Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 23 octobre 2017 - 15:24  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Discours de Manfred Schmitt au salon de cologne 1995
(Article écrit par Bruce Lepper et extrait d'Amiga News - janvier 1996)


"Nous n'avons pas acheté l'Amiga pour Noël !"

Dans une allocution en présence des développeurs européens à l'expo de Cologne, le PDG d'Escom, Manfred Schmitt, a fait le tour des événements écoulés depuis son achat de l'Amiga aux enchères à New York en avril.

Amiga Technologies compte quarante personnes (NDLR : le chiffre un mois plus tard est de cinquante personnes, d'après Gilles Bourdin) et les produits Amiga sont actuellement distribués dans vingt pays. Schmitt a félicité Petro Tyschtschenko et son équipe pour cet exploit.

"Nous savons tous que l'Amiga est un ordinateur épatant. Mais ce n'est pas simplement un ordinateur, c'est une institution, avec les groupements d'utilisateurs, une communauté, des fans et même les "Amiga-lovers"... Habituellement, dans le monde informatique, quand le produit phare disparaît le marché s'effondre immédiatement. L'Amiga était absent pendant un an et demi mais le marché, même s'il s'est un peu rétréci, était encore là et encore significatif. C'est remarquable. C'est une confirmation de la qualité du concept Amiga et de la fidélité des utilisateurs."

Manfred Schmitt

Nos concurrents nous sous-estiment

"Je crois que certains de nos concurrents sous-estiment la puissance et le potentiel de ce qui est représenté par le nom Amiga. Nous ne le sous-estimons pas. Nous savons parfaitement ce que nous avons, et croyez-moi, nous allons en faire quelque chose !"

"L'Amiga n'est pas seulement privilégié par sa communauté d'utilisateurs, il a également l'une des meilleures bases développeurs. Les logiciels du domaine public et shareware sur Amiga sont meilleurs et la quantité disponible n'a pas son égal sur d'autres plates-formes. L'assistance aux développeurs est l'une de nos priorités principales. Il sera surtout disponible en forme de services connectés via les pages Web ou les serveurs FTP. Nous voulons simplifier au maximum les procédures de certification."

"Nous avons établi des contacts avec les sociétés d'édition de logiciels pour s'assurer que leur développement Amiga se reprend. Nous allons également contacter des éditeurs non-Amiga. Depuis que nous avons démarré l'opération Amiga, il y a eu plusieurs rumeurs concernant nos projets futurs. L'un d'eux racontait que l'Amiga n'était qu'un coup rapide pour la saison de Noël. C'est un rêve de la concurrence !"

Amiga n'est pas un projet à court terme, mais un élément dans notre stratégie multimédia. Pour donner à l'Amiga l'avenir qu'il mérite, comme plate-forme majeure pour la multimédia, vidéo, et applications 3D, nous allons étendre le système avec le processeur PowerPC l'année prochaine.

La force de l'OS

"Le choix du PowerPC était fait pour sa vitesse et aussi parce que c'est actuellement le seul processeur RISC couramment utilisé dans les ordinateurs personnels. Ceci est une assurance que les quantités dont on aura besoin seront disponibles à un prix attractif sur un marché de masse."

"AmigaOS est la véritable force de la plate-forme sur laquelle il tourne. Nous sommes conscients que nous avons un système d'exploitation pourvu d'une véritable capacité de travail en multitâche depuis le début, sans besoin des quantités excessives de mémoire qu'infligent les autres. C'est là la raison pour laquelle nous allons nous concentrer sur l'amélioration d'AmigaOS et son portage sur d'autres processeurs. C'est la meilleure façon d'élargir la base installée et de capturer des parts de marché sur Windows et Macintosh."

"L'implémentation du processeur PowerPC sera le premier pas dans cette voie. Plus tard, ce processeur remplacera les circuits 68000 dans toute la gamme. Ceci est possible grâce à la gamme des versions fournies par Motorola, du 602 jusqu'au 604."<

Communication

"Multimédia ne veut pas dire seulement son et animation, mais également communication. Nous allons utiliser la technologie Amiga pour fournir des solutions réseau d'un très bon rapport prix-performance. Ceux-ci peuvent être commercialisés sous forme de set-top box ou d'ordinateurs Amiga équipés de logiciels et de matériels nécessaires." (NDLR : Gilles Bourdin promet un paquetage Internet pour janvier. Il comportera un Amiga 1200, un modem PCMCIA et des logiciels préinstallés. La vitesse du modem sera de 14,4 ou 28,8 kbauds et le prix sera entre 1000 et 1500 DM en Allemagne. On ne sait pas si la partie modem-logiciels sera vendue séparément pour ceux qui ont déjà un Amiga).

M. Schmitt a conclu : "Actuellement le marché informatique est largement occupé par les plates-formes Intel et Microsoft. Nous pensons que cette combinaison n'est pas satisfaisante pour toutes les utilisations. Il y a un fort marché pour l'ordinateur familial en dessous de 1000 DM (3500 FF). Pour naviguer sur Internet, dépenser 2500 DM (8750 FF) pour un PC n'est pas ce que j'appellerais une solution orientée vers la famille. Indubitablement, ce sont des segments du marché où l'Amiga 1200 peut être plus compétitif."


[Retour en haut] / [Retour aux articles]