Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 24 novembre 2020 - 13:30  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Demonware prépare cinq jeux pour 1991
(Article écrit par un auteur inconnu et extrait de Joystick - février 1991)


Demonware, déjà responsable d'Oops-Up, prépare cinq jeux d'ici la fin de l'année 1991. En voici un bref descriptif, avant d'y revenir plus précisément dans les mois qui viennent...

Pneumatic Weapon

Si vous pensiez que Rick Dangerous II était bien, attendez de jouer à Pneumatic Weapon. Vous dirigez encore un mignon petit personnage à travers des plates-formes dans le style arcade. Avec des graphismes extraordinaires et des tonnes d'armes à ramasser, parmi lesquelles une perceuse pour faire des trous dans les plates-formes en béton, non seulement le jeu est bon mais en plus il est drôle. L'animation est absolument parfaite, et le terrain à parcourir est immense. Sortie en mars 1991 sur Amiga.

Pneumatic Weapon
Pneumatic Weapon

Gem'X

Et voilà l'inévitable "brain teaser", c'est-à-dire un resucé de Tetris, de chez Demonware, qui pour l'occasion crée un nouveau label, Kaiko, pour faire croire que c'est japonais. Ah ah, bande de rusés. Mais à la limite, ça se comprend un peu, parce que le traitement ressemble à ce que feraient normalement des Japonais : graphismes léchés et un son parfait (la musique est composée par Chris Huelsbeck, responsable de la plupart des bandes-son des jeux de Rainbow Arts). Il y aura aussi un mode à deux joueurs, malheureusement pas en véritable compétition, mais contre la montre, avec des niveaux différents.

Gem'x
Gem'X

Mais, soyons francs, l'avantage principal du jeu, c'est l'ajout de petites nanas sorties tout droit des mangas japonais, c'est-à-dire des BD érotiques qui se vendent là-bas à la pelle. Et Dieu sait que ces nanas ne sont pas du genre à énerver le joueur par un surplus d'habillement. Oh, rien de pornographique, hein, juste une petite touche sexy qui fait vendre 20% d'exemplaires en plus quand on les met en couverture de n'importe quel journal. Et elles parlent, en plus, avec des voix numérisées : "I looove you", "You're greaaaat", "Poooh", pour vous motiver un peu. Gem'X sortira vers le mois de mars 1991, sur Atari ST et Amiga, avec des versions C64 et PC un peu plus tard.

White Shark

Prévu pour avril 1991 sur Amiga, il comportera l'un des défilements horizontaux les plus rapides vus à ce jour dans un jeu de tir : cinq niveaux jouables à deux simultanément, avec des graphismes hyper-balaises. Il y aura 60 armes différentes à ramasser, et il faudra user de stratégie car certains aliens ne réagissent qu'à certaines armes. Vous piloterez votre vaisseau au-dessus d'une jungle luxuriante, d'un environnement techno, de terrains montagneux, et même à l'intérieur de cavernes ! La vitesse est l'objectif principal de Demonware, qui veut en faire le premier jeu plus rapide que la lumière...

Ninja In Space

Ninja In Space, prévu pour le mois de mai 1991, comportera cinq niveaux qui défileront à la fois horizontalement et verticalement en 32 couleurs (sur Amiga, oeuf corse). Chaque niveau aura ses propres monstres et son propre décor, ainsi que des énigmes à résoudre particulières à chaque tableau. Naturellement, chaque niveau sera conclu par un super-méchant trois fois plus gros que les autres. Pendant le jeu, le ninja que vous dirigez est capable de jet des shurikens, de dégainer son épée (et de s'en servir, tiens, pendant qu'il y est), de sauter, de s'accroupir, de changer de niveau, d'appeler le Grand Esprit du Dragon (une arme redoutable), et d'utiliser la magie ninjustu, mais pas de filer des coups de pied ni de coups de poing.

Le tout sera recouvert d'une très légère couche de poli japonais, disponible depuis peu en pots de 1 et 5 kilos au supermarché du coin. Et ça fait quoi, le poli japonais ? Ça donne l'impression que c'est fait au Japon, avec des petits personnages difformes dotés de gros yeux et des sprites mignons comme tout.

Apidya

Enfin, toujours chez Demonware, mais pour l'automne prochain, sortira Apidya. Vous allez voir, c'est une histoire hyper-classique. Vous rentrez à la maison, épuisé par votre dernier voyage, et vous trouvez votre nana égorgée, baignant dans une flaque de sang. Oh, classique, vous dites-vous. A tous les coups, elle a marché par inadvertance sur les fourmis tueuses d'Hexicaa, votre ennemi juré, et lui, pour se venger, n'a rien trouvé de mieux que de la tuer à son tour. Et vous avez bien raison, car c'est exactement ce qui s'est passé. Classique. Comme vous n'êtes pas une mauviette, vous allez vous venger aussi.

Apidya
Apidya

A l'aide d'un sort magique dont je ne vous donnerai pas la formule, vous vous transformez en une abeille laser géante et tueuse (classique), équipée des toutes dernières innovations en matière d'armement cybernétique. Cette introduction sera présentée sous la forme d'un dessin animé à la japonaise, genre manga. Et donc, vous allez devoir parcourir six niveaux avec défilement horizontal sur 32 couleurs. Il y a des niveaux de bonus, et des salles cachées un peu partout. Et bien sûr, il y a des monstres de fin de niveau complètement géants et complètement animés.

Vous imaginez, être architecte chez les aliens, ça doit être hyper cool :

- Alors ici, voyez-vous, je vais mettre une caverne, avec des murs escarpés. Ça vous plaît, comme projet ?
- Moui... Enfin, c'est bien, mais je me tâte encore...
- Pas de problème, je vais rajouter des salles cachées et un défilement qui va à fond.
- C'est mieux, mais ça ne suffit pas encore.
- Écoutez, puisque c'est vous, je vais faire une chose : je vais rajouter un monstre de fin de niveau pour garder la porte du niveau suivant. Ça vous va, là ? Je ne peux pas faire plus, après je bouffe sur ma marge.
- Ah, là, c'est parfait. J'achète. Merci, monsieur l'architecte.
- De rien, monsieur l'alien.

Bref. Le premier niveau se passe sur des prés, le second sur un lac, le troisième dans les égouts, le quatrième dans un caniveau, le cinquième dans une machine et le sixième est un secret, pour l'instant. Le jeu se déroulera avec 50 images/seconde, et il y aura du défilement différentiel à ne pas savoir qu'en faire. Ça promet d'être, au moins, un bon jeu de tir.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]