Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 16 janvier 2022 - 10:40  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Doofus
(Article écrit par Jérôme Damauder et extrait de Joystick - avril 1993)


Dans Doofus, le nouveau jeu de plates-formes de Prestige, vous dirigez un petit personnage fort sympathique, accompagné de son toutou. Le but du jeu est tout ce qu'il y a de plus simple : vous devez sauver la vie de votre chien en le guidant à travers les douze niveaux de la planète magique.

Doofus

La grande innovation vient de la manière dont-il faut s'y prendre... Vous allez en baver les copains ! En fait, vous ne dirigez que le jeune garçon. Le problème, c'est que Doofus, son chien, le suit partout sans le lâcher d'une semelle et en imitant, au pixel près, chacun de ses pas. Mais Doofus n'est pas un gros rapide et il possède une grande inertie. Il copie donc les faits et les gestes de son maître avec une seconde de retard. Si cela peut paraître enfantin et sans importance lors des premiers niveaux, on se rend vite compte que cette seconde de retard est un véritable handicap.

Doofus

Les ennemis que vous avez évités en passant par tel ou tel chemin, changent sans cesse de place et tentent par tous les moyens de piéger le stupide compagnon à quatre pattes. Il s'agit donc d'anticiper à fond pour ne pas mettre en danger la vie de Doofus.

Un menu d'option est directement accessible à l'aide de la manette. Destiné à vous faciliter la tâche, cet écran vous invite à choisir l'une de vos cinq super armes. De la bombe neutralisant tout un tableau au sablier arrêtant le temps, aucune d'entre elles n'est illimitée. En revanche, vous pourrez refaire le plein à chaque fin de niveau, en récoltant un maximum de thunes pour acheter du nouveau matos. De plus, le marchand vous livrera un code qu'il faudra précieusement noter pour recommencer une partie à cet endroit.

Doofus

La totalité des douze tableaux comprend, en fait, quatre sous-niveaux. Bien évidemment, il est obligatoire de franchir ces quatre étapes pour changer de niveaux. Malheureusement, les graphismes se ressemblent pas mal et on a l'impression de tourner en rond. Heureusement que la musique n'oublie pas de changer... Du côté de l'animation, il n'y a vraiment rien à redire. Le défilement différentiel est hyper fluide et les sprites glissent sans à-coups sur l'écran.

Doofus

Il n'en est pas de même pour ce qui est de la maniabilité. Certes, c'est super jouable mais les mouvements de nos deux compères sont parfois étranges et il n'est pas rare de les voir atterrir in extremis sur des plates-formes apparemment inaccessibles. Tant mieux me direz-vous, c'est dans le bon sens pour une fois ! Sinon, le reste du jeu est d'excellente qualité. Signalons tout de même que la simplicité du jeu et son accessibilité le destinent aux plus jeunes d'entre vous... Amusez-vous bien !

Armes spéciales

Doofus
1. Rend le chien invincible pendant dix secondes.

2. La bulle permet de survoler un endroit délicat. Sa durée de vie est relativement faible.

3. Le sablier arrête le temps et, a fortiori, vos adversaires.

4. Cette option déclenche un bouclier autour du personnage principal.

5. Élimine l'intégralité des adversaires présents sur l'écran.


Nom : Doofus.
Développeurs : Sphinx Software.
Éditeur : Prestige.
Genre : jeu de plates-formes.
Date : 1993.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 5,5/10.

Les points forts :

- Le concept est rigolo et il y a plein de couleurs, un peu plus de trois cents milliards pour être précis. Voilà un jeu qui plaira aux plus jeunes.
- La musique est super béton.
- La sélection des "armes spéciales" est très originale.

Les points faibles :

- C'est mignon comme tout mais très lassant. Les niveaux se ressemblent beaucoup.
- Certains objets inversent le sens de la manette, ce qui est fort désagréable à la longue.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]