Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 novembre 2017 - 21:23  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Digi-View 2.0
(Article écrit par Gérald des Gourous et extrait d'A-News (Amiga News) - juin 1988)


Digi-View version 2.0 de NewTek Inc. est un ensemble d'éléments comprenant un logiciel, un jeu de filtres Rouge Vert Bleu, et un boîtier hermétique cachant la partie matérielle, j'allais oublier un mode d'emploi en français, le tout dans une belle boîte.

Digi-View 2.0

Le matériel

Pour la partie matérielle, peu de choses à dire, si ce n'est que son rôle est de transformer les signaux analogiques vidéo d'une caméra, d'un magnétoscope ou TV en signaux numériques. Le filtre RVB sert à décomposer une image provenant soit d'une caméra noir et blanc, couleur, soit d'un caméscope, en trois images, une rouge, une verte, une bleue.

Pour une caméra couleur ou un caméscope un filtre électronique est plus efficace, il décompose directement les signaux vidéo de l'image en sortie de caméra contrairement au filtre physique qui lui est placé devant l'objectif.

Le logiciel

Maintenant voyons le logiciel. Tous les modes graphiques de l'Amiga sont accessibles, que ce soit sur un Amiga en version NTSC ou en version PAL, car le choix est possible au chargement.

Digi-View 2.0

En basse résolution 320x256 ou l'entrelacé 320x512, il nous permet de travailler en N/B et en couleurs avec une palette allant de 2 à 32 couleurs et en mode HAM 4096 couleurs. En 640x256 ou l'entrelacé 640x512, on ne dispose plus du mode HAM 4096 couleurs, ni de l'option 20 secondes pour le temps de numérisation. Pour le mode N/B en haute résolution, on dispose de 16 nuances de gris au maximum.

Pour la numérisation, il est important d'avoir un bon éclairage ni trop faible ni trop fort pour ne pas altérer les couleurs, et de ne pas avoir une trop grande longueur de câble entre la caméra et l'interface Digi-View, car cela affaiblit le signal vidéo.

Les menus de contrôles sont très complets, et de plus permettent des réglages très fins, à manipuler progressivement pour trouver le meilleur rendu de l'image désirée. Un atout très appréciable, quel que soit le choix du mode sélectionné sur le nombre de couleurs lors de la numérisation (2 à 32 ou 4096 ou 4096+), on peut changer ce choix après la numérisation, cela évite de faire plusieurs numérisations de la même image, car la sauvegarde de l'image est faite dans le mode en cours et non pas celui sélectionné pour la numérisation, de même que toutes les corrections faites sur les couleurs.

Par contre, le choix de la résolution est déterminé au chargement et ne peut plus être changé, on est obligé de quitter le programme pour passer à une autre résolution.

Expliquer toutes les fonctions disponibles serait trop long, sachez que l'on dispose de plusieurs panneaux de contrôles pour : la couleur, la caméra, la qualité recherchée, les effets, la sauvegarde. Même la retouche sur des images au format IFF non numérisées comme Deluxe Paint est possible.

Côté caméra en N/B il est recommandé d'utiliser la Panasonic WV-1410 pour sa bonne résolution, dont le prix se situe entre 3800 et 5000 FF suivant l'objectif. Pour ceux qui possèdent un caméscope, le filtre électronique est conseillé, prix environ 3000/3500 FF.

Un module qui s'installe entre le numériseur et la caméra couleur permet de régler chaque couleur séparément à l'aide de potentiomètres en utilisant les filtres électroniques. On y branche dessus un moniteur pour contrôler le tout. La qualité n'est pas à mettre en doute, NewTek utilise cette technique pour numériser toutes leurs images.

Pour avoir accès à tous les modes de numérisations, il est nécessaire de posséder au moins 2 Mo de mémoire. Avec 512 ko, seules la basse résolution couleur (320x256) et la haute en Noir et Blanc (640x512) sont disponibles.

Annexe : filtre électronique DG-88

Voici un complément à l'article de Digi-View 2 concernant la numérisation avec une caméra couleur CCD et le filtre RVB électronique DG-88.

Cette interface se présente sous la forme d'un boîtier métallique très robuste. Sur la face avant un interrupteur M/A et trois boutons poussoir pour la séléction du rouge, du vert et du bleu.

A l'arrière, deux prises Péritel, une pour l'entrée RVB et vidéo composite et l'autre pour la sortie de contrôle sur moniteur en RVB. On trouve aussi deux prises Cinch, une pour l'entrée vidéo composite et une pour la sortie Video Composite rouge verte ou bleu (suivant la sélection effectuée avec les boutons poussoir) pour l'interface Digi-View, et pour terminer deux potentiomètres de réglage de la luminance et de la saturation des couleurs.

Vous allez me dire qu'en achetant Digi-View, il y a déjà des filtres, alors pourquoi une interface de plus. Pour moi, deux raisons primordiales. La première : ces filtres plastiques se placent devant l'objectif d'une caméra N/B et inutilisables avec une caméra couleur CCD ou un caméscope ou toute autre source vidéo composite. De plus, ils diminuent la netteté et l'intensité de la lumière.

Deuxièmement, le fait de devoir effectuer une rotation du filtre peut provoquer un déplacement de la caméra, donc un décalage dans la numérisation d'une image.

Avec le filtre électronique, c'est sur la sortie du signal vidéo couleur que s'effectue la séparation de l'image rouge, verte, bleue. De plus, on peut ajuster la luminance et la saturation des couleurs, ce qui permet d'obtenir des numérisations de qualité du style NewTek.

Une troisième raison pas négligeable : avec les filtres plastiques, il est impératif d'utiliser une caméra N/B donc achat limité qu'à cet emploi ! (de 4500 à 9000 FF). Avec les filtres électroniques, on utilise la sortie vidéo couleur d'un caméscope familial, d'un magnétoscope ou d'un téléviseur, que ce soit en PAL ou SECAM, et même d'un vidéodisque laser.

Nom : Digi-View 2.0.
Constructeur : NewTek.
Genre : capture vidéo.
Date : 1988.
Prix : NC.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]