Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 25 mai 2017 - 10:34  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Commodore face à la crise
(Article écrit par Bruno Parcellier et extrait d'Amiga News - septembre 1993)


Durant ces dernières années, la situation économique de Commodore International a connu des hauts et des bas, mais actuellement, cette société traverse une crise sans précédent.

Finances en berne

Au terme des trois premiers mois de 1993, les pertes ont été de 177,6 millions de dollars, ce qui porte le déficit durant les neuf premiers mois de l'exercice 1992-1993 à 273,6 millions de dollars. Le chiffre d'affaires sur ces neuf mois a été de 517,2 millions de dollars, chiffre en retrait de 33% par rapport à la même période l'année dernière. C'est surtout en Allemagne que le groupe perd des parts de marché.

Problèmes sur la nouvelle génération

D'après le fameux espion Bandito du journal américain Amazing Computing, l'annonce de l'arrivée de nouvelles machines, les A1200 et A4000, a été faite tardivement à l'approche des fêtes de Noël et la transition entre les deux générations de machines s'est mal passé. Selon lui, Commodore aurait arrêté prématurément la fourniture des anciennes machines alors qu'il a rencontré des problèmes de production des machines AGA (ironiquement, le chef de Commodore Royaume-Uni, David Plaisance déclare que la demande pour l'Amiga 4000/030 a été quatre fois plus importante que les prévisions).

Le fait que certains composants des premiers exemplaires des A1200 et A4000 étaient défectueux a rapidement eu pour conséquence une pénurie de ces machines que Commodore ne pouvait distribuer aux revendeurs qu'au compte-gouttes. D'après le Bandito, les ventes de décembre furent inférieures à celles de novembre alors que celles de janvier 1993 connurent une progression de 70%.

Contexte difficile

Durant les six premiers mois de 1992, 88% des ventes de Commodore International étaient réalisées en Europe, tandis que le dollar se dévaluait.

En 1991, Commodore était numéro un des ventes d'ordinateurs personnels avec un pourcentage de 13,4% alors qu'en 1992 leur pourcentage était descendu à 12%, bien que les prix aient été fortement révisés à la baisse. Les ventes en volume de PC Commodore ont crû de 30% alors que le bénéfice était le même que l'année précédente. L'invasion des clones PC nippons, la politique de prix agressif des Macintosh, l'explosion du marché des consoles en Europe et le marché de l'Europe de l'Ouest saturé par les C64 n'a fait qu'aggraver la situation.

Si l'on déduit des résultats les salaires annuels, plus que confortables, des dirigeants de Commodore International dont celui de Mehdi Ali (2 millions de dollars, quatrième salaire du business informatique mondial) et celui de Irving Gould (1,75 million dollars, septième salaire du "bim"), cela explique un peu plus la situation.

Restructuration

Commodore est en train de restructurer mondialement. Les stocks, dont de nombreux A600, ont été réduits de 70% par rapport à l'année précédente. D'après Amiga Shopper (GB), dans certaines divisions c'est plus de 2/3 du personnel qui été licencié. Les bureaux du Benelux, de la Suède, de la Norvège, de l'Espagne et du Portugal furent fermés. C'est le Danemark qui gère la Suède et la Norvège alors que l'Allemagne s'occupe des autres pays où Commodore n'est plus représenté.

Après ces résultats défavorables, Commodore serait-il à vendre ? Non certainement pas, mais un investisseur a dû impérativement injecter de l'argent frais (peut-être M. Gould lui-même, aidé par son autre empire dans le monde du savon ?).

Dans un article intitulé "L'américain Commodore est à la recherche d'un partenaire", le journal d'économie Tribune nous apprend que Commodore a délocalisé aux Philippines son usine de Hong Kong fin 1992, les PC Commodore seront fabriqués en collaboration avec un constructeur du sud-est asiatique, et un accord commercial a été signé récemment avec Epson qui distribuera la nouvelle console 32 bits Amiga au Japon grâce à ses 3000 points de vente.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]