Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 19 novembre 2017 - 20:43  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Easyl
(Article écrit par Norbert Lefèvre et extrait d'A-News (Amiga News) - juin 1988)


Fervent amateur de DSA (Dessin Sur Amiga), j'ai craqué quand il m'a été donné de pouvoir acquérir une tablette graphique, et franchement, je n'ai pas été déçu.

Easyl

Premier contact

Un grand carton, épais comme l'unité centrale de l'Amiga et grand comme une raquette de tennis (histoire de mettre en place le décor). Après ouverture voici la description du contenu :
  • Une grande tablette de bel aspect (finition bois) avec un câble d'une soixantaine de cm et deux boutons sur le côté gauche de la tablette, à côté de la surface sensible.
  • Un boîtier d'interface en tôle, d'où dépasse une LED qui s'illumine à chaque contact avec la tablette
  • Un manuel d'utilisation de bonne facture (mais en anglais, c'est normal, vu l'origine du produit : Canada).
  • Une disquette de démarrage.
Mise en place

Mise en place très aisée du boîtier d'interface qui se colle simplement sur le bus d'extension de l'A1000 (un regret : j'aurais aimé des vis de fixation pour bien rendre solidaire les deux éléments). Ceci dit, il faut admettre que le boîtier repose bien sur le sol, supporté par deux pieds en caoutchouc, et que cela prouve quand même que le produit est bien étudié.

Easyl
L'Easyl en version A1000/A2000 (photo provenant d'amiga.resource.cx)

Autre bon point, le bus d'extension se retrouve sur la face externe du boîtier. Ce n'est donc pas un périphérique "borgne". Sur la face arrière, je trouve une prise à 9 broches, comme celles servant pour la souris ou la manette. J'y branche le câble qui sort de la tablette, et j'allume mon Amiga.

La tablette est immédiatement active, en ce sens que toute pression sur sa surface se traduit par l'illumination de la LED. Par contre, l'unité centrale n'interprète rien car il faut pour cela charger le logiciel contenu sur la disquette. Pour cela, deux possibilités : en démarrant dessus ou par le Workbench.

Versions

Il y a deux versions du programme livrées sur la disquette : une en Kickstart 1.1 et une en 1.2. En fait, seules les versions 1.2 sont munies d'icônes. Il faudra donc aller bidouiller sous CLI pour pouvoir bénéficier des versions 1.1 sous Workbench.

Je parle de versions au pluriel car chacune propose en fait quatre programmes différents, qui sont très bien pensés : un pour les droitiers et un pour les gauchers. Dans chaque catégorie il y a deux choix possibles également : soit on dessine lorsque l'on appuie sur l'un des deux boutons situés sur la gauche de la tablette, soit le dessin est immédiat et le fait d'appuyer sur le bouton stoppe le tracé et permet de se déplacer. Donc le premier mode rappelle celui de la souris où l'on ne dessine que lorsque l'on reste cliqué, et le second est par contre le mode naturel où l'on dessine dès que le crayon est en contact avec le papier (ici, c'est une surface sensible). Bien pratique tout cela...

En plus, sur la disquette, il y a un programme de dessin qui permet d'utiliser la tablette si l'on ne possède pas Deluxe Paint.

Le mieux, c'est bien sûr de mettre le programme que l'on préfère sur son exemplaire de Deluxe Paint, ce que j'ai bien évidemment fait. Par contre, je ne l'ai pas inclus dans la startup-sequence car cela me permet d'économiser de l'espace mémoire si je préfère dessiner à la souris (pour les dessins géométriques c'est plus pratique).

A l'utilisation, "l'engin" se révèle d'une merveilleuse utilité. Lors des premiers essais, on a tendance à conserver les réflexes de la souris, c'est-à-dire que l'on regarde l'écran en dessinant. De cette façon, les résultats sont décevants.

Miracle !

Par contre, si vous mettez une feuille de papier sur la surface sensible, que vous oubliez l'écran pour ne vous consacrer qu'à la feuille, vous serez (très) surpris en levant la tête de constater que ce que vous avez dessiné sur votre papier est fidèlement reproduit sur l'écran. Miracle !

Un petit plus par rapport à la souris, c'est la mémoire. En effet, si vous tracez, avec la souris, des zig-zags à toute vitesse, tous les points ne seront pas pris en compte et le tracé prendra des "raccourcis". Mais avec la tablette, vous bénéficiez d'une mémoire tampon, et si vous refaites la même expérience, vous serez surpris de voir le tracé se terminer tout seul, après que vous ayez levé la main, et passer par tous les points que vous aurez suivis. Bref, c'est absolument génial...

Easyl

Hormis le fait que vos dessins sont vraiment ce que vous voulez qu'ils soient, et non un compromis entre votre idée de départ et la facilité de manipulation de la souris (essayez donc de me dessiner d'un geste, à la souris, un cercle qui se ferme là où il a commencé...), la tablette permet une transposition très aisée de dessins déjà existants, simplement en les posant et en les fixant (scotch) sur la tablette et en suivant les contours.

Conclusion

Les merveilleuses capacités graphiques de l'Amiga jointes aux fantastiques facilités de Deluxe Paint permettaient déjà à des gens sans dons artistiques particuliers de créer des oeuvres "regardables", mais avec une tablette, c'est Byzance.

Fiche technique
  • Dimensions de la tablette : 34x45 cm.
  • Dimensions de la surface sensible : 21,5x33 cm.
  • Résolution : 1024x1024 (note : la résolution réelle est de 1024x944 compte tenu de l'espace occupé par la zone réservée aux icônes de Deluxe Paint).
  • Précision : 0,5 mm.
  • Surface d'un "pixel" de la tablette : 0,3x0,2 mm.
  • Densité de transmission : 250 paires de coordonnées (X et Y) à la seconde.
  • Taille du programme : 64 ko.
Points positifs :
  • Facilité d'utilisation.
  • Réelle amélioration des résultats dans le rendu du "style".
  • Mémoire tampon efficace.
  • Oubli total du fait de se trouver devant un ordinateur.
  • Possibilités de reproduction de dessins ou de photos par simple suivi des contours.
  • Rappel lumineux de contact, par LED.
Points négatifs :
  • Pas de fixation rigide sur l'unité centrale.
  • Câble de liaison un peu juste en longueur.
  • Force à appliquer sur la surface sensible un peu trop élevée, ce qui fait que, au bout d'un moment, lorsque l'on oublie que l'on est devant un ordinateur et que l'on appuie plus assez, le dessin est incomplet par endroit.
Nom : Easyl.
Constructeur : Anakin Research.
Genre : tablette graphique.
Date : 1987.
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]