Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 22 octobre 2017 - 21:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Comptagépi
(Article écrit par Johnny des Gourous et extrait d'A-News (Amiga News) - juillet 1988)


Enfin, une comptabilité sur Amiga. Ce logiciel va-t-il permettre à notre machine préférée d'obtenir un ticket d'entrée dans les entreprises où il est impératif, pour un micro, de pouvoir offrir quelques logiciels de gestion commerciale... dont la comptabilité est l'élément central ?

Présentation

Pas moins de cinq disquettes, et un manuel en français bien sûr. Les étiquettes collées sur les disquettes sont apparemment sorties sur une imprimante matricielle et donnent à l'ensemble un effet très amateur. A la lecture, le manuel se révèle être celui de la version PC du logiciel sans adaptation aux modifications apportées sur la version Amiga.

Il existe pour Amiga deux versions du logiciel. Une pour tourner sur une configuration mini, à 1 Mo de mémoire et deux lecteurs (excusez du peu) et une pour un Amiga doté de plus de mémoire et de préférence d'un disque dur.

Les programmes principaux se répartissent sur les disquettes de la façon suivante : Compta Générale / Saisies Courantes / Fichiers Principaux / Fichiers Écritures et enfin la disquette "optionnelle' contenant les Fonctions Avancées.

Chargement du logiciel

Inutile d'insérer la première disquette pour démarrer, il vous faudra d'abord charger le Workbench, ensuite le chargement du programme de comptabilité (disquette "Compata Générale") est assez long. Enfin, un écran vous affiche "Comptagépi vous souhaite la bienvenue" et vous demande votre mot de passe... calculé en fonction de la raison sociale de l'entreprise utilisatrice.

Comme ne l'indique pas le manuel d'utilisation (IBM oblige !) les choix principaux sont accessibles via des menus déroulants, à la souris... pour le reste, l'Amiga est utilisé comme le plus vulgaire des PC... on a vraiment l'impression d'être sur un compatible de base. Les enchaînements sur les différents menus sont lents, même très lents, il faut attendre plusieurs secondes à chaque fois que l'on a fait un choix dans les menus.

Pour se promener dans les menus, il faut utiliser des caractères de contrôle tels que "/", "s", "r", etc. A se demander pourquoi l'Amiga est équipé d'une interface graphique, et de petits gadgets tels qu'ascenseurs, icônes, multifenêtres, etc., et puis le multitâche, connaît pas...

Un petit détail, concernant l'environnement Amiga, à l'attention des concepteurs de ce logiciel, il existe sur la disquette Workbench un programme se nommant "Preferences" permettant des tas de choses bien intéressantes avec, entre autres, le paramétrage des imprimantes que l'on souhaite utiliser. Contrairement à ce principe de base, le logiciel Comptagépi ne reconnaît, pour sa part, que les imprimantes de type IBM avec un choix de 80 ou 132 colonnes.

La présentation du logiciel, à fortiori lorsque l'on a l'habitude de se servir de programmes utilitaires performants sur Amiga, est on ne peut plus mauvaise. L'ergonomie dépendant directement de la présentation, de la souplesse d'utilisation, de l'adaptation à l'environnement du système utilisé... je vous laisse apprécier le confort d'utilisation...

Utilisation

Si un logiciel de compta était un produit courant sur l'Amiga, les seuls défauts énoncés ci-dessus suffiraient à l'écarter de tout choix possible. Seulement, il n'en est pas ainsi et il faut bien faire cas de ce logiciel même si son utilisation est pour un habitué de la souris une véritable souffrance...

Et c'est là que cela devient encore plus cruel, car le programme, aurait pu être à l'image de sa présentation, c'est-à-dire nul, l'affaire était classée.., eh bien non !

Ce logiciel est souple comme un mammouth unijambiste, rapide comme une limace diesel, aussi convivial que le ST Basic... mais pourtant il fonctionne ! Oui, il fonctionne parfaitement...

En fait, le "moteur" de ce logiciel, c'est-à-dire tout ce qui engendre un traitement comptable, est bon, voire très bon. Le principe d'utilisation est parmi les meilleurs. Avec, chose tout à fait exceptionnelle, la prise en charge par le système de la plupart des mécanismes comptables. Le concept de générateur d'écritures pour toutes les opérations courantes rend ce programme utilisable par des non comptables.

De même, pas mal d'aides, telles que la passation automatique des écritures de TVA avec calcul des dates d'imputation, et édition de la déclaration mensuelle... sont disponibles, et vraiment très appréciables. D'autre part, la gestion des fichiers de tiers (clients et fournisseurs) assure par la mise à jour des fiches, la création transparente des comptes correspondants.

