dans leur camp !

Le CD1200 existe, je l'ai rencontré !

A première vue, il ne se passait pas grand-chose de nouveau dans la suite tenue par Commodore à l'ECTS. Une conférence de presse d'une rare platitude, dès le premier jour, ne laissait augurer rien de bon. A notre arrivée sur le stand, nous tentons bien de recueillir quelques informations sur le quasi mythique lecteur de CD-ROM pour A1200, mais nous n'obtenons en retour que des sourires gênés, accompagnés de réponses négatives. Bon, eh bien tant pis, il semble bien que ce ne sera pas pour cette fois.

"Faisons tout de même un petit tour, par acquit de conscience", nous disons-nous, dépités. Et là, soudain, dans un coin reculé de la suite Commodore, nous apercevons la bête ! Un magnifique lecteur de CD-ROM externe dans une sympathique livrée blanche, frappé d'un sigle "CD1200". Ainsi, il est là ! Cette brusque bouffée d'adrénaline devait hélas être suivie de très près d'une grosse déception. Comme le laissait entendre David Pleasance, lors de l'entrevue accordée il y a deux mois, Commodore n'est pas parvenu à rendre possible l'ajout d'un module FMV sur le CD1200 : voilà qui risque d'en refroidir plus d'un ! Du coup, le constructeur américain se livre actuellement à des études de marché pour savoir s'il serait rentable de commercialiser un tel périphérique, sachant qu'un ensemble est en cours de développement qui autorise la connexion d'une CD32 à un A1200. Ceci explique qu'aucune date de sortie officielle ou aucun indice de prix ne soit à l'heure actuelle communiqué.

ECTS 1994
Le CD1200

On peut cependant rester raisonnablement confiant, car l'univers Amiga est un monde essentiellement composé de véritables passionnés, qui ont plus d'une fois prouvé, par le passé, que leurs compétences techniques surpassaient celles de Commodore lui-même ! D'ici à ce que des petits malins trouvent le moyen de contourner le problème, insurmontable selon le fabricant, il y a un pas que certains n'hésiteront pas à franchir. Affaire à suivre...

Les ECTS awards

Le dimanche 12 avril 1994 avait lieu, au célèbre Regent Hotel, la cérémonie de remise des prix venant récompenser les plus grandes réussites de l'année 1993. Les classements sont établis en fonction des votes recueillis dans la presse spécialisée, et cela, dans toute l'Europe. And the winners are :
  • Meilleur jeu CD : Rebel Assault.
  • Éditeur le plus novateur : Id Software.
  • Jeu le plus original : Syndicate.
  • Équipe de développement de l'année : Lucasarts.
  • Prix Spécial BBC : Elite 2.
  • Jeu sur micro-ordinateur de l'année : Doom.
  • Jeu de l'année : Doom.
  • Éditeur de l'année : Virgin.
Télex
  • En dehors d'Overdrive, il est un autre succès de l'Amiga en cours d'adaptation sur PC, et non des moindres, puisqu'il s'agit de Superfrog, l'un des tout meilleurs jeux de plates-formes jamais sortis sur les machines Commodore. Rendez-vous en septembre 1994 pour savoir si le jeu sera sur PC à la hauteur de sa réputation.
  • La CD32 fait incontestablement partie des plates-formes sur lesquelles mise Team 17, comme en atteste le nombre de sorties prévues sur la console 32 bits pour les mois à venir. Un premier lot ouvrira la voie très bientôt, composé de Superfrog et d'Arcade Pool. Suivront ensuite Overdrive et Assassin, rassemblés dans un lot prévu pour mai 1994, puis Allen Breed 2 et King Of Thieves en octobre 1994, et enfin un jeu de bowling dont le titre définitif n'est pas encore fixé.
  • Sur Amiga, nous verrons arriver en août Tower Assault, qui n'est autre qu'un nouvel épisode d'Allen Breed 2, sous-titré "Special Edition". En octobre, c'est King Of Thieves qui fera son apparition, et enfin la simulation de bowling devrait clore la liste des prochaines sorties de Team 17 sur Amiga.
  • Ocean a obtenu la licence d'un film devant sortir cet été, The Shadow (L'Ombre) avec Alec Baldwin. Ce film est tiré des bandes dessinées américaines The Shadow, elles-méme tirées d'un feuilleton radiophonique des années 1930 intitulé... The Shadow. gagné !
  • La sortie de TFX sur A1200 et CD32 est à nouveau retardée, cette fois jusqu'à septembre 1994. Plus que quatre mois, donc, avant... un prochain report ?
  • Également en préparation chez Ocean, un jeu d'arcade du nom de Mighty Max. A la manière du vieux Spy Vs Spy, ce dernier devrait mettre en scène deux joueurs (humains ou non) rivaux simultanément dans une course contre la montre pour construire en premier "l'arme la plus puissante du monde".
  • La tant attendue suite d'Epic avance à grands pas, et semble de plus en plus prometteuse. Détail particulièrement impressionnant : certaines des gigantesques batailles intergalactiques qui foisonnent dans Inferno n'impliquent pas moins de 100 vaisseaux différents simultanément ! Pour composer la musique qui vous accompagnera tout au long de la partie, Ocean a fait appel au groupe rock Alien Sex Fiend". Retardé sur A1200 et CD32, Inferno devrait sortir sur PC et CD-ROM aux alentours de septembre 1994.
  • Le développement du troisième épisode de la saga des Pinballs, Pinball Illusions, continue de progresser, lentement mais sûrement. Au menu de cet ultime flipper, 21st Century annonce enfin ce que tout le monde attendait : un mode multi-bille ! Et dire qu'il va falloir attendre novembre 1994 pour savoir comment l'éditeur britannique a réussi ce tour de force !
  • On murmure que Domark, qui avait réalisé il y a quelques années l'adaptation de Privial Pursuit sur CDTV, récidive actuellement avec une version CD32 entièrement parlée.
  • La version CD32 du jeu de plates-formes/réflexion The Lost Viking est pratiquement terminée et pourrait même être disponible lorsque vous lirez ces lignes.
  • En dehors de Creature Shock, de nombreux logiciels sont en gestation chez Virgin, qui est sans doute l'un des éditeurs les plus prolifiques du marché. Cannon Fodder, tout d'abord, poursuit son périple de standard en standard en juin avec la CD32. Il n'y a guère de surprises à attendre, le jeu devrait être excellent, comme sur tous les autres formats.
  • Dans le même temps, Cool Spot, lui, fera son apparition sur PC. Gageons que cette version évitera les égarements qu'ont connus les programmeurs de la version Amiga.
  • Aladdin est un super jeu de plates-formes sur Mega Drive, mais qu'en sera-t-il sur PC et A1200 ? Réponse en octobre.
  • Virgin vient de passer des accords avec Disney pour l'acquisition des droits de la prochaine superproduction des studios Disney, The Lion King. Autant vous dire que le jeu sera décliné sur tous les standards. On parle même d'intégrer dans les versions CD (PC CD-ROM et CD32) des extraits de la bande originale du dessin animé, composée par Elton John lui-même.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]