Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 17 mai 2022 - 00:05  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Cryo, toujours plus novateur
(Article écrit par Cyrille Baron et Seb et extrait de Joystick - janvier 1994)


A l'occasion de la sortie imminente de trois jeux particulièrement audacieux, nous sommes allés faire un tour chez Cryo, LE studio de création. 1600 m² de talent à l'état pur sont rassemblés dans un superbe loft sur deux étages, à l'image même de la société : ouvert, fonctionnel et novateur. Compte rendu d'une journée trop courte, mais en 3D.

Né en janvier 1992, Cryo Interactive Entertainment est un groupe de création travaillant pour divers éditeurs sur micro-ordinateurs et consoles. A la tête de cette pépinière de techno-artistes, on trouve trois personnes. En simplifiant à l'extrême, Jean Martial Lefranc s'occupe des sous, Philippe Ulrich de la création, et Rémi Herbulot de la programmation. En fait, et c'est ce qui fait la force de Cryo, tous sont à même de travailler en mode "multitâche". Jean Martial Lefranc, après avoir lancé, chez Virgin Loisir, le département de distribution Sega, de 1988 à 1991, s'occupe également de la Compagnie des Images qui partage, avec ID3D (anciennement section images de synthèse de Publicis), les locaux avec Cryo.

Cryo

Cryo... genèse

La Compagnie des Images, qui vient de produire le film d'Agnès Merlet, "Le Fils du Requin", travaille bien entendu étroitement avec Cryo et sera amené à le faire de plus en plus, les jeux s'orientant vers le film interactif. Philippe Ulrich, fondateur de ERE Informatique en 1982 et de Exxos, a créé de nombreux logiciels mythiques (L'Arche Du Capitaine Blood, Extase, Purple Saturn Day, etc.). Quant à Rémi Herbulot, on le retrouve comme programmeur d'une quinzaine de jeux ayant marqué ces dix dernières années. Au hasard, on peut citer Crafton et Xunk, et Macadam Bumper (qu'il avait programmé lui-même sur toutes les machines de l'époque), sans oublier Dune (où l'on retrouve bien entendu Philippe Ulrich).

Opérant comme une équipe de production telle qu'on en rencontre dans le cinéma, Cryo emploie 70 personnes, dont 40 à plein temps : auteurs, programmeurs, graphistes, musiciens, etc. Cryo travaille pour de nombreux éditeurs (Electronic Arts, Mindscape, Virgin, Sega) sur différents types de supports : PC CD, 3DO, CD32 et à de nombreux projets multimédias, dont on vous reparlera en temps et en heure.
Voyons voir... un studio de création de jeux partage ses locaux avec une boîte de production de films et des spécialistes de la synthèse d'images. Mais que préparent-ils ? En attendant de le savoir, s'il est besoin de vous convaincre du talent de ces gens-là, jetez donc un oeil admiratif sur les préversions d'Eden, Megarace et Dragon Tales. Cryo ? Génies !

Edan (prévu pour avril 1994 sur PC CD, puis 3DO, CD32, CD-I. Édité par Virgin Games)

Cryo se lance corps et âme dans le monde du CD-ROM, et laisse déjà entrevoir ce que nous offriront les jeux de demain. Incontestablement, programmeurs, graphistes et concepteurs de Cryo ont une sacrée longueur d'avance.

Le scénario d'Eden ayant germé il y a maintenant plus de deux ans, on ne peut accuser l'équipe de Cryo d'avoir voulu profiter du phénomène Jurassic Park en cassant des dinosaures partout. Actuellement, graphismes et animations du jeu sont terminés, l'équipe se concentre maintenant sur la finalisation de la programmation, sur les réglages et la jouabilité pure.

Cryo
Dessins et maquettes pour Eden

En ce qui concerne le plaisir de l'oeil, les joies du "chatouille-moi la rétine", Eden, comme tous les produits Cryo que vous découvrirez dans ce dossier, est renversant. Absolument, incroyable, d'une beauté encore jamais atteinte dans un jeu vidéo. C'est avec des produits de cette qualité, qu'éditeurs et constructeurs réussiront leur pari : attirer le grand public dans le monde du jeu vidéo, en proposant des titres dignes des meilleurs films, des meilleurs livres et des meilleurs disques réunis. Peu de développeurs peuvent prétendre travailler dans ce sens ; sans conteste, Cryo en fait partie.

