Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 17 novembre 2017 - 18:17  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : CyberStorm 68060
(Article écrit par Christophe Decanini et extrait d'Amiga News 82 - septembre 1995)


L'Amiga évolue vers une station de travail

Voici la CyberStorm 060 de Phase 5, première carte accélératrice 68060 pour Amiga. Disponible pour les possesseurs d'Amiga 4000, cette carte permet de mettre l'Amiga au niveau des plus rapides Pentium pour la puissance de calcul.

CyberStorm060

Configuration de test

Un Amiga 4000 avec écran MAG MX17S, disques durs 1 Go Quantum Empire IDE, 260 Mo Seagate IDE, 120 Mo Quantum Prodrive LPS IDE, 12 Mo de mémoire Fast (seulement), cartes graphiques Retina Z3, Picasso 2 (prêtée par un ami pour les tests), carte V-Lab Motion, ROM 3.0. J'ai acquis cette carte chez DeltaGraph'X ; il n'y a actuellement que trois personnes qui possèdent cette carte en France.

Présentation

La CyberStorm 060 se trouve dans un grand carton noir très sobre, les différentes parties de la carte logées dans des emplacements sont protégées par des sachets antistatiques.

En effet, contrairement à ce qu'on pourrait penser il ne s'agit pas d'une carte unique comme la carte fille A3640 du 4000 mais d'une carte fille accompagnée de différents modules. Dans sa version de base, la CyberStorm 060 est composée d'une carte fille disposant de trois ports, d'un module d'emplacement de mémoire, de la carte processeur équipée du 68060. Le dernier emplacement est destiné au module contrôleur de disques Fast SCSI-2. Il existe également un module Ethernet qui doit venir se connecter sur le module processeur. La documentation en noir et blanc est de très bonne qualité. J'ai reçu un exemplaire mi-allemand mi-anglais. Malgré cela, la clarté des explications, accompagnées des photos pour le montage de la carte, permet une installation sans problème.

Installation

Elle doit d'abord être logicielle car sinon votre système risque de ne pas comprendre les changements opérés dans votre machine lors du démarrage.

L'installation utilise le merveilleux Installer de Commodore. Elle consiste en le changement de la 68040.library (en renommant l'ancienne par 68040old.library) et en l'ajout de la 68060.library. Trois exécutables sont également mis dans votre partition.

Ces derniers sont loin d'être sans intérêt. Les deux premiers sont plus destinés au développeurs :
  • CyberGuard offrira les mêmes fonctionnalités qu'Enforcer de Commodore.
  • CyberSnooper affiche les instructions que le 68060 aura besoin d'émuler et qui pourraient directement être codées pour lui (il faudra d'abord lancer CyberPatcher).
  • CyberPatcher vous permettra de réaliser cette émulation et d'accélérer les applications suivantes (d'après la documentation de CyberPatcher) :
    • Mand2000d (accélération très forte)
    • SceneryAnimator (accélération très forte)
    • Imagine (accélération très forte)
    • Vista Pro
    • LightWave
    • Real 3D
    • Maxon Cinema 4D
Passons au matériel

Si la documentation ne l'indique pas j'ai préféré dégager la carte des ports Zorro III ainsi que le berceau des lecteurs afin d'y voir plus clair. Ne le faites que si vous savez tout remettre en place.

Le problème essentiel est d'enlever la vieille A3640. Pour cela, vous devez serrer les "picots" blancs puis tirer la carte verticalement. Ça y est, vous pouvez jeter votre 68040 à la poubelle ou plutôt l'offrir, à un possesseur de 4000/030.

Il suffit maintenant d'installer la nouvelle carte fille sur les picots de l'ancienne en appuyant bien dessus afin que la carte soit bien fixée. Maintenant, vous prenez deux nouveaux picots blancs qu'il faut enfoncer sur la carte fille. Ils serviront de "pilotis" pour tenir la carte processeur horizontale car celle-ci est maintenue de l'autre côté par le port processeur de la carte fille.

Il ne reste plus qu'à enfoncer la carte où repose le 68060 (avec ses 223 pattes si ma mémoire est bonne). Si vous possédez de la mémoire sur la carte mère il est plus que conseillé de la mettre dans les SIMM du module RAM. En effet le gros défaut de l'A4000, ce sont ses accès très lents à la mémoire; alors, afin d'y remédier, il faut déplacer les barrettes afin que la CyberStorm 060 les utilise à pleine puissance.

Les SIMM acceptés par le module RAM sont les SIMM 4/8/16/32 Mo en 32 et 36 bits. Toutes les combinaisons sont possibles ce qui nous laisse la possibilité d'installer de 0 Mo (dans ce cas-là, on peut même déconnecter le module mémoire) jusqu'à 128 Mo.

Un détail peut être déconcertant : il faut configurer les cavaliers pour indiquer à la carte la configuration de la RAM. Une fois ce détail réglé, le module est mis dans le port réservé à cet usage. Celui-ci est placé contre la carte fille des ports Zorro III.

