Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 11:56  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : La compatibilité du Workbench/Kickstart 1.3
(Article écrit par Giorgio Cupertino et extrait d'A-News (Amiga News) - avril 1989)


Le Workbench 1.3 est merveilleux et, en plus, il est totalement compatible avec tout ! Le Kickstart 1.3 c'est un cauchemar, rien ne tourne plus ! Où est la vérité entre ces deux extrêmes ? Est-ce que le 1.3 est vraiment compatible ? Faut-il retourner à la version 1.2 ?

Problème de mémoire

Voici mon opinion d'après de nombreux tests que j'ai effectués : l'AmigaDOS 1.3 est totalement compatible si certaines conditions sont (ont été) respectées et les problèmes (connus ?!) sont limités à des cas bien précis.

Avant tout, il faut savoir que le 1.3 est plus gourmand en mémoire. Si vous avez un Amiga avec 512 ko, après le démarrage, vous vous retrouvez avec beaucoup de mémoire en moins et cela, pour bien de programmes qui travaillent déjà aux limites de la mémoire, est fatal. Le manque de compatibilité donc est simplement apparent ; en réalité, il s'agit d'un manque de mémoire. Heureusement dans la plupart des cas il est relativement simple d'y remédier ; il suffit, par exemple, d'interrompre la startup-sequence (Ctrl-D) et de charger manuellement le Workbench (commande "LoadWB"), de fermer la fenêtre CLI (commande "EndCLI") et toute autre fenêtre avant de lancer l'application qui vous intéresse. En pratique, cela veut dire : grignoter toute la mémoire dont vous êtes capables avant de lancer votre application.

Pour vous donner un cas bien précis, voyez par exemple la disquette TBag #22 dont le démarrage est très gourmand en mémoire (si vous avez seulement 512 ko et deux lecteurs de disquette, vous aurez des problèmes, même avec le 1.2). Par exemple, pour lancer ShoWiz, suivez la procédure indiquée (pour interrompre la startup-sequence, il suffit de presser "Ctrl-D" dès que l'écran AmigaDOS apparaît), chargez le Workbench et lancez le programme après avoir refermé toutes les fenêtres ouvertes ; vous verrez que ShoWiz marche parfaitement même en 1.3.

Le même discours s'applique à la disquette Sculpt-3D Animations Demo. Cette disquette n'a pas un démarrage direct et il faut donc démarrer à partir du Workbench. Si vous utilisez le 1.3, interrompez la startup-sequence et procédez comme décrit plus haut pour lancer les animations. Vous verrez que ça marche.

Respectez les règles

Venons maintenant aux programmes qui ne marchent vraiment pas avec le 1.3 et voyons si l'on peut parler de vraie incompatibilité. D'abord, il faut savoir que Commodore (USA du moins) a donné à tous les développeurs les critères de programmation à suivre afin de s'assurer une "compatibilité évolutive". Les programmes qui ont respecté le protocole de programmation dicté par Commodore n'ont pas montré de problèmes de compatibilité. Jusqu'ici pas un seul programme respectant les "bonnes règles" ne s'est avéré incompatible.

Le problème de l'amorce

Au contraire, ceux qui disposent de certaines démos (surtout celles avec une amorce ultra-rapide) ont sûrement constaté un taux d'incompatibilité très élevé. Cela est dû au fait que les hackers qui les ont réalisées ont intentionnellement passé outre les routines officielles pour "squizzer" le maximum de performances de l'Amiga, surtout au niveau du coprocesseur graphique (dans la plupart de ces cas, il suffit d'éliminer l'intro et de lancer directement le programme).

L'utilisation d'un disque dur, en revanche, mérite un discours à part ; en effet, les tests que j'ai menés n'ont pas été concluants à cause d'un manque de matériel à tester, d'un côté, et, de l'autre côté, d'un manque de réponses de la part de Commodore (étonnant n'est-ce pas ?!).

N'oublions pas que, quant aux disques durs, l'intérêt majeur du Kickstart 1.3 consiste dans la possibilité d'une amorce directe ultra-rapide à partir de celui-ci. A part les cartes contrôleur de certaines maisons américaines indépendantes, les trois cartes contrôleur de disques durs annoncées par Commodore sont les suivantes : A2090, A2090A et A2094.

Avec la première (A2090), oubliez toutes possibilités d'une amorce directe, ceci étant formel et définitif.