Cryo
Eden

Dans le monde imaginaire d'Eden cohabitent, non sans embrouilles, humains, dinosaures et êtres hybrides de ces deux races. Le joueur incarne un jeune homme, fils de roi, vivant dans la dernière forteresse de la planète, qui part en guerre contre l'Empire des Tyrannosaures. Ces derniers font régner la terreur au nord du pays. Pour rétablir la paix, le jeune humain devra gagner la confiance des dinosaures pacifiques qui servent le palais. Dans sa quête, il découvrira le passé glorieux de la planète, il remontera jusqu'aux âges anciens où humains et dinosaures vivaient en parfaite harmonie. Ce ne sont là que d'infimes indications sur le scénario dans lequel vous serez plongé, en entrant dans le monde d'Eden.

Cryo
Eden

Plein d'idées originales, de rebondissements et de surprises, Eden est un mélange de jeu d'aventure où les dialogues, avec les nombreux personnages, ont une place importante ; et de jeu de stratégie, de jeu de guerre simplifié, quand il s'agit de diriger la guerre contre l'Empire des Tyrannosaures. En fait, l'organisation du jeu est très proche de Dune, tout à la souris, système d'icônes et de menus, mais avec beaucoup plus de scènes animées, interactives ou non. Les graphismes d'Eden sont d'une beauté époustouflante. Les animations ne sont pas moins impressionnantes. Le tout a entièrement été calculé à l'aide de 3D Studio, sur PC, ce logiciel extraordinaire, qui révolutionne depuis maintenant de nombreux mois tout le travail des graphistes. Mais disposer d'outils performants ne suffit pas, il faut avoir du talent, et les graphistes de Cryo en ont à revendre. Leurs réalisations sont originales et toujours de bon goût. Le scénario est parfaitement servi par l'ambiance géniale qui filtre à travers toutes les images du jeu. Dinosaures énormes qui traversent l'écran, mouvements de caméras, effets de lumières, d'ombres, animations des différentes parties du corps des immenses bestioles : on a plus l'impression d'être devant un film aux effets spéciaux géniaux, que devant un jeu vidéo qui secoue des pixels.

Cryo
Une partie de l'équipe d'Eden : Philippe Jedar,
Yvon Trevien, Jean-Jacques Chaubin et Sohor Ty


Pour l'instant, nous n'avons vu que des bribes du jeu lui-même. Par contre, la plupart des animations plein écran intermédiaires ont gigoté devant nos yeux : mises bout à bout, les différentes scènes du jeu défileraient pendant plus de 30 minutes. C'est énorme, jamais un jeu n'en a offert autant. La sortie d'Eden sera, sans aucun doute, à marquer d'une bonne grosse brique, d'un pavé massif et incontournable qui marquera l'histoire du jeu, le grand, celui qui marque les esprits et montre la direction à prendre.

Dragon Tales (prévu pour septembre 1994 sur PC CD et 3DO. Édité par Software Toolworks/Mindscape)

Toujours sur CD, Dragon Tales n'est pas moins impressionnant graphiquement que son frère de sang Eden. La qualité des graphismes risque d'achever définitivement les amateurs de belles images les plus grincheux.

Cryo
Dragon Tales

Pour décrire efficacement Dragon Tales, il convient de sortir son dictionnaire et d'agrandir son vocabulaire de superlatifs, vocabulaire déjà très éprouvé par la description d'Eden. Une fois de plus, Cryo nous colle une baffe bien sérieuse, une grosse qui claque et qui résonnera pendant longtemps dans toutes les oreilles des joueurs. Le scénario de Dragon Tales entre dans la plus pure tradition de médiéval-fantastique, avec son lot de monstres, de combats, de châteaux, de nains, de sorts, et bien sûr de dragons. Le joueur incarne un jeu berger, qui découvre qu'en fait il est le fils d'un ancien chevalier Dragon. Las de sa vie de gardien de moutons, il fonce alors sur les routes et part rejoindre le château qui lui revient de droit, afin de réintégrer son rang. Tout est alors prétexte à une périlleuse aventure parsemée de dangers et de combats en extérieurs.

