Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 30 mai 2017 - 03:30  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Commodore Computer Show 1989
(Article écrit par Bruce Lepper et extrait d'A-News (Amiga News) - juillet 1989)


Le Commodore Computer Show au Novotel, Londres, début juin 1989, sera le seul de l'année en Angleterre dédié exclusivement aux ordinateurs Commodore. Traditionnellement, Database Exhibitions organise un deuxième salon en novembre, mais pas cette année. Allez savoir pourquoi. Les fans Commodore ont été dirigés vers le "Computer Shopper Show" qui se tiendra à l'Alexandra Palace du 24 au 26 novembre.

Pourtant, les 100 stands au Novotel étaient bien occupés durant les trois jours de ce salon, et pendant les heures de pointe, entre 10 heures du matin et 3 heurs de l'après-midi, il était difficile de se déplacer dans les deux halles, tellement la foule était dense.

Pour nous, l'annonce la plus étonnante de cette expo était celle dont on parlait le moins - la révélation que Commodore vendra le contrôleur de disque dur/extension mémoire A590 pour A500 au prix de seulement 399 £. Il est certain que ceci aidera l'A500 dans sa lutte outre-manchianique contre l'Atari ST, une lutte qui s'intensifie de jour en jour.

K-Data

K-Data est un nouveau gestionnaire de fichiers de l'éditeur anglais Kuma Computing, déjà connu pour son assembleur K-Seka. Apparemment K-Seka n'était pas utilisé par l'auteur de K-Data, la vitesse d'affichage à l'écran n'étant pas parmi les points forts de ce programme.

K-Data se veut convivial et facile d'utilisation, et dans une large mesure ce but est atteint. Il comprend deux programmes :
  • KD-Design, pour établir et éventuellement modifier vos champs (les catégories dans lesquels vous allez entrer vos informations - nom, prénom, date de naissance, etc.).
  • K-Data lui-même pour entrer les informations dans ces champs et pour faire des recherches et tris, les fonctions classiques.
Ceci est un inconvénient en comparaison avec Superbase. qui est capable de tout faire sans changer de programme, mais pour un débutant le système est encore plus facile que Superbase. La taille d'un champ texte, par exemple, est modifiable simplement en tirant sur le rectangle réprésentant le champ, pour l'élargir ou le rétrécir. Le nombre changeant de caractères/lignes disponibles dans le rectangle est affiché en permanence. La position sur l'écran de chaque champ est également modifiable par simple glissement de boîtes.

Commodore Computer Show
K-Data

K-Data n'est pas relationnel, mais propose néanmoins de puissantes fonctions pour utiliser plusieurs blocs de données. Par exemple, "merge" vous permet de (1) ajouter des données préexistantes à un fichier, (2) transférer les enregistrements d'un fichier à un autre, (3) modifier certains enregistrements dans un fichier avec les mêmes champs clés, et (4) diviser les enregistrements dans un fichier en créant deux nouvelles "Classes" puis fusionnant cette information dans deux fichiers nouveaux.

M. Jon Day, directeur de marketing de Kuma, ne savait pas si K-Data reconnaîtrait automatiquement un clavier français. Malheureusement, la réponse est à la fois oui et non. K-Data vous permettra d'entrer le nom "Cédric" dans votre champ "Prénom", et il saura retrouver "Cédric" parmi tout un tas de "Cedric" (sans accent). Mais les "touches mortes" nécessaires pour accents circonflexes, etc., lui sont inconnues. Ce problème n'est pas incontournable. Le programme de domaine public Setkey permet la création d'un "keymap" avec, par exemple, le caractère "à" programmé sur la touche "Alt-a", et dans ce cas K-Data le reconnaît.

Quelques détails techniques pour terminer ce survol très rapide de K-Data :
  • Nombre maximum de champs limités par la surface disponible pour le défilement de l'écran. Cela est une caractéristique propre à K-Data, résultat de la conception fondamentale de ce programme. J'ai calculé que si on se limite à des champs d'une ligne il y a la place pour environ 100 champs, ce qui est largement suffisant.
  • Nombre maximum de caractères par champ = la surface de travail de la plus grande fenêtre, environ 2000 caractères.
  • Nombre maximum d'enregistrements par fichier = capacité disque, jusqu'à 80 Mo.
  • Nombre maximum de fichiers ouverts selon mémoire disponible, entre deux et quatre en moyenne.
  • Nombre maximum de caractères donnée par enregistrement = 10 k, selon mémoire disponible (?).
K-Data fonctionne sur A500 avec un seul lecteur, mais deux lecteurs sont fortement conseillés.

Une dernière remarque : nous avons rencontré plusieurs fois Monsieur Gourou en "jouant" avec ce logiciel. Il est probable qu'un utilisateur averti aurait moins d'aventures, mais quand même. Prix : 50 £.

Kuma annonce aussi :

K-Gadget Amiga, un éditeur de gadgets et boîtes-requête qui génère du code source en C. Cet outil pour programmeurs affiche des gadgets sur l'écran, permettant de voir immédiatement le résultat des changements effectués pendant les procédures de création et d'édition. Il génère des gadgets booléen, proportionnel et "string" ; les gadgets peuvent avoir un grand nombre de textes en plus des images et des encadrements ; les requêtes peuvent avoir texte et encadrement. Prix : 30 £.

K-Roget Thesaurus avec 150 000 mots, opérant comme accessoire de fond et permettant aux utilisateurs de traitements de texte divers de rechercher les phrases et mots de substitution sans quitter leur document de travail. D'un intérêt évidemment limité quand on travail en français... Prix : 50 £.

K-Comm 2, logiciel de communication avec autoréponse, 75-9600 baud, VT100, X-Modem, horloge, touches de fonction programmables, mode debogueur pour identifier les problèmes de connexion, etc. Prix : 30 £ [Kuma Computers Ltd, 12 Horses-hoe Park, Pangbourne, Berkshire RG8 7IW, Angleterre. Tél : 07357-4335].

Precision Software

Precision Software n'avait pas de stand, mais son tableur Superplan était en vente à 100 £. Ce logiciel peut échanger des informations avec les dernières versions dc Superbase Professional (et d'autres programmes) grâce à l'interface ARexx. Par exemple, il peut générer des graphiques à partir de données en provenance de Superbase, et puis renvoyer ces graphiques pour affichage dans Superbase.

Pour les commandes, il y a le choix entre les menus déroulants, les "boutons de fonction" à la Superbase, ou des commandes "\". On peut éditer le fichier menu pour ajouter d'autres options, et programmer des applications avec un macro-langage. Les graphiques changent en même temps que les données, et il y a une fonction d'aide dynamique qui tourne toute seule dans sa fenêtre en attendant que vous en ayez besoin.

Gigatron

Une carte mémoire de 1,8 Mo pour Amiga 500 qui s'enfiche sous l'ordinateur à la place de l'A501, ça c'est une bonne idée. C'est le MiniMax de la société allemande Gigatron. La carte est disponible avec 512 ko, 1 Mo, 1,5 Mo ou 1,8 Mo. Avec seulement 512 ko, l'installation est aussi simple qu'avec l'A501, mais le prix, à 150 £, est plus élevé.

