Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 25 mai 2017 - 08:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Comparatif : Écrans LCD contre écrans CRT
(Article écrit par David Brunet - avril 2005)


Dans le domaine des écrans, deux principales technologies s'affrontent : le CRT (Cathod Ray Tube, les écrans à tube cathodique) et le LCD (Liquid Crystal Display, les écrans plats). Après des débuts difficiles, les écrans plats arrivent peu à peu à s'imposer et surpassent même, depuis fin 2004, les CRT en unités vendues. Est-ce le bon moment pour acheter un écran plat ? Les CRT restent-ils qualitativement supérieurs ?

écran CRT écran LCD

Les prix

Voici une liste de prix TTC de mars 2005 pour divers écrans. Chaque taille est représentée par deux catégories : l'un d'entrée de gamme (le moins cher possible) et écran de milieu de gamme. Les prix pour le sommet de gamme ne sont pas mentionnés car les fluctuations sont trop importantes, donc peu enclines à un comparatif sérieux.

Écran CRT
Catégorie Modèle Prix
17' Meilleur prix modèle "générique" 17 pouces 84,00 euros
17' Milieu de gamme Iiyama HF703UT 17 pouces 144,70 euros
19' Meilleur prix modèle "générique" 19 pouces 99,90 euros
19' Milieu de gamme Iiyama LS902UT 19 pouces 168,64 euros
21' Meilleur prix IBM P275 21 pouces 259,00 euros
21' Milieu de gamme Iiyama MS103DT 21 pouces 545,60 euros

Écran LCD
Catégorie Modèle Prix
17' Meilleur prix modèle "générique" 17 pouces 188,00 euros
17' Milieu de gamme Iiyama ProLite E430-SI 17 pouces 279,95 euros
19' Meilleur prix ACER AL 1913S 19 pouces 274,95 euros
19' Milieu de gamme Iiyama AS4821DT 19 pouces 619,00 euros
21' Meilleur prix Samsung Syncmaster 213 21 pouces 849,99 euros
21' Milieu de gamme Iiyama PLH540S-B 21 pouces 1279,00 euros

Ces chiffres sont donnés à titre d'exemple. Les différences sont assez importantes selon les modèles et les prix de certains écrans baissent à une vitesse incroyable, notamment les modèles 19 pouces CRT.

Une fois acheté, le moniteur vous coûte encore de l'argent. Sa consommation électrique n'est pas nulle, loin de là. Et dans ce schéma, les écrans LCD sont beaucoup plus économiques. Si vous utilisez très souvent votre moniteur, le coût de la consommation pourra faire pencher la balance financière en faveur des LCD en une année seulement. La consommation d'un écran LCD 17 pouces est de l'ordre de 35 à 60 watts allumé (4 à 5 watts en vieille) et cette consommation monte de 85 à 130 watts pour les CRT 17 pouces. Avec une utilisation intensive et sachant que le kW/h coûte 0,1057 euro, il ne faut que 3 à 5 ans pour que le prix d'un écran LCD 17 pouces soit amorti par rapport à son cousin CRT de même taille.

Verdict :

Les écrans LCD sont encore très chers mais les différences ont tendance à se réduire. D'ici quelques années, les prix des LCD deviendront raisonnables mais pour l'heure, les CRT sont vraiment compétitifs de ce côté-là. Par contre, si vous utilisez votre moniteur très souvent, les modèles LCD vous coûteront moins en consommation électrique, et la différence de prix de votre achat sera amortie en quelques années.

Encombrement

La partie la plus importante d'un moniteur est la zone d'affichage. Or, les écrans CRT occupent beaucoup de place eu égard à cette zone d'affichage. Avec 45 cm de profondeur moyenne, les écrans CRT 17 pouces font figure de "gros cubes" très gourmands en place sur votre bureau. Les LCD 17 pouces ont, quant à eux, moins de 20 cm de profondeur (et encore, c'est généralement le socle qui agrandit cette taille, pas l'écran lui-même).

De plus, avec un poids de 15 à 25 kg (version 17 pouces), les écrans CRT sont lourds. Pire, à partir de 21 pouces, des poids supérieurs à 40 kg sont légion, rendant ce genre d'écran trop encombrant et quasiment intransportable. De leur côté, avec un poids de 5 à 9 kg, les LCD font figure de poids plume.

Verdict :

Il n'y a pas photo ici, les LCD sont largement vainqueurs.

