Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 21 août 2017 - 10:34  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Diavolo
(Article écrit par Éric Porcher et extrait d'Amiga News - mai 1995)


Un nouveau programme d'archivage fait son apparition. C'est un des programmes de sauvegarde les plus complets que j'ai eu à tester.

Une multitude d'options et de paramètres peuvent être manipulés et modifiés pour atteindre l'archivage optimal que l'on désire. Par exemple, pour les tests de performance, j'ai utilisé le moins d'options possibles qui entraînerait une perte de temps (sauf le compactage), pas de sauvegarde des liens utilisation de ExAll, mémoire tampon au maximum, pas de mise à jour des attributs d'archivage, pas de vérification, etc. Ceci pour pouvoir comparer l'ensemble des programmes et des différents systèmes de compactage.

Diavolo

Le menu principal

Il permet de choisir les systèmes d'archivage, de restauration ou de comparaison ainsi que par le biais des menus (toujours actifs et accessibles n'importe quand), les options des sous-programmes.

Diavolo

Les menus d'options

C'est le point fort du programme, car ils sont particulièrement complets, mais c'est aussi pour certaines mises au point un peu délicat pour le novice qui ne devra pas jongler avec les configurations au risque d'obtenir une archive non lisible (surtout pour ce qui concerne les réglages SCSI pour sauvegarde sur bandes). Mais les réglages par défaut sont valides.

Diavolo

Diavolo

La gestion du système 3.0 est prise en compte par la sauvegarde des liens. Vous pouvez choisir la mise à jour des attributs d'archivages, de la taille du tampon mémoire, de la priorité de la tâche, activer la compression et la procédure d'encryptage par mot de passe, etc.

La compression

Si pour les autres options, la configuration machine n'intervient que dans une moindre mesure pour effectuer une archive (ex : l'option vérification prend autant de temps à quelque chose près sur un A4000 que sur un A500), il n'en est pas de même pour la compression. Les tests ont été effectués sur un A1200 avec une carte accélératrice GVP 68030 à 40 MHz et 10 mégaoctets de mémoire. Pour la compression, plus votre machine sera puissante, plus vous aurez avantage à utiliser cette option. La compression est une méthode mathématique statistique qui permet de coder l'information dans une forme plus compacte (qui prend moins de place sur disque pour le stockage) puis, par l'opération inverse, à retrouver le fichier original.

Diavolo

En général, le compactage est plus long à codifier que le décompactage. Les gains dûs à cette opération sont variables mais se situent généralement entre 30 et 50% (c'est-à-dire que dans le meilleur des cas l'archivage ne prendra que la moitié des disques nécessaires à l'intégralité de la sauvegarde). Tout dépend du type de fichiers et de la méthode employée. Alors qu'avec les programmes comme Amiback et Qback la technique de compression est interne au programme, sur Diavolo vous pouvez choisir le type de compression XPK que vous désirez.

On remarque, grâce aux tableaux, que les compressions internes sont moins efficaces en terme de rapidité mais aussi en terme de taux :

QBack : 3189 ko en 2'15 min
AmiBack : 3512 ko en 1'39 min
Diavolo (xpkfast) : 2894 ko en 1'15 min

L'avantage de la compression XPK est qu'elle peut s'adapter au type de données que vous avez à archiver. Par exemple, pour une sauvegarde des 300 Mo de modules de votre disque dur, vous avez tout intérêt à prendre comme bibliothèque XPK, la SQSH qui est terriblement efficace pour les fichiers échantillons 8 bits. Pour des données diverses vous avez le choix, selon votre temps disponible. Dans notre cas : Fast (33% de gain en 1'15 min), Nuke (38% de gain en 1'48 min), Shri (41% de gain en 5'39 min). J'ai mis juste à titre indicatif la création d'une archive avec Lha qui possède le meilleur taux de compression (peut-être encore mieux avec Lzx).

Quelques bons points

A noter comme pour feu Qback, un test de vérification des disques qui sont insérés dans le cas d'une sauvegarde sur disquette afin de ne pas effacer un disque antérieur (ex : mettre le disque n°8 dans le DF1: alors que le programme nous demande d'insérer le disque n°14). Dans ce cas, une requête apparaîtra vous indiquant que le disque que vous venez de mettre en DF1: appartient à cette sauvegarde et qu'il ne doit en aucun cas être effacé (quelques problèmes à ce propos sur Qback, car en étant de "mauvaise fois", c'est-à-dire en cherchant à le tromper, il remarque l'erreur mais se bloque. Quant à THIBackup et AbackUp, eux ne vérifient pas).

De même que pour Abackup, une reconstruction de catalogue est possible dans le cas de problème de relecture de celui-ci. Un palliatif un peu long mais il est tellement agréable de savoir que l'on n'aura pas à jeter les 40 disques d'archive parce que la première disquette est HS.

Diavolo

Et d'autres un peu moins

J'ai tout de même quelques remarques négatives à faire sur ce produit car si les points sécuritaires et d'efficacité sont positifs il n'en est pas de même de l'aspect de celui-ci. En effet, du fait de la francisation, les diverses phrases et textes ont tendance à dépasser de leur cadre et j'irai jusqu'à dire du bogage graphique du programme. Il est dommage que par respect de "la bonne traduction en langue française" l'aspect graphique passe de la rigueur professionnelle à un brouillon (il me paraît curieux d'ailleurs que le catalogue soit celui de la version de démonstration).

Performance

Les tests ont été faits en archivant le répertoire Libs: de mon disque dur (environ 4,3 Mo).

Diavolo

Diavolo

Diavolo

Comme vous pouvez le constater dans les tableaux, un autre programme de sauvegarde est disponible. Il s'appelle BackMan V0.23B, entièrement MUI/MUFS/XPK, il a les mêmes caractéristiques que Diavolo (avec moins de paramètres). La version démo peut être récupérée sur sourceforge.net.

Nom : Diavolo 1.28.
Développeur : Computer Corner.
Genre : logiciel de sauvegarde.
Date : 1994.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire, AmigaOS 2.0.
Licence : commercial.
Prix : 580 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]