La deuxième (A2090A), que je ne suis pas arrivé à me procurer, représente le mystère : Commodore France annonce dans un premier temps que celle-ci permet (enfin) de démarrer directement sur disque dur, tandis qu'après, elle déclare que, même avec celle-ci, le démarrage direct est impossible. L'autodémarrage d'un disque dur ne serait possible qu'avec le contrôleur A2094 (et il est où ?!).

Le Support Développeurs Américain est formel : avec la carte A2090A, l'amorce devrait être possible (et ils m'envoyaient tous les exemples nécessaires pour y parvenir) et d'ailleurs la référence "A" après le 2090 signifie bien "Autoboot" ; d'ailleurs, pour quelle raison auraient-ils dû faire deux cartes A2090 ? (une avec le "A" final et l'autre sans). Commodore France (d'après les revendeurs que j'ai interrogés) maintient sa position ; je contacte alors les États-Unis et je sollicite des explications ; le tout tombe dans le silence.

Il y a ici, de toute façon, un autre problème encore plus important : ceux qui ont acheté une carte A2090 et qui désirent maintenant profiter de la possibilité de démarrer directement sur un disque dur, de quelle façon seront-ils soutenus par Commodore ? Échange ? Mise à jour ? Commodore, ici, a une très belle chance de montrer son sérieux, d'autant plus que le problème concerne les possesseurs d'une A2000 qui est proposée en tant que machine professionnelle (à ce propos, est-ce que Commodore France va enfin nous proposer une carte mère "B" en échange de l'ancienne ?!).

Tout cela dit, voici quelques précisions :
  • Il paraît que la configuration d'un disque dur avec le 1.3 donne quelques problèmes que, par manque de matériel (!), je n'ai pas pu vérifier personnellement.
  • Attendu que vous avez le bon contrôleur, celui-ci doit être impérativement compatible avec l'AmigaDOS 1.3 (ceci est très important surtout si vous achetez un produit fourni par une maison indépendante).
  • Le démarrage direct est possible seulement sur le côté Amiga ; si vous avez un disque dur côté PC (avec une carte XT par exemple), il est impossible de démarrer directement, même si vous avez une partition Amiga.
Bogues de "timings"

Avant de terminer, je veux attirer votre attention sur un autre problème de compatibilité qui, en réalité, est le résultat d'un bogue caché dans l'Amiga et qui se manifeste souvent d'une façon aléatoire.

L'Amiga, soit pour sa conception, soit pour gérer efficacement son environnement multitâche, est maîtrisée par un système de "timing" (synchronisation) très sophistiqué. Depuis le début, un bogue (aussi bien matériel que logiciel) se cache quelque part et il est à l'origine de certains "plantages" inattendus ; notamment quand il s'agit d'accès aux lecteurs ainsi que dans la commutation très rapide de blocs de mémoire.

L'impression que j'ai avec le 1.3 est que certains problèmes de timing ont été corrigés, tandis que d'autres sont... encore plus sensibles et ceux-ci donnent une impression d'incompatibilité plus grave du réel.

A titre d'exemple, je cite le cas de la disquette TBag #11 ; si vous démarrez celle-ci avec le Kickstart 1.3, vous obtiendrez un "plantage total" garanti. Si, en revanche, vous interrompez la startup et vous exécutez manuellement, l'une après l'autre, toutes les commandes de la startup-sequence, aucune de ces instructions ne plantera la machine. En réalité, aucun des programmes lancés individuellement n'est en effet incompatible avec le 1.3, mais si vous les lancez par la startup-sequence (donc avec un timing plus serré que ce qu'il est possible de faire à la main), l'Amiga se plante, tandis qu'il ne le fait pas avec la version 1.2 du Kickstart.

En conclusion

On peut dire que l'AmigaDOS 1.3 conserve un très bon niveau de compatibilité avec les versions précédentes. Il ne s'agit pas d'une compatibilité absolue, c'est vrai, mais elle se place sûrement à un niveau bien plus élevé par comparaison à d'autres mises à jour sur d'autres systèmes. Il faut dire aussi que d'autres fabricants ont des mises à niveau du système bien plus fréquentes et avec des problèmes de compatibilité bien plus importants.

Pour le moment, donc, je trouve que les ingénieurs de l'Amiga ont fait du bon travail. Avec la version 1.4, nous aurons non seulement la confirmation de leur capacité technique, mais Commodore aura aussi une nouvelle chance de prouver qu'ils ont appris quelque chose sur le plan commercial. Pour cela, nous attendons des offres de mise à niveau qui ne rendent pas dépassé le matériel dont nous disposons aujourd'hui.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]