Contraste et couleurs

Les CRT haut de gamme ont toujours une longueur d'avance concernant les couleurs. Le noir mesuré sur ces écrans présente une luminosité très faible, moins de 0,07 cd/m² contre 0,20 cd/m² pour les LCD. Avec une température de couleur de 5000 K, qui est utilisée par les professionnels du graphisme, cette caractéristique est encore plus vraie. Par contre, dans des conditions "réelles", avec par exemple la lumière ambiante, les dalles LCD réfléchissent moins la lumière que le verre des écrans CRT, ce qui leur procure du noir et des couleurs sombres très fidèles.

De plus, si l'on considère la qualité de l'image par la netteté, les LCD sont devant. Les pixels "bavent" moins (Note : c'est le cas si l'on choisit la résolution prédéfinie de l'écran : 1280x1024 pour les LCD 17 pouces, voire plus bas dans le cas d'une autre résolution).

Verdict :

Pour les graphistes professionnels, les CRT demeurent les écrans ayant les meilleures qualités intrinsèques. Les LCD sont, quant à eux, remarquables pour leur faculté à absorber la lumière ambiante alors que le verre des CRT la réfléchit en partie.

Angle de vision

On ne se souciait pas de l'angle de vision à l'époque où seuls les CRT existaient. Avec les LCD, cette caractéristique est apparue. Pourquoi ? Simplement parce que les dalles des LCD offrent des cristaux liquides visibles de face et que la luminosité de ces cristaux liquides s'atténue avec l'angle de vue.

Les constructeurs actuels offrent des dalles avec des angles de vue de 140 à 160° horizontalement et 110 à 160° verticalement. Ces chiffres sont néanmoins en voie d'amélioration grâce au progrès des dalles dites de 7e génération. Les écrans LCD avec des forts angles de vue ont malheureusement un prix bien grassouillet...

Verdict :

C'est un point faible pour les écrans LCD que les CRT n'ont pas du tout. Les progrès sont malgré tout au rendez-vous avec des angles de vue de 170° pour certains modèles très récents.

Temps de réponse et rémanence

L'image d'un écran est composée de pixels. Sur les écrans LCD, ce sont des cristaux liquides qui s'allument ou qui s'éteignent (note : en fait, ils ne s'allument pas, ils s'opacifient plus ou moins pour laisser passer plus ou moins le rétro éclairage). L'extinction d'un cristal n'est pas instantanée, il reste allumé un court laps de temps, entre 8 et 25 ms selon les modèles, alors qu'il devrait être éteint. L'oeil humain peut donc s'en apercevoir ce qui entraine des petits désagréments au niveau de l'image : floues, trainées lors du déplacement d'une fenêtre, etc. On appelle ce phénomène la rémanence.

Le temps de réponse est la somme entre le temps nécessaire pour allumer un cristal et celui nécessaire pour l'éteindre, ce qui est donc différent de la rémanence. Mais dans la pratique, rémanence et temps de réponse trop faible entraine les mêmes problèmes. Ces problèmes sont surtout visibles dans des jeux d'action rapides : vous sautez partout, vous bougez la souris dans tous les sens et les images arrivent rapidement les unes après les autres. Ainsi, les cristaux liquides n'arrivent pas à changer d'état à la vitesse voulue et on aperçoit parfois une superposition d'images.

Verdict :

Pour ceux qui jouent beaucoup aux jeux d'action rapides, les LCD sont à écarter. Les effets de rémanence sont visibles. Pour les autres activités, c'est moins embêtant. De plus, les temps de réponse sont de plus en plus courts sur les LCD récents, donc ce phénomène de rémanence est en voie de disparition.

Confort d'utilisation

Attention à la taille réelle. Un moniteur CRT 17 pouces n'a pas la même taille qu'un moniteur LCD 17 pouces, les CRT sont plus petits. L'écart constaté est d'environ 2,5 cm entre ces deux types d'écrans d'une taille annoncée de 17 pouces. Cette différence s'explique en partie à cause du fait que sur un LCD, la surface de la dalle est entièrement de la surface utile, ce qui n'est pas le cas d'un tube cathodique.

Un écran CRT 17 pouces équivaudrait donc à un LCD de 16 pouces en terme de taille de la partie visible.

