Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 19 août 2017 - 22:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Comparatif : Cartes contrôleur disques durs pour A2000
(Article écrit par Roméo Rapido et extrait d'Amiga News - avril 1991)


Il fut une époque où les disques durs pour Amiga se comptaient sur les doigts d'une main. Depuis ces dernières années (surtout depuis l'arrivée de l'A2000 et de ses ports), des disques durs et des cartes contrôleur ont fait leur apparition aux quatre coins du monde. L'article qui va suivre n'est pas un "test" mais plûtot une évaluation de quelques cartes contrôleur pour disques durs qui se veulent rapides d'accès. Effectivement l'avantage principal d'un disque dur est avant tout sa vitesse de réaction à l'interprétation des ordres donnés par la machine (écriture/lecture), plus peut être que sa capacité de stockage.

Les quatre cartes comparées (plus la carte A3001/50 MHz AT-Bus et un 3,5" pouce Amiga interne) sont de type SCSI. SCSI est l'abréviation pour "Small Computer Systems Interface", un système de contrôle de données et de communication très évolué pour disques durs, dérouleurs de bande, ordinateurs, imprimantes..

Il est possible de gérer jusqu'à sept unités SCSI. Bien sûr, le procédé SCSI n'est pas le seul capable de communiquer avec des disques durs ; il existe un procédé plus ancien bien connu des utilisateurs de compatibles PC dénommé STxxx (où "xxx" correspond à un numéro qui définit le type de disque dur : 506, 138, 225...). Les cartes contrôleur pour ce type de disque dur sont de deux types : MFM et RLL. La différence vient de leur façon de coder l'information. Un troisième type, plus évolué, a fait son apparition. Connu sous le nom AT-Bus, il permet des échanges micro <-> disque dur plus rapides.

Les participants

Aujourd'hui, nous avons quatre SCSI, un AT-Bus et un lecteur de disquette 3,5" pouces (car il faut pouvoir comparer avec une machine de base qui ne contient que ce bon vieux lecteur 880 ko qui n'est pas aussi mauvais qu'on le dit). Tous les résultats des deux tableaux ont été obtenus sur un Amiga 2000 de base avec 1 Mo de mémoire et aucune autre extension mémoire ni carte accélératrice, sauf dans le cas du A3001 (alias Impact A2000-030) de GVP, ou la carte contrôleur est comprise avec l'accélératrice (68030 à 50 MHz et 4 Mo de mémoire dans ce cas). Pour ce qui est des autres cartes, la comparaison a été effectuée avec le même disque dur SCSI connecté.

Impact A2000-030
A3001 (Impact A2000-030)
CHA-Boil
CHA-Boil 3
ALF 222C
ALF 222C
ALF 232C
ALF 232C
AdSCSI 2000
AdSCSI 2000

Le disque dur utilisé ici est un Quantum Prodrive de 52 207 616 octets (50 Mo) fraîchement formaté en FFS et ne contenant que le programme ou l'application testée (sauf pour le cas de l'A3001 qui possède son propre disque dur au format AT-Bus de 40 Mo déjà bien rempli).

Les performances

Dans le premier tableau, qui d'après moi est le plus significatif car le plus concret, nous avons testé les différentes manipulations qui surviennent lors de l'emploi d'un disque dur. L'installation d'un logiciel (du lecteur DF0: -> DH0:), donc son écriture sur le disque dur ; le chargement de ce même logiciel (ici Sculpt 4D, Digi-Paint III et Deluxe Paint III, ainsi que le chargement d'un fichier ANIM moyen de 700 ko et de 1,5 Mo par l'intermédiaire du programme ShowAnim.

Comparatif

Le second tableau montre des comparaisons faites avec l'excellent logiciel DiskSpeed 3.1 qui, on le verra plus loin, offre des résultats un peu contradictoires par rapport aux tests en "réel".

Comparatif

Ce que l'on constate en premier lors de la lecture des chiffres affichés dans ce premier tableau, c'est que toutes ces cartes contrôleur sont très proches les une des autres. On peut donc noter un nivellement vers le haut des performances et donc un très bon accord entre la machine (en l'occurrence l'Amiga 2000) et ses disques durs.

