Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 01:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : La consommation énergétique
(Article écrit par Jérôme Senay et extrait d'Amiga Power - mars 2011)


De nos jours, la question des économies d'énergie est un sujet à la mode. Les industriels l'ont bien compris : les appareils électriques et électroniques les plus récents consomment sensiblement moins que leurs ancêtres. L'intérêt est en effet bien réel, que ce soit pour le professionnel ou pour le particulier : écologique bien sûr mais aussi économique. Il est de bon ton dans la communauté de dire que les Amiga consomment nettement moins que les PC. Mais qu'en est-il vraiment ? Fantasme ou réalité ? Pile ou face ? Sucré ou salé ? C'est ce que nous allons voir maintenant...

Énergie

L'énergie... Un mot synonyme de progrès, de confort, de bien-être... Elle est partout présente dans nos vies quotidiennes : l'alimentation, le chauffage, les transports... C'est bien simple, elle est partout ! Malheureusement, produire de l'énergie n'est pas un processus neutre pour la planète. Soit on épuise des ressources naturelles limitées (pétrole, gaz, uranium...), soit on stocke des déchets plus ou moins dangereux (nucléaire). Même les énergies dites "renouvelables" (solaire, éolien...) posent des problèmes comme par exemple, le recyclage des panneaux solaires. Bref, quelle que soit l'énergie que l'on utilise, il existe un impact sur l'environnement. Alors pourquoi ne pas essayer de mieux connaître son parc électrique et si possible limiter sa consommation ? J'entends déjà les grognons dire qu'on n'y peut rien, que c'est de la faute de la Chine, des Américains... A ceux-là, je répondrai simplement : que risque-t-on à rationaliser sa consommation d'énergie ? Rien. Vous l'aurez compris, nous parlerons uniquement de la consommation électrique dans les chapitres suivants.

Wattmètre

Mais comment connaître la répartition de sa consommation électrique ? Rassurez-vous, il existe une solution : le wattmètre. Cela faisait un moment que j'y pensais. J'ai franchi le cap récemment et j'ai acheté cet appareil très pratique qui permet d'estimer la consommation de presque tous les appareils électriques. Oui, vous avez bien lu : "presque". Il s'intercale en effet entre l'appareil et la prise électrique. Vous ne pourrez donc pas connaître la consommation de vos chauffe-eau ou chauffages électriques. Cela dit, tout le reste est quantifiable : du fer à repasser au four à micro-ondes en passant par l'ordinateur bien sûr. Le modèle que j'ai acquis est de marque "Velleman" (réf. NETBPEM3) et m'a coûté 14,90 euros.

energie
Un wattmètre

Son utilisation est des plus simples : vous branchez l'appareil tout seul sur une prise électrique quelques heures, le temps de charger sa batterie, vous configurez l'appareil (date, heure, tarifs heures creuses/pleines...) puis vous branchez un appareil ou une multiprise dessus : c'est tout ! Il ne reste plus qu'à lire la consommation en watt (W). Cette unité permet d'exprimer la puissance requise pour faire fonctionner la machine. Cela nous servira donc de point de comparaison.

Appareils ménagers

J'ai donc réalisé tout un ensemble de mesures chez moi ou chez des amis. J'en ai tiré deux grands enseignements. D'une part, cela permet de mieux connaître le fonctionnement d'un appareil électrique, la consommation variant sensiblement au fil du temps (comme par exemple le fer à repasser ou les plaques électriques). D'autre part, cela permet d'identifier les "gros" consommateurs d'énergie, même si la consommation "instantanée" est à mettre en relation avec la durée d'utilisation. Les appareils les plus énergivores sont la machine à laver, le four à micro-ondes et les plaques électriques. Dans mon cas, ils consomment entre 1000 et 2000 W.