Afin d'éviter tout contact avec celle-ci, un morceau de carton livré avec la carte doit être installé. Ce n'est guère esthétique mais c'est utile (on connaît déjà le morceau de plastique qui sépare les disques de cette même carte). Il ne reste plus qu'à relier le ventilateur du processeur à une alimentation et l'installation est finie.

Les performances

Performances visibles et programmes de tests. On démarre - d'ailleurs on démarre beaucoup plus vite - on voit bien que le vieux port IDE apprécie le changement de processeur. Seconde surprise, l'affichage est accéléré et on peut utiliser un Workbench en 32 couleurs sans avoir honte de la vitesse. Le système est donc beaucoup plus souple, plus agréable à manipuler.

Le premier réflexe est de lancer AIBB pour soulager de satisfaction un compte en banque qui a bien souffert. Hélas, ce dernier (V6.5) plante systématiquement car il n'a pas été conçu pour le 68060 ! On peut remédier à cela en le lançant en ligne de commande avec les options suivantes :

- c0 (on fait croire qu'on a un 68000 !)
- m0 (on enlève la MMU)
- f2 (on fait croire qu'on a un 68882)

Ce test ne tient absolument pas compte des possibilités techniques du 68060 ; c'est comme si on testait un 4000/040 en le bloquant en code 68000 et en lui mettant le CPMATH au lieu du FPU 68040. Les performances obtenues ci-dessous sont donc bien au-dessous des possibilités du 68060. Mais en attendant la prochaine version d'AIBB, c'est tout ce qu'on peut obtenir. AIBB donne un CPUClock à 22,8 MHz et un FPUClock à 666,7 MHz. On peut remédier à cela en ajoutant ces deux options à la ligne de commande : - cs40 -fs40.

AIBB

Le "Write Pixel" a nettement augmenté, les opérations sur les fenêtres également. Par contre, les tracés de lignes/cercles/aires, les déplacements de fenêtre, le texte ne le sont pas beaucoup. En cherchant dans de vieilles disquettes, j'ai ressorti SysInfo dont voilà les résultats en Dhrystones (ce chiffre est très intérieur à celui donné par AIBB) : 37870.

SysInfo

Sysinfo affiche la présence d'un 68040. Cela est normal car le système 3.0 ne connaît les processeurs que jusqu'au 68040. Le commentaire est passé du "Motorola inside" au "Phone me now !".

Tests sur les logiciels

Les logiciels de manipulation de graphiques 2D se retrouvent moyennement accélérés, par contre, les logiciels 3D, les calculateurs de fractales sont grandement accélérés. Imagine, que j'utilise depuis la version 2.0, devient supersonique. Voici les temps de rendu d'un objet complexe (Ornithoptère par Adam Carrano) :

Processeur Rendu
68040 5 min 41 s
68060 1 min 55 s
68060 (avec CyberPatcher) 1 min 34 s

Au niveau de l'utilisation, la prévisualisation en perspective est plus rapide, le "makeanim" du Staging Editor ne vous laisse même pas le temps d'aller boire un café alors qu'avant vous aviez le temps de dormir quelques heures pour vous apercevoir que la caméra n'allait pas où il fallait. Au niveau du rendu ça n'a plus rien à voir surtout si vous utilisez beaucoup de placages et de textures algorithmiques.

J'ai laissé apprécié la vitesse de LightWave à un ami qui l'utilise professionnellement. Temps de rendu d'une scène sur LightWave 3.5 sur :

Processeur Rendu
68040 4 min 1 s
68060 1 min 16 s

La même scène sous LightWave 4 sur DEC Alpha 150 MHz : 47 s.

A noter que LightWave 3.5 ne marche pas sans CyberPatcher.

Sous ADPro/Morph+, application d'une image sur une sphère :

Processeur Prévisualisation Rendu
68040 40 s 55 s
68060 12 s 18 s

Décompression et affichage d'une image JPEG 1024x768 sous CyberView :

Processeur Temps
68040 21 s
68060 7 s

TVPaint 3.0 (toujours avec Picasso 2) :

Test 68040 68060
ScreenCopy 423 KPixel/s 723 KPixel/s
MRNCopy 3900 kb/s 15 375 kb/s

ChaosPro : pour des raisons inexpliquées il a été plus rapide avec le 68040 qu'avec le 68060.
VistaPro est plus rapide mais il peine encore à la fin du rendu.
Movieshop réalise les importations et les exportations beaucoup plus rapidement. Les effets sont également nettement accélérés.

Compatibilité

Au moment d'installer la CyberStorm j'utilisais CyberGraphX pour Retina Z3. La vitesse d'affichage était très rapide car malgré un Writepixel de 422 000 les opérations sur les fenêtres étaient beaucoup plus rapides que sur la Picasso. Un certain nombre de problèmes sont apparus : rafraîchissements interrompus puis plantages lors du redessinage du Workbench ou de l'utilisation des gadgets des fenêtres avec l'erreur 80...04. J'ai enlevé CyberGraphX, réinstallé RetinaEmu. Ce fut un échec total, RetinaEmu provoque une erreur irrémédiable lors de son lancement alors qu'il réalisait une émulation parfaite du Workbench avec le 68040. Ces incompatibilités ont dû être réglées par MacroSystem car j'ai appris que quelqu'un utilisait le couple CyberStorm060/Retina sans problèmes, ou sinon, cela doit venir de la carte mère.

