Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 27 juin 2017 - 07:11  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Ecodisk 2.05
(Article écrit par Jean-Marc Boursot et extrait de Lignes Alternatives - août 1999)


Ce gestionnaire de fichiers écrit par Thomas Pimmel existe depuis un certain temps bien que la diffusion de la version 1 fut confidentielle. Cette version 2 qui semble prometteuse ; est-elle une application vraiment fonctionnelle et conviviale ?

Difficile de juger impartialement le programme d'un ami, d'autant plus que celui-ci a déjà fait une excellente production (Cf. M2I). Voyons si cette application est de la même veine.

Le passé

Ecodisk dans sa première version est né juste après les ROM 2.0. Le but pour l'auteur était de faire un gestionnaire de fichiers utilisant les nouvelles fonctionnalités du 2.0, gratuit, ultra léger (assembleur obligatoire) et qui tenait la route. Le défi secondaire était de tenter de faire sortir un utilisateur inconditionnel de Directory Opus du droit chemin.

Le résultat fut tout à fait correct : un programme intuitif, paramétrable et léger. En revanche, les fichiers de configuration n'étaient pas des plus simples à faire et il restait quelques bogues gênants. Du coup, le programme resta à l'état de produit privé et réservé aux amis, seules quelques petites mises à jour correctives furent faites et l'inconditionnel de Directory Opus resta fidèle à Directory Opus.

Mais Thomas parlait souvent d'une version 2 qui serait plus aboutie et donc vraiment distribuable...

Le présent

Maintenant qu'elle est enfin là, voyons ce que vaut cette version 2.

Ecodisk

C'est un gestionnaire de fichiers à deux zones (source et destination), doté d'une série de boutons verticaux et horizontaux et de quelques menus. Jusque-là rien de bien original. En revanche, la réelle nouveauté est que les zones source et destination possèdent chacune six onglets. Ainsi, vous pouvez ouvrir jusqu'à six répertoires différents de chaque côté, et là où ça devient vraiment fort, c'est que ces six paires de sources/destinations sont gérées en multitâche : vous pouvez très bien copier 30 000 fichiers d'un répertoire à un autre sur un onglet, désarchiver des fichiers sur un deuxième et sur un troisième continuer à vous promener dans l'arborescence de votre disque dur. Les onglets occupés sont alors marqués par une petite étoile. Après quelques heures d'utilisation, je ne pouvais plus me passer de ce multifenêtrage multitâche.

L'interface graphique est sobre mais malgré tout très jolie. Pas grâce à MUI ou une autre bibliothèque du genre, mais grâce à un système entièrement écrit par l'auteur (en assembleur s'il vous plaît !) qui permet de personnaliser l'interface en utilisant des textures et quelques gadgets maison. C'est donc également ce système d'interface qui permet les onglets.

Des gadgets tout autour des fenêtres permettent de changer l'ordre de tri, de faire défiler les listes, de changer de répertoire et vous indiquent le nombre de fichiers sélectionnés, la taille encore disponible sur le disque que vous examinez, la mémoire, la progression de vos commandes, etc.

Les boutons horizontaux et verticaux vous donnent accès à toutes les commandes indispensables à un tel programme : déplacements dans l'arborescence de vos disques, copie/suppression/exécution/lecture de fichiers, création de répertoires, etc. L'auteur a intégré un système de double bouton dans son système d'interface personnel. Ainsi, certains boutons (marqués d'un point en haut à gauche) exécutent une commande différente selon que vous cliquez avec le bouton gauche ou droit.

Cela étant, tous ces boutons n'auraient qu'un intérêt très limité s'il n'y avait pas la possibilité d'entièrement les paramétrer.

Ecodisk

Ainsi, outre les réglages habituels (couleurs, écran, etc.), vous avez des fenêtres qui vous permettent de personnaliser les fonctions que remplira votre gestionnaire de fichier : paramétrage complet des barres de boutons horizontales et verticales (qu'on peut aller jusqu'à supprimer), des commandes automatiques et du menu utilisateur (car il y a aussi un menu personnalisable).

Que ce soit un bouton ou un point de menu, le principe est le même. Vous attribuez un titre, vous choisissez une couleur d'encre (pour le bouton) et vous choisissez une commande interne (implémentée dans EcoDisk) ou externe (CLI/Workbench).

S'il s'agit d'une commande interne, vous n'aurez rien à ajouter. A ce propos, les commandes internes concernent surtout la manipulation de fichiers (copie, déplacement, suppression, attributs de protection, etc.) mais il y a également des lecteurs de modules. Ceux-ci ont été réécrits spécifiquement pour EcoDisk par l'auteur et fonctionnent généralement mieux que ceux qu'on trouve dans le domaine public.

S'il s'agit d'une commande externe, vous devrez la détailler en fonction de vos besoins (ligne de commande, répertoire par défaut, pile, etc.). Évidemment, vous disposez de balises utilisables dans la ligne de commande pour désigner les fichiers/répertoires sélectionnés dans vos fenêtres source et destination ou pour ouvrir des boîtes de requêtes.

Dernier point intéressant (et ce n'est pas le moindre), vous disposez de commandes automatiques qui seront exécutées lors d'un double-clic sur un type de fichier. Ce type de fichier peut être identifié par une extension (par exemple #?.html pour les fichiers HTML), ou la présence d'une séquence ASCII ou hexadécimale en début de fichier (par exemple "??????JFIF" pour les fichiers JPEG).

Si vous utilisez toutes ces possibilités de paramétrage, vous fabriquerez véritablement votre gestionnaire de fichiers personnel.

Cette version 2 est donc totalement axée sur l'utilisateur : convivialité maximale dans l'utilisation et les paramétrages, nombreux réglages possibles, gestion du multitâche avancée, légèreté, fiabilité. Deux regrets : l'absence de doc pour le moment (mais c'est une version bêta), le fichier de paramètres original n'est pas directement utilisable car les commandes externes pointent vers des chemins que l'auteur a sur son disque dur mais pas forcément vous.

L'avenir

L'application étant vraiment très complète et comblant tous les besoins courants, je ne vois pas que demander de plus, si ce n'est une gestion des fichiers archives (lha, zip, tar) plus avancée qui permettrait de les ouvrir, naviguer dedans, ajouter et supprimer des fichiers aussi simplement que sur un disque dur. Mais là, je suis peut-être exigeant. Qui sait, dans une version 3...

Alors ?

Ce gestionnaire de fichiers est vraiment une grande réussite : simple, puissant et stable. J'ignore s'il est à même de convaincre les inconditionnels de Directory Opus de changer d'application mais, pour ma part, je suis conquis et ce n'est pas son prix (freeware) qui me fera changer d'avis. Par ailleurs, ce programme est un excellent complément à M2I : vous avez alors un couple gestionnaire de programmes/fichiers de très bonne tenue.

Nom : Ecodisk 2.05.
Auteur : Thomas Pimmel.
Genre : gestionnaire de fichiers.
Date : 1999.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68020, 1 Mo de mémoire, AmigaOS 3.0.
Licence : freeware.
Téléchargement : Aminet.

Les points forts :

- Le multitâche à tous les étages.
- Les onglets.
- Les paramétrages très complets.
- Les commandes automatiques.
- Les lecteurs de modules.
- Les doubles boutons.
- La gestion des trois boutons de la souris.

Les points faibles :

- L'absence d'un fichier de paramétrage générique.
- Pas de documentation pour l'instant (mais c'est une bêta).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]