Dans l'immense château familial exploré de fond en comble, avec ses très nombreuses salles sur plusieurs étages, vous découvrirez alors le très vieux dragon qui deviendra votre compagnon et qui vous permettra d'entrer dans le cercle d'élite le plus redouté de tout le pays : les chevaliers. Pour prouver que du sang noble coule bel et bien dans vos veines. vous devrez participer à des joutes à dos de dragons, combattre et éliminer toutes sortes d'ennemis avant d'être embarqué dans une vaste bataille finale où vous dirigerez de nombreuses troupes.
Cryo
Dragon Tales

Dragon Tales est plus qu'un simple jeu d'aventure, il propose également des scènes d'arcade pour les combats, et même des ingrédients de jeu de guerre quand il s'agira de commander la bataille finale. Les techniques utilisées pour la réalisation sont issues de plusieurs sources. Les scènes en extérieurs affichent des graphismes en 3D texturée, à la manière d'Ultima Underworld ou de Legend Of Valour. Les scènes d'intérieurs, dans le château notamment, sont plus proche de 7th Guest : images précalculées avec 3D Studio, textures à mourir de bonheur, mouvement de caméras et compagnie. Malgré la relative et faible résolution utilisée, du 320x200, le joueur se retrouve devant des écrans d'une finesse et d'une qualité jamais atteintes (sauf par les autres produits Cryo).

Mais tout cela aurait été trop simple, Dragon Tales ne se contente pas de vous balancer toutes ses images vaguement interactives. Les programmeurs de Cryo ont développé un système génial entièrement compatible avec 3D Studio, qui permet d'afficher des images sur plusieurs plans, d'y faire évoluer des personnages également en 3D Studio, et d'interagir réellement en combattant avec eux ou en prenant des objets. Si certains déplacements se réalisent écran par écran, d'autres sont entièrement animés façon cinéma. Le tout étant en plein écran, on imagine assez bien le choc subi par le joueur qui se retrouve devant Dragon Tales pour la première fois.

Cryo
Une partie de l'équipe de Dragon Tales : Jean-Luc Sala, Fabrice Bernard,
Rachid Mekaoui, Yvon TRevin, Philippe Lamoureux, Claudine Roussard et David Hego


En ce qui concerne la partie jeu de guerre, que nous n'avons pas encore vue pour l'instant, elle devrait être elle aussi assez révolutionnaire : en 3D et avec des faces texturées. Côté sonore, le musicien attitré de Cryo, Stéphane Picq, bosse actuellement surtout sur les bruitages. Les auteurs ne souhaitant pas avoir une bande son qui défile continuellement pendant que vous jouez. Pour vous donner une idée de l'ampleur de Dragon Tales, sachez que le joueur devra parcourir plusieurs lieux différents villes, châteaux, etc. Le château familial, par exemple, est composé de 7000 écrans et représente 1/5e du jeu. Vaste monde ! Une version bridée sur disquettes devrait également voir le jour sur PC, tandis que la version 3DO ira encore plus loin que la version PC CD puisque les écrans afficheront 32 000 couleurs.

Megarace (prévu sen février 1994 sur PC CD, mars/avril sur 3DO et CD32. Édité par Software Toolworks/Mindscape)

Dernier jeu de notre dossier, mais pas des moindres, Megarace est aussi le plus particulier pour Cryo, et cela pour deux raisons : d'une part, il s'agit d'un jeu d'arcade, genre nouveau pour Cryo, et d'autre part, d'un projet extérieur réalisé en collabora-tion avec l'équipe d'Uptown.

Cryo

L'idée de base ayant pris naissance dans les tronches des deux cinglés d'Uptown, l'équipe externe qui s'est associée à Cryo pour réaliser Megarace, devait tenir en ces quelques mots : réaliser une course de voiture futuriste et violente. Si vous connaissez Crash'N Burn sur 3DO, vous avez déjà une petite idée de ce que va proposer Megarace, avec une plus grande classe, plus de délire, et une qualité graphique largement supérieure.