Le taux de rafraîchissement est aussi une valeur qui diffère entre les deux types d'écrans. Si 70 Hz paraît faible pour un CRT, cette valeur est tout à fait valable pour un LCD. En effet, lorsqu'on parle d'une fréquence de rafraîchissement de 70 Hz sur un écran CRT, c'est le faisceau d'électrons qui balaie 70 fois par seconde chaque point de l'écran. Sur un écran LCD, c'est différent : sur une image fixe les cristaux liquides ne changeront pas d'état et on ne peut donc pas parler de rafraîchissement. De ce fait, un faible taux de rafraîchissement sur un CRT entraînera à la longue une fatigue oculaire, alors que les LCD offrent une image plus stable.

Verdict :

Avec une taille annoncée identique, les LCD sont plus grands et ils ont surtout la faculté de moins fatiguer les yeux lors d'une utilisation prolongée.

Résolution

Sur les CRT, il n'y a pas réellement de problèmes dûs à la résolution. Par contre, la dalle des écrans LCD est constituée de milliers de petits cristaux fixes formant les pixels. Ainsi, il existe une seule et unique résolution pour votre écran ! Les 15 pouces sont en 1024x768 et les 17 et 19 pouces sont la plupart du temps en 1280x1024.

Donc si vous utilisez la résolution prédéfinie de votre écran, l'image sera très nette. Mais de nombreux jeux ou logiciels nécessitent une autre résolution que du 1024x768 ou 1280x1024 (lecture de vidéo, émulateurs de console, etc.). Vous pourrez malgré tout utiliser des résolutions plus basses mais la qualité d'affichage s'en ressentira, par exemple avec un étrange effet d'anticrénelage.

Verdict :

Le fait de devoir utiliser la résolution prédéfinie des moniteurs LCD est un handicap, surtout sur Amiga où l'on utilise beaucoup les écrans virtuels de résolutions différentes.

Pixel mort

Le pixel est présent par centaines de milliers, voire par millions sur chaque moniteur. Il renferme en son sein trois cellules (sous-pixels) de couleurs rouge, verte et bleue. Avec un nombre aussi grand, il est presque impossible que chaque cellule fonctionne parfaitement sur chaque écran. Il est donc probable que les pixels ou sous-pixels aient une erreur et soient toujours éteins ou toujours allumés. On appelle ces derniers les pixels morts.

Les LCD sont connus pour avoir des pixels morts. Rassurez-vous, ce n'est pas très fréquent, mais la gêne occasionnée peut être grande dans le cas d'un pixel qui reste toujours blanc au centre de votre écran.

Verdict :

Même si ce problème est de moins en moins courant, les pixels morts sont une lacune indiscutable des écrans LCD face aux CRT.

Autres points de comparaison

Les moniteurs LCD possèdent une durée de vie de 60 000 heures en moyenne contre 25 000 pour les moniteurs CRT. C'est donc un avantage pour les LCD si vous êtes de nature économe.

D'autre part, alors que de nombreux réglages sont obligatoires pour un écran CRT (taille et position horizontale et verticale, coussin, trapèze, parallélogramme, demi-cylindre, inclinaison...), l'écran LCD se contente d'un réglage de la température des couleurs (niveau de rouge, vert et bleu contenu dans l'image). Eh oui, les pixels sont déjà positionnés aux bons endroits, donc il n'y a rien à régler !

Enfin, on peut parler de l'effet de moirage. On en parle pour un écran qui n'est pas capable d'afficher certaines images sans scintiller (notamment les dessins avec une alternance de blancs et de noirs à chaque pixel). L'image bouge, elle semble instable alors qu'elle devrait être parfaitement fixe. Cela existe sur les écrans LCD, un peu moins sur les CRT.

Conclusion

Avec des décennies de progrès technologiques, les écrans CRT sont encore, en 2005, les meilleurs d'un point de vue technique, mais l'écart se ressert. Les moniteurs LCD envahissent les rayons des revendeurs, mais peu d'écrans de ce type sont à l'heure actuelle d'une qualité parfaite. De plus, le prix encore excessif de ce type d'écran l'éloigne encore plus des CRT dans le rapport qualité/prix.

Les qualités actuelles des LCD (légers, moins encombrants, peu de reflets, possibilité de rotation de l'écran sur certains modèles, apparence plus moderne, etc.) vont encore s'agrandir dans les années qui viennent puisque les dalles sont de plus en plus performantes et permettront par exemple un angle de vue meilleur. Le fait que les prix sont en perpétuelle baisse annonce aussi que les LCD seront les écrans de notre futur proche.

Il faut aussi savoir qu'il y a de moins en moins de fabricants d'écrans CRT. Tous passent au LCD. Il est même prévu que d'ici à quelques années, plus aucun écran à tube ne soit produit pour le marché de l'informatique.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]