Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 19 septembre 2017 - 22:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de DemoMaker
(Article écrit par Xavier Leclercq et extrait d'Amiga News - juillet 1991)


Beaucoup de personnes ayant acheté un Amiga ont eu comme premier contact avec cette machine la présentation d'une "démo". Que ce soit chez un vendeur ou chez un copain, beaucoup ont été séduits par toutes ces couleurs et ces défilements (scrollings) d'enfer envahissant d'un coup le tube cathodique...

DemoMaker

Petit historique

Les auteurs de ces démos, qui ont fait, et font vendre la machine, passent parfois de longues heures pour mettre au point ces démonstrations. Un jour, il y a plus d'un an maintenant, les auteurs des démos les plus prestigieuses sur Amiga ont décidé de ne plus "passer leur temps pour rien".

DemoMaker

Ils ont décidé alors de mettre à la porté de "monsieur tout le monde" leur savoir et de programmer un générateur de démos. Ce générateur s'appelle tout naturellement "DemoMaker" et ce groupe de personnes est connu sous le nom de RSI (Red Sector Inc.). Ces jeunes gens ont débuté sur Amiga en 1986 et n'avaient pas plus de 17 ans !

Faiseur de démos

Le but du jeu est donc de permettre de créer des démos aussi belles que celles qui vous ont fait rêver chez votre copain mais sans avoir de connaissances préalables (pas besoin de connaitre l'assembleur). A la page 8 du manuel en français (qui en comporte 95), il y a la mise en garde suivante : "Ce programme est une drogue, après quelques minutes, nul n'aura le pouvoir de vous arracher à votre Amiga. Aussi, ne cherchez pas à lancer DemoMaker si vous n'êtes pas certain d'avoir deux ou trois heures devant vous, voire la nuit entière. Vous resteriez sur votre faim."

D'abord quelques mises au point : vous devez être équipé d'au moins un Mo de mémoire car DemoMaker occupe les 512 ko de mémoire Chip de base. Si vous avez plus d'un lecteur de disquette externe, il vous faudra le débrancher (même si, comme moi, vous avez plusieurs Mo de mémoire Fast !). Si vous possédez un A2500 ou A3000 et donc une carte accélératrice, il vous faut "ralentir le système" sous peine d'une mauvaise synchronisation des démos ! Ne croyez pas que vous êtes limité parce que le DemoMaker n'exploite "que" 512 ko de mémoire Chip. Les plus grandes démos sur Amiga tournent toutes avec 512 ko de mémoire Chip "seulement" !

Le principe du programme est très simple à comprendre pour celui qui a déjà "bricolé" sur un programme tel que SoundTracker. En effet, ce sont des pistes non pas musicales (comme pour SoundTracker) mais des pistes de programmation que vous aurez à contrôler.

DemoMaker

Vous chargez donc selon vos besoins des polices, des logos et vous vous dirigez vers ces pistes de programmation. Il ne vous reste plus qu'à définir le numéro de la piste et l'effet désiré puis à déterminer le temps que cette piste de programmation restera active à l'écran. Cette manière d'agir est donc séquentielle : "je veux que le logo n°1 arrive sur l'écran en rebondissant, reste sur place quelques secondes et enfin disparaisse grâce à "l'effet laser" tout ceci sous fond d'étoiles". Cette séquence se traduira par :

Nom. Logo: 0000        ; Pour changer de numéro il suffit de taper le nombre
Durée : 0006           ; et pour changer le nom des effets cliquer sur
Étoiles : Spr1 Droi.   ; la plage qui correspond : le texte change alors
Effet début : Rebond 3 ; automatiquement
Effet fin : Laser
etc. (suit la défintion de la liste Copper de fond : "Sinus barres", "liste de fond", "sans fond"...)

Je suis dans l'éditeur de piste. Pour tester la piste, je clique sur "test piste" et pour visualiser la démo dans son ensemble, je clique sur "test démo". Si entre deux pistes je veux intercaler un autre effet, il suffit d'insérer une nouvelle piste. Simple.

En ce qui concerne le scroll-texte (texte défilant) il y a de nombreux effets : effet de miroir, retournement, rebonds et "danse du ventre" ("Wooble"). Le texte peut être affiché en permanence durant toute la durée de la démo. Le texte est directement éditable dans DemoMaker. Ce sont des caractères spéciaux qui indiquent les effets désirés.