Cryo

Les seize circuits de cette course de voitures ont entièrement été précalculés à l'aide de 3D Studio, image par image (entre 800 et 1200 écrans par circuit). L'ambiance est résolument futuriste, et le joueur évolue, au volant de son bolide, dans des mondes tous plus tarés les uns que les autres : villes ultra high-tech, sous l'eau, sur différentes planètes, dans des couloirs Gigeriens, dans l'espace ; le tout entièrement en 3D surfacée avec textures et effets de lumière hallucinants de qualité. La bécane étant entièrement déchargée des calculs de défilements, la conception de chaque circuit est particulièrement délirant : boucles de la mort, virages relevés de la mort, descentes et montées de la mort et autres effets de la mort. Le tout étant affiché en 15 images seconde environ sur un lecteur CD simple vitesse, autant dire que l'impression de conduire une véritable bagnole est au rendez-vous.

Cryo

Un scénario pointe tout de même son nez tout au long des parties, même s'il s'agit d'un jeu d'arcade. Les courses se déroulent en fait dans des mondes virtuels, et le joueur y participe à distance, du fond de son fauteuil, entrant dans la peau d'un super héros plein de courage, pour un instant. Le tout est retransmis dans le cadre d'un vaste émission télévisée animée et commentée par un présentateur cinglé et hilarant. Un véritable acteur a d'ailleurs été filmé, numérisé, puis intégré dans les décors du jeu.

Cryo
Frank de Luca et Madjid Taibi (Uptown) et l'équipe Megarace de Cryo : Danièle Herbulot,
Olivier Robin, Florian Desforges, Éric Safar et Philippe Lamoureux


Les huit véhicules différents qui vous sont proposés, tous au style superbe, sont armés de canons et de missiles qui vous permettront de cartonner avec joie et bonheur vos concurrents. Pour chaque véhicule, un tableau de bord différent, affiché en bas de l'écran, a été dessiné. Des trois prochains produits Cryo présentés ici, Megarace est celui qui sortira en premier, ouvrant la voie des produits CD-ROM réellement dignes de ce support que tout le monde surnomme allègrement futur du jeu. Il suffit de regarder les superbes images de Megarace pour se rendre compte que le CD constituera, effectivement, un tournant important.

Entrevue

Inutile de revenir sur les jeux présentés dans ces pages, mais nous avons profité de notre visite pour poser une ou deux questions à Phillipe Ulrich.

- Que pensez-vous des nouvelles machines comme la Jaguar ou la 3DO ?

Nous n'avons pas encore été sollicités par des éditeurs pour développer sur Jaguar, mais le cas échéant, nous serions à même d'adapter sur ce standard un jeu déjà existant en deux ou trois mois.

- C'est un peu inquiétant pour la machine, ce manque d'intérêt des éditeurs ?

Le marché est en train de changer et pour le moment, les éditeurs attendent déjà les résultats des ventes sur PC CD et 3DO. Les choses se feront petit à petit. D'ici le mois de mars 1994, on devrait atteindre une vitesse de croisière d'un jeu tous les trois mois sur CD. Il y en aura au standard PC, au standard 33O, au standard CD32, au standard Sega. Si la demande existe, on en fera aussi sur Jaguar. En revanche, nous n'avons aucune demande d'éditeurs pour l'Atari ST, ni même le Falcon et l'Amiga 1200.

- Brrr... Comment voyez-vous le marché des mois à venir ?

Il va y avoir une grosse bagarre entre les différents standards qui se profilent, mais personne ne peut savoir qui en sortira vainqueur. Le résultat dépendra probablement du prix de vente des machines.

- Et les cartes MPEG, de type Reelmagic ?

Nous sommes très intéressés par la qualité d'affichage et les possibilités multimédias de ce type de cartes. Cela dit, bien qu'il soit toujours possible de recalculer des images avec une meilleure résolution, il me semble préférable de partir d'un projet spécifique, plutôt que d'adapter un jeu déjà existant.

- Des projets précis en MPEG ?

Précis, non, mais nous avons toujours des tas de projets...



[Retour en haut] / [Retour aux articles]