Test GFX

Le module Fast SCSI-2

La présentation du paquetage est la même, la documentation est presque aussi bien faite.

Installation

L'installation est relativement simple. Le module vient se loger horizontalement sur la carte fille contre le module processeur et s'étend sous l'emplacement des disques. Pour cela, il faudra faire sortir les nappes IDE et lecteur de disquette le long de l'alimentation. Le connecteur SCSI se trouve du côté de l'alimentation. Une nappe termine la carte et la relie à une petite carte fixée sur la sortie expansion afin de disposer d'un connecteur SCSI externe. Les composants de la carte principale sont orientés vers la carte mère ce qui permet d'éviter des contacts avec un éventuel second disque. Je dis bien "éventuel" car la nappe SCSI est longue et j'ai préféré la glisser sous le disque en la faisant passer par derrière plutôt que de l'étaler sur le processeur.

Pour les possesseurs de plusieurs disques il faudra ajuster les cavaliers sur les disques pour régler les SCSI ID. La carte est livrée avec une disquette contenant divers utilitaires.
  • SCSIConfig remplacera HDtoolbox pour réaliser les formatages bas niveau, les partitions, les systèmes de fichiers, et vous donner de nombreuses informations sur vos disques.
  • CheckMask vérifie les masques et les Maxtransfer des disques.
  • UnitControl permet de modifier tous les paramètres des disques.
  • CDDrive pilote votre lecteur de CD en ajoutant un device ZD0.
Vitesse SCSI

Le temps de démarrage est largement accéléré, l'ouverture d'un disque laisse apparaître les icônes presque instantanément.

DiskSpeed refusant de se lancer, j'ai dû le recompiler mais il affiche des résultats aberrants. SCSISpeed qui, lui, teste directement le disque sans utiliser l'AmigaDOS, annonce les résultats suivants pour le Quantum Empire (hélas, il ne teste que la lecture).

Cache de 512 octets,
Buffer Type = Fast Long -> 603 ko
Buffer Type = 4096 -> 2737 ko
Buffer Type = 32768 -> 4104 ko
Buffer Type = 262144 -> 4155 ko

Avec SysInfo j'obtiens 2,3 Mo sur le Prodrive et 4,1 Mo sur le Quantum Empire. Ce ne sont pas des performances réelles car la copie en mémoire de fichiers ne se fait pas aussi rapidement (cela est dû aux nombreuses ouvertures/fermetures de fichiers) mais cela permet de faire la comparaison avec d'autres configurations.

Avec MovieShop je capture en temps réel à 25 images/s à un taux de 80-90% à partir d'une source Hi8 sans trop saturer le cache.

Le seul problème que j'ai rencontré c'est que je n'ai pas une vitesse constante lorsque je joue une animation en direct-to-disk.

Conclusion

Si vous avez les moyens de vous payer une CyberStorm 060, n'hésitez pas, surtout si vous utilisez des applications gourmandes. Vous n'aurez pas besoin de vous acheter un Pentium pour faire tourner Imagine, LightWave, Real3D, TVPaint 3.0 ; une CyberStorm c'est moins cher et un Amiga c'est bien plus sympathique qu'un PC.

Annexe

Compatibilité et incompatibilité avec les autres cartes :
  • Incompatible avec Emplant v5.3 et le contrôleur SCSI Oktagon. Pour ce qui est d'Emplant, Utilities Unlimited a prévu une nouvelle version compatible 68060. Le contrôleur Oktagon ne laisse même pas le temps à l'Amiga de démarrer, l'écran reste noir.
  • Compatible avec le contrôleur SCSI GVP Series II. Il fonctionne parfaitement et il n'y a aucun conflit avec le contrôleur de la CyberStorm.
  • Incompatibilité logicielle avec l'émulateur Mac ShapeShifter 3.0. Il reste bloqué quand il est lancé. Heureusement, Christian Bauer nous a concocté la version 3.1 compatible 68060. Seul désagrément : le FPU n'est pas encore géré.
Phase 5 m'informe que :
  • Les processeurs 68060 avec une horloge de plus de 50 MHz ne sont pas encore disponibles et Motorola n'a pas annoncé quand ils le seront.
  • Le projet de modules de mémoire cache (de 512 ko et 1 Mo) pour les CyberStorm060 est retardé voire annulé car le gain de performance est trop faible par rapport au prix (gain de seulement 10% avec un 68060 à 50 MHz).
  • Une mise à niveau du module SCSI vers le module IO sera disponible dès que les prix seront fixés (le prix sera proche de la différence des prix des deux modules).
Enfin, une rumeur circulait comme quoi l'AmigaDOS limite les partitions de disque dur à 2 Go. Or, j'en ai fait une de 4,1 Go sur un disque dur Quantum Grand Prix sans problèmes.

Nom : CyberStorm 060.
Constructeur : Phase 5.
Genre : carte accélératrice.
Date : 1995.
Prix : 8500-9000 FF (CyberStorm 060) et 1500-2000 FF (module Fast SCSI-2).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]