A propos du texte, il m'a été impossible de taper un texte en français car les touches restent prévues pour un clavier qwerty. Par exemple, pas moyen d'entrer : "Oûah ! qu'il est bô l'Anious !". Même les apostrophes ne sont pas reconnues. Pas moyen d'entrer le texte en minuscule non plus (c'est un peu logique en connaissant le format des polices importées).

DemoMaker

A propos de ces polices, n'est pas expliqué dans la documentation comment procéder pour créer un jeu de polices. Chargez un des graphiques représentant les polices et puis débrouillez-vous (c'est très empirique comme méthode !).

Les effets qui peuvent être créés à partir de l'éditeur de piste sont nombreux : Grand Logo qui affiche un logo de 320x158 pixels (et il faut être précis au pixel près sinon le chargement est purement et simplement refusé !). Petit logo : idem mais en résolution inférieure ; vectorgfx pour manipuler un objet vectoriel (génial) ; vectors balls, objets composes de "boules" style du "jongleur" ; sinus scroll pour faire défiler un texte suivant une courbe de sinus (comme le reste, la courbe est définie dans l'éditeur de piste) ; Zoom text : c'est un effet en 3D d'un texte évoluant dans l'espace. L'affichage de texte toutes tailles et génération de quelques courbes mathématiques du plus bel effet...

Bref de quoi combler les plus difficiles. Mais attention, la création d'objets 3D n'est, par contre, pas à la portée du premier venu. C'est nettement plus complexe pour un débutant et sans doute des explications supplémentaires dans le manuel auraient été les bienvenues !

DemoMaker

La difficulté consiste davantage en la création personnelle de dessins, polices, etc. qu'en la mise en forme, tout ceci avec DemoMaker.

Un autre avis

Comme deux avis valent mieux qu'un seul, voici les impressions d'un camarade (Stéphane Catoire) à qui j'ai demandé son avis et qui est, comme nous allons le voir, est un peu négatif :

"Ce logiciel est bien réalisé soit. Il permet de réaliser des démos sublimes, bien. Mais quel est l'intérêt d'une démo ? De montrer ses talents de programmeur, graphiste, musicien. Ce logiciel reste un outil. Il a peut-être été réalisé par des Dieux Amiga mais ne leur brûlez pas un cierge en attente d'un miracle. Si vous voulez faire une bonne démo, vous devrez avoir des talents de graphiste, de musicien et de programmeur en assembleur. Ce sera toujours à vous de vous occuper du "artwork". Il ne composera pas de musique pour vous, il ne dessinera pas vos logos, et ne générera pas d'objets vectorialisés même si vous le lui demandez gentiment".

Ok mais c'est sans doute plus une critique du talent de celui qui réalise la démo plutôt que du logiciel en général... Il est bien entendu, et c'est d'ailleurs très bien indiqué dans la doc, que DemoMaker reste un outil et qu'il faut disposer d'autres outils (comprendre acheter d'autres logiciels) pour en profiter (Deluxe Paint et un éditeur de musique au minimum !).

Formats musicaux

Au fait, voilà les différents formats reconnus par DemoMaker : Soundmon, Mark II, Sidmon, Noisetracker, DeltaMusic, FutureComp. Il est donc possible de charger la routine de musique selon le logiciel que l'on emploie.

L'importation de musique se passe sans problèmes. On peut quand même regretter d'être limité en mémoire Chip lorsqu'il faut importer de très gros modules. Pour les personnes désirant tirer profit au maximum du DemoMaker, il y a du pain sur la planche...

Conclusion

Je pense qu'une bonne idée serait la venue d'un bouquin consacré à ce logiciel comblant le manque manifeste d'explications pour les débutants en 3D. Pour ceux qui hésitent entre acheter DemoMaker ou AMOS ou un assembleur pour créer une intro, je ne peux que conseiller l'acquisition de DemoMaker qui, après tout, est fait pour cela... et ne peut faire que cela. Mais plus tard si vous pensez faire mieux que RSI, vous pourrez toujours envisager d'apprendre l'assembleur et par exemple programmer un... DemoMaker !

Nom : DemoMaker.
Développeurs : Red Sector Inc.
Éditeur : Data Becker.
Genre : création de démos.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 395 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]