Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 20 novembre 2017 - 20:06  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Communiqué de Petro Tyschtschenko de février 1997
(Article écrit par Petro Tyschtschenko et extrait d'Amiga.de - février 1997)


Note : traduction par Vincent Bouvelle.

Voici la traduction du communiqué de Petro Tyschtschenko, directeur d'Amiga Technologies, Bensheim (Allemagne), 21 février 1997.

Chers fans d'Amiga,

Cela faisait très longtemps que vous n'aviez pas eu de nos nouvelles sur notre page d'accueil. Depuis octobre, il ne s'est rien passé de particulier, tout au moins, en apparence. Ce n'est pourtant pas le cas.

Tout d'abord, je voudrais remercier tout le monde pour la tonne de courriers électroniques que j'ai reçus. J'ai bien entendu reçu quelques critiques concernant mon long silence, mais la plupart des messages étaient positifs et encourageants. Je vous en remercie du fond du coeur. Cela fait vraiment plaisir de savoir que l'on peut toujours compter sur la communauté Amiga.

Que s'est-il passé pendant tout ce temps ? Tout d'abord, VIScorp est officiellement retiré de la course. Il y a encore des rumeurs qui disent que VIScorp reste intéressé par l'Amiga, mais il n'y a officiellement rien de concret. Grâce à Dieu, j'ai pu convaincre la commission en charge du dossier de ne pas déposer le bilan d'Amiga pour le moment.

Depuis la faillite du 15 juillet 1996, nous avons maintenu notre activité en croissance, comme s'il n'y avait pas de faillite. Notre réseau de distributeurs s'est également élargi. Il y a maintenant un nouveau distributeur Amiga en Russie, mais aussi en Malaisie. Nos prix sont au même niveau qu'avant la faillite. Avec le niveau actuel de l'entreprise, nous pouvons nous maintenir en vie, ce qui est considérable dans des circonstances aussi difficiles. Merci à tous les férus d'Amiga qui, par l'achat de nos produits, ont participé activement à la pérennité de notre entreprise.

Depuis l'éviction de VIScorp, l'administrateur de la faillite (NDLR : Bernhard Hembach) a reçu un nombre intéressant d'offres publiques de rachat. Il n'en a pour l'instant accepté aucune, mais comme je suis en train de les étudier, une décision sera bientôt prise.

Parmi toutes ces offres publiques, les compagnies intéressées veulent continuer l'activité Amiga. La plupart d'entre elles sont capables d'assurer l'avenir d'Amiga.

Bien entendu, certaines entreprises cherchent à n'acquérir qu'une partie de l'Amiga. La décision ne dépendra plus que de la commission. Elle sera basée uniquement sur le montant qui pourra être récupéré de la vente de tous les actifs d'Amiga. C'est l'offre la plus généreuse qui sera retenue, en supposant que celle-ci repose sur un terrain financier serein. Nous attendons donc avec impatience l'issue cruciale de cette décision, dans les semaines à venir.

Pendant ce temps, notre société poursuivra son activité avec trois employés : Axel (au centre d'administration des services et des ventes) à Braunschweig, Steep (centre des services et des ventes) à Brunswick et moi-même. Entre-temps, j'ai déménagé mon bureau dans l'ancien bâtiment d'Escom AG. Je vais essayer de garder l'Amiga en vie du mieux que je peux. Vous trouverez plus de détails sur nos employés sur la page des employés.

Dès qu'une décision aura été prise sur le choix du futur propriétaire d'Amiga, je vous fournirai plus de détails.

Toutes mes sincères salutations.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]