energie
Téléviseur JVC

Viennent ensuite un groupe intermédiaire comprenant l'aspirateur, le sèche-cheveux, le grille-pain qui nécessitent entre 400 et 1000 W. Le réfrigérateur vient ensuite avec un peu plus de 100 W. La consommation des télévisions varie de 40 à 100 W, selon la taille et l'ancienneté. Il est intéressant de noter que les vieilles TV consomment souvent plus de 10 W en mode veille. Les plus récentes (moins de 6-7 ans) consomment, elles, moins de 1 W au repos. Des progrès ont bel et bien été réalisés. Les écrans plats consomment également moins que les écrans à tube cathodique. Les lecteurs DVD de salon consomment un peu moins de 10 W. Quant à l'éclairage, cela varie de 8 à 100 W selon les ampoules (mention spéciale aux ampoules basse-consommation).

Terminons enfin par les radios, radio-réveils, décodeurs (Canal+ ou autre), les modems Internet (Freebox) qui nécessitent très peu de courant (moins de 1 W).

énergie
2000 W d'économisés : c'est bin vrai ça, mais j'ferais pas ça tous les jours...

Moniteurs et ordinateurs

Et les ordinateurs dans tout ça ? Eh bien, cela dépend... même si le maximum semble être aux alentours de 100 W. Commençons tout d'abord par les moniteurs : la règle est simple, plus l'écran est récent, moins il consomme, même s'il est plus grand ! Par exemple, un écran de 17" à tube cathodique consomme 50 W, un écran plat de 15" (de 6-7 ans) 25 W et un écran plat 20" de 2010 seulement 13 W. Préférez donc le travail sur écran plat qui, en plus du confort d'utilisation, est davantage écologique.

energie
ENIAC (premier ordinateur moderne) : 170 000 W

energie

Concernant les ordinateurs, le grand gagnant est le Mac mini (dernier modèle à 2,6 GHz) qui consomme seulement 8 W, suivi de la "The Red One" (Sam440ep-Flex 733 MHz) avec 24 W, d'un portable PC (Toshiba, Windows XP) à 33 W (écran compris), de l'Amiga One XE G4 et Pegasos 2 (57 W), d'un PC (2010, Acer, Windows 7) avec 60 W. Suivent ensuite des PC plus anciens dont la consommation peut aller jusqu'à 100 W. L'Amiga est donc bien économe en énergie, si l'on considère les cartes à base de Sam440ep ou d'Efika 5200B. Malgré tout, le Mac mini arrive bien en tête. A l'exception des portables, les PC sont bien en "queue de peloton" mais l'écart entre une machine récente et un AmigaOne ou Pegasos G4 est somme toute quasiment nul. Ces chiffres sont basés sur une utilisation "économe". Si on fait appel à des périphériques "mécaniques" (disque dur, lecteur CD...), on gagne quelques watts supplémentaires : lire un CD/DVD augmente par exemple la consommation de 3-4 W.

energie
Mac mini

energie
The Red One

Un dernier mot sur les consoles qui semblent moins consommer que les ordinateurs : la Wii consomme environ 10 W.

energie
Wii

Bilan

Il ne faut pas perdre de vue que ces tests ont été réalisés sur un ensemble limité d'appareils. Il est donc difficile de généraliser et d'en tirer des conclusions définitives. Cela permet toutefois d'identifier le niveau général de consommation d'un type de matériel. Cela permet aussi de constater que l'ordinateur nécessite plutôt peu d'énergie et de moins en moins au fil du temps. Le choix de l'ordinateur a un impact important : acheter un Mac mini permet de consommer 7 à 8 fois moins qu'un PC classique, pour des performances identiques. L'Amiga est lui bien placé mais seulement grâce aux cartes Sam440ep ou Efika 5200B. Les AmigaOne et Pegasos 2, malgré leur architecture PowerPC, consomment quasiment autant qu'un PC, alors que la puissance brute délivrée est nettement moins importante. De plus, il me semble qu'il existe maintenant des PC "à basse consommation"...

Un autre avantage de ces mesures peut être d'identifier des appareils qui consomment beaucoup plus qu'ils ne devraient. Alors... A vos watts ? Prêts ? Partez !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]