Des dispositifs de lettrage (justification du solde d'un compte) évolués sont aussi disponibles et vraiment intéressants. Cela permet, entre autres, l'édition de relevés de comptes (par échéance), très utile pour éditer des relancés de factures impayées.

Le programme propose également des options intéressantes concernant la gestion des portefeuilles d'effets à payer ou à recevoir.

Concernant les opérations de clôtures d'exercice, elles sont mises en route de façon assez simple. Ce travail vous fournira l'ensemble des états comptables classiques, et peut être effectué plusieurs fois dans l'exercice.

En résumé, au niveau du traitement purement comptable, on se rend rapidement compte de la qualité du produit. Notamment, les aides à la saisie toujours accessibles et les aides concernant l'élément traité en cours (fonction ?) sont appréciables.

Un détail toutefois : il aurait été intéressant de permettre à la personne saisissant les opérations comptables de saisir dans les journaux voulus des opérations pouvant être différentes de celles prédéfinies. Par exemple, si l'un désire saisir une opération de vente au comptant, c'est-à-dire sans passer par un compte de tiers, il est dans le cadre proposé par le programme nécessaire de passer par le journal des OD. C'est ennuyeux pour travailler sur les résultats cumulés des journaux, mais enfin secondaire.

Notez toutefois que l'on pourrait se tirer de ce genre de situation en créant par exemple une fiche client référencée "clients ventes au comptant, mois de ---", cela relève toutefois plus d'une jonglerie comptable que d'un chemin classique, d'où contradiction avec la philosophie du logiciel.

A l'attention des revendeurs, la société Agépi, propose une version de démonstration. Encore une fois, l'intention est bonne, toutefois la présentation est gênante. En effet, le logiciel est bridé par blocage de l'accès aux fonctions de clôture d'exercice, d'où il est difficile de démontrer au client la facilité de mise en oeuvre du programme. Une protection sur un nombre limité d'écritures ou sur la sortie à deux ou trois pages par état aurait été moins gênante et aurait permis des démonstrations complètes...

Un autre détail concernant ce logiciel : son prix... la version de base (saisie courante et comptabilité générale) vous coûtera 2400 FF hors taxe. Si vous désirez obtenir les fonctions avancées du programme, vous rajouterez 1500 FF, toujours hors taxe. Soit un coût total d'achat du logiciel dc 3900 FF HT soit environ 4625 FF toutes taxes comprises... quand on compare aux prix de logiciels aussi évolués et finis que Professional Page, Deluxe Paint II, etc., on est en droit de s'attendre à quelque chose de très solide et très fini... sachez que la maintenance annuelle vous coûtera 600 FF HT, l'assistance téléphonique 850 FF HT (par an) et la formation, par personne et par jour 1200 FF HT.

Conclusion

En conclusion, ce logiciel n'est vraiment pas fait pour faire vendre de l'Amiga, les seuls clients potentiels du produit sont les personnes équipées d'une configuration de plusieurs Mo de mémoire avec disque dur et devant bien sûr installer leur comptabilité sur micro. Il faut aussi prendre en compte que l'exploitation d'un logiciel de compta est difficilement envisageable en l'absence d'un programme de facturation interfaçable... cela fait un marché très très réduit pour ce logiciel.

Espérons une prise de conscience de l'éditeur avec à la clef une réalisation plus soignée et véritablement "adaptée" à l'Amiga.

M. Hubert, responsable chez Agépi avec qui j'ai eu le plaisir de m'entretenir de ce logiciel semble très ouvert à toute critique, remarque ou suggestion, concernant les orientations de développements futurs de logiciels pour Amiga. Et il invite toutes les personnes qui le voudraient bien à lui adresser par écrit leurs souhaits et suggestions... ce point semble tout particulièrement important et si vous vous sentez concernés voici l'adresse de la socièté : Sté Agépi, 1, Bd de l'Oise, 65030 Cergy Pontoise CEDEX.

Le développement d'un produit moins "lourd", davantage destiné aux commerçants (structures légères) est envisagé et dépend essentiellement de la manifestation du besoin par les personnes intéressées... n'hésitez donc pas à prendre votre plume si tel est votre cas.

Nom : Comptagépi.
Éditeur : Agépi.
Genre : comptabilité.
Date : 1988.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire, deux lecteurs de disquette.
Licence : commercial.
Prix : 4625 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]