Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 novembre 2017 - 15:55  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de DOS2DOS
(Article écrit par Aitor des Gourous et extrait d'A-News (Amiga News) - avril 1988)


DOS2DOS : transfert de fichiers Amiga-Atari et Amiga-IBM PC

Voici le complice des traîtres qui se compromettent encore avec les Atari ST et les compatibles IBM PC. Ce logiciel ne prétend pas dégénérer votre Amiga en l'un de ces sous-ordinateurs, mais il permet de transférer au format AmigaDOS des fichiers de données stockés sur disquettes MS-DOS IBM ou GEM-DOS Atari (dont le format est d'ailleurs fortement inspiré du format IBM, compatibilité oblige !).

Vous pouvez ainsi récupérer le Mickey dessiné sur Atari (attention, il faudra ensuite convertir le fichier au format d'image Amiga ! Il existe des logiciels pour faire ce travail ingrat...). Vous pouvez également reprendre la lettre d'amour (ou d'insultes) tapée sur IBM PC, en prenant soin toutefois de demander à DOS2DOS (D2D pour les intimes) de supprimer lors du transfert les caractères de contrôle incompréhensibles pour l'Amiga et ses traitements de texte : il vous faudra probablement remettre en page votre texte et transformer ses caractères en lettres gothiques pour retrouver l'aspect de l'original.

Fonctionnement

DOS2DOS ne fonctionne que sous CLI ; laissez dormir votre souris. Après avoir lancé le logiciel vous devez indiquer quel lecteur va recevoir la disquette MS-DOS ou GEM-DOS.

DOS2DOS copie un fichier d'une disquette AmigaDOS sur une disquette MS/GEM-DOS et vice-versa, mais pas entre deux disquettes du même format ! Il formate une disquette, selon l'option spécifiée, au format GEM-DOS double ou simple face (720 ou 360 ko), MS-DOS 3"1/2 double face uniquement ou MS-DOS 5"1/4 simple ou double face, 8 ou 9 secteurs par piste (pour la compatibilité avec les différentes versions de MS-DOS). Le PC Transformer requiert un format MS-DOS simple lace (360 ko).

Toutes ces fonctions, excepté le formatage, s'appliquent indifféremment au disque virtuel RAM: (pour les fichiers AmigaDOS, bien sûr), et aux disquettes AmigaDOS ou MS/GEM-DOS (dans les formats acceptés par la commande de formatage, plus le format MS-DOS 3"1/2 simple face).

Les noms de fichiers ou de répertoires doivent être conformes à chaque système, indifféremment en majuscules ou minuscules. On peut inclure les caractères de substitution "#" et "?" pour AmigaDOS, et "?" pour MS/GEM-DOS. A l'usage, tout fonctionne correctement, mais je n'ai utilise DOS2DOS qu'avec un seul lecteur et le RAM Disk. La documentation fournie est assez claire et complète, surtout si vous lisez l'anglais... J'ai eu du mal à comprendre l'usage des répertoires courants avant de la lire.

Quelques regrets

Si le formatage est relativement rapide, le reste semble réunir la lenteur de l'Atari et de l'Amiga en ce qui concerne la gestion des disquettes ! D'autre part, il faut sortir de D2D pour utiliser les autres commandes AmigaDOS, et D2D peut troubler l'exécution simultanée d'autres programmes : l'utilisation en mode multitâche est déconseillée dans la documentation, et j'ai pu vérifier que ce n'était pas pour rien.

Enfin, les "redirections" d'entrées-sorties sont inutilisables (l'intérêt étant l'écriture directe de fichiers depuis la console, l'impression directe d'un fichier, et la redirection de l'affichage d'un répertoire : on peut vivre sans mais c'est parfois bien pratique).

Conclusion

Une prochaine version aura peut-être plus de souplesse, sous la forme, par exemple, d'un véritable gestionnaire de périphérique. Avec en prime l'accès au format Macintosh ? Jamais content ! N'empêche que DOS2DOS m'a bien rendu service.

Nom : DOS2DOS.
Éditeur : Central Coast Software.
Genre : reconnaissance de disquettes GEM-DOS/MS-DOS.
Date : 1988.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 55 $.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]