Le premier test dénommé "FELA" est en fait une application de toutes les manoeuvres d'un disque dur (le disque dur étant le même, c'est la carte contrôleur qui ici fera la différence). Ce test est pratique sur un disque dur fraîchement formaté donc vierge de toutes données. Il écrit une information sur le premier et le dernier bloc de chaque piste puis lit ces informations dans leur ordre d'écriture et enfin les efface. Le test est assez long mais offre des écarts plus importants que pour une opération plus standard. Ici l'AD2000 est bien devant ses rivales SCSI.

Pour ce qui est des autres tests, à vous de juger. Pour ma part, je trouve ces cartes très proches (comment apprécier deux dixièmes de seconde lors du chargement de la première partie de Deluxe Paint !). Pour ceux qui ne possèdent pas encore de disque dur ils peuvent se faire une idée de ce que pourrait leur apporter l'utilisation d'un tel périphérique en comparant avec les résultats du lecteur de disquette 3,5".

Pour bien s'apercevoir des différences de chargement ou de sauvegarde, il faut bien sûr extrapoler ces résultats ou bien regarder le tableau que donne DiskSpeed et se faire une idée soi-même. Seules des applications comme la gestion de très gros fichiers ou de grosses animations peuvent donner des résultats plus importants entre les cartes. Cependant, les personnes manipulant de tels fichiers ont, la plupart du temps, une carte accélératrice avec une mémoire dédiée, ce qui n'était pas le cas lors de cette comparaison.

DiskSpeed nous donne d'autres informations qui sont elles aussi très intéressantes surtout pour les cinq premières opérations qui pour moi sont les plus intéressantes aujourd'hui. Hormis le cas de l'A3001, le résultat des courses montre que chaque carte réagit différemment selon le travail demandé. Envisager ou bien dire qu'une carte est meilleure qu'une autre est assez risqué et le prix sera sûrement très prépondérant dans l'achat de l'une d'entre elles (voir les prix et les importateurs à la fin de l'article). Ici aussi ces cartes sont assez proches, cela provient sûrement de la conception de la méthode de communication de la carte et de l'Amiga (SCSI <-> bus).

Le matériel

Hormis ces tableaux, une autre chose est à prendre en compte, c'est le matériel lui-même. Il est intéressant de noter que ces cartes possèdent un degré de finition assez inégal. De plus, les cartes ALF ont eu des difficultés à entrer dans un des ports de mon Amiga. La carte ALF 222 offre un degré de finition moindre par rapport à ses concurrentes.

Par contre, la ALF 232 est une carte bien finie avec de très bonnes masses, contrairement à l'AD2000. Un autre point intéressant à mesurer est aussi les interférences que peuvent engendrer ces cartes sur leur environnement ainsi que les autres composants de l'Amiga sur leur fonctionnement. Le résultat est que sur ce point il n'y a rien à dire. Toutes ces cartes sont bien réglementaires et sont bien moins rayonnantes que l'Amiga lui-même qui n'a pratiquement aucune influence sur elles.

Enfin, la consommation de ces cartes varie avec le disque dur aux alentours de 10 W, ce qui est largement géré et qui ne représente que le dixième de la puissance délivrée par l'alimentation de l'Amiga 2000.

Les logiciels d'installation

N'oublions surtout pas le problème de l'installation de ces cartes avec la documentation et les logiciels livrés avec. La plus intéressante de toutes est la BOIL 3 qui possède une documentation en français et des logiciels en français eux aussi alors que les autres que j'ai testées étaient en allemand, même le logiciel (francisation en cours chez Essonne Mailing). Posez la question avant d'acheter.

Sinon, côté logiciel, tout est parfait pour guider le novice lors de l'installation et de la préparation de son disque dur.

Adresses et prix

La BOIL est vendu en France par Trinology Informatique, rue Paul Henri Spaak, 57350 Stiring Wendel, Tél : 87.88.40.44, Fax : 87.85.14.91. Elle est actuellement au prix de 3690 FF avec un disque dur Quantum 52 Mo.

Les cartes ALF sont depuis peu importées et distribuées par Essonne Mailing, 8-10 rue du Bois Sauvage, 91024 Evry Cedex, Tél : (1).64.97.96.54, Fax : 69.91.19.25. Prix pour la carte contrôleur seule : ALF2 SCSI (2709 FF), ALF3 SCSI (4242 FF).

Les produits ICD (AD2000) sont importés par Essonne Mailing. Carte ADSCSI contrôleur seule (1590 FF), avec Quantum 52 Mo (5590 FF).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]