Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 26 avril 2017 - 19:43  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Le DVD ou l'histoire d'un standard en devenir
(Article écrit par Eric Lapalu et extrait d'Amiga News - avril 1996)


Concernant le DVD (Digital Video Disc), les premières estimations d'évolution de marché indiquent que 1998 serait l'année du DVD avec une prévision de vente de deux millions d'unités pour le monde. L'avenir nous dira si ces prévisions sont réalistes.

En attendant le récapitulatif sur les différents formats numériques prévus pour le mois prochain, voici quelques précisions concernant le DVD.

Ce standard (qui en est un depuis vraiment peu), avait été adopté en 1994 par plus de 50 constructeurs (informatique et audiovisuel). Mais comme toujours en vidéo, chacun des "ténors" ont essayé de jouer les francs tireurs (Sony et Philips en tête) : rappelez-vous 1976, l'arrivée des premiers magnétoscopes de salon. La guerre des standards (VHS, Betamax, Video 2000) faisait rage alors, et ce fut finalement le VHS qui l'emporta après avoir laissé le "bec dans l'eau" les malheureux acheteurs des autres standards (essayez aujourd'hui de trouver des films en Betamax ou en V2000).

Aussi, fin 1995, voyant que l'on était reparti comme en '14, pardon '76, coup de colère des constructeurs informatiques, exigeant qu'une bonne fois pour toutes les majors de la vidéo se mettent rapidement d'accord, sans quoi, ils se verraient obligés d'imposer leur propre standard. Aussi, bon gré, mal gré, en novembre 1995 ce fut le retour au bercail pour tout le monde. Le lancement du DVD pouvait alors démarrer. Techniquement, et sans trop rentrer dans les détails, il faut savoir que le DVD utilise des disques de type CD audio (12 cm) mais d'une capacité d'enregistrement supérieure (environ 7 fois). Ce résultat est obtenu grâce à la superposition de deux niveaux d'écriture, et la possibilité d'écrire sur les deux faces. Cette nouvelle capacité va permettre de lire deux heures de film sur un CD, et cela sans changement de face (détail fort désagréable sur les CD vidéo actuels).

DVD

La norme de compression MPEG-2 dont la qualité d'image est nettement supérieure au MPEG-1, permet d'obtenir une résolution de 720x480 avec une parfaite restitution des couleurs et ceci, du fait que l'on travaille en composante numérique, évitant ainsi les problèmes de proximité de couleur (rouge et bleu par exemple). Pour comparer avec l'analogique, il faut savoir que le VHS grand public est proche du MPEG-1 et que le SVHS professionnel serait l'équivalent du MPEG-2 avec toutefois une définition supérieure pour le MPEG-2.

Concernant l'évolution de ce standard, il est déjà prévu plusieurs capacités et supports d'enregistrement. Le SD vidéo (4,7 Go à 18 Go) et le SDROM (conçu pour l'informatique) autorise seulement la lecture. Le SDRAM, lui, sera réinscriptible et prévu pour un usage vidéo ou informatique, pour une capacité de 2,6 à 5,2 Go. Parmi les autres améliorations, et non des moindres, la qualité audio à aussi subi une nette amélioration. Supérieur au CD audio actuel, le DVC va bénéficier des dernières technologies appliquées au traitement du son (Surround, Dolby AC3).

Alors, si tout ceci vous paraît alléchant, il vous faudra attendre fin 1996, qui sera la date de lancement des premiers DVD. Les prix des lecteurs vidéo se situera dans une fourchette de 3000 à 5000 FF et, pour mettre en appétit les vidéophiles, il faut savoir que trois cents films seront mis simultanément sur le marché.

DVD


[Retour en haut] / [Retour aux articles]