Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 02 octobre 2022 - 20:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Dans les coulisses du développement de Cyberwar (première partie)
(Article écrit par Derek De La Fuente et extrait de Joystick - juillet 1994)


Cyberwar est la suite de l'adaptation du Cobaye sorti il y a quelques mois sur PC CD-ROM. Pour ceux qui "s'étaient fait avoir", Cyberwar n'est ni plus ni moins que ce qui devait être la fameuse version 256 couleurs du Cobaye. Vous pourrez, moyennant une participation financière, échanger votre version 32 couleurs contre Cyberwar (NDLR : rappelons qu'à l'origine, l'échange devait être gratuit. Merci, SCI !). Ce "nouveau" titre est développé simultanément sur PC CD-ROM et Amiga CD32, et les deux versions sont identiques aussi bien au niveau de la rapidité et de la fluidité d'exécution que des graphismes (en 256 couleurs). John Chasey, le responsable du développement de la version CD32, indique :
"Nous disposons actuellement de techniques de compression très au point et nous avons optimisé les routines pour prendre en compte les spécificités du lecteur double vitesse de la CD32".

"Là où le PC emploie son processeur, l'Amiga fait appel à ses performances graphiques",
Cyberwar

SCI envisage également une version 3DO, mais rien n'est encore décidé. Si la sortie de Cyberwar est prévue pour la fin de l'année, pour coïncider avec la sortie du Cobaye 2, le film, SCI a une entière liberté quant à sa conception qui n'est aucunement liée au scénario du film. "Bien que la production du film n'ait rien à dire sur notre travail sur Cyberwar, elle est restée en contact avec nous et est satisfaite de ce que nous avons fait", affirme dit John Chasey. SCI a tenu compte des remarques et autres critiques dont a fait l'objet le premier volet. Le principal reproche portait sur le manque d'interactivité et la linéarité, ce que SCI s'est empressé de corriger. Fergus Mcneil, le patron de SCI a d'ailleurs confirmé :
"Aucun produit fini n'est exactement ce que vous vouliez en faire à la base, car c'est une course contre le temps"
Cyberwar

Dans Cyberwar, en effet, l'action du joueur est plus développée. Si le principe du jeu reste le même, c'est-à-dire un mélange d'épreuves d'action et de réflexion, ces composantes sont mieux équilibrées, plus intuitives, mais surtout moins linéaires. Dans Le Cobaye, en effet, les épreuves se suivaient dans un ordre précis - on était obligé de passer un niveau pour voir le suivant - et se répètent ainsi jusqu'à la fin du jeu, tandis que dans Cyberwar, le joueur décide lui-même du parcours à suivre.

Cyberwar

Le jeu est fondé sur dix épreuves de cinq niveaux de difficulté chacun : jeu de logique mêlant couleurs et formes, monorail où il s'agit d'éviter les obstacles et de tirer sur les ennemis, jeu de canon où il faut régler la trajectoire et la force de tir, etc. Si ces épreuves sont les mêmes que celles du Cobaye, elles ont gagné en interaction et en complexité. John Chasey ajoute à ce sujet :
"Il existe de nombreuses similitudes entre Le Cobaye et Cyberwar, mais ce dernier a gagné en profondeur. Nous avons essayé de modifier le jeu en y impliquant plus le joueur."
Mais bien plus que le concept de jeu, Cyberwar bénéficie d'une réalisation impressionnante. Un seul chiffre devrait vous convaincre : Cyberwar tient sur trois CD. Cette capacité ne sera pas superflue, quand on sait que de nombreuses séquences sont en Full Motion Video. Fergus Mcneil et John Chasey sont catégoriques sur ce sujet :
"Si l'on décompose le programme. il y a 1% de code, 9% de musique et 90% de graphismes !"
(NDLR : ça fait qu'au final, on se demande si c'est encore un jeu, non ?). À propos de la musique justement. SCI n'a pas encore convaincu Steve Hillage, musicien de renom qui avait déjà travaillé sur Le Cobaye, de continuer l'aventure. Mais on aura l'occasion d'en reparler...

Cyberwar
L'équipe de Cyberwar, composée essentiellement de graphistes


[Retour en haut] / [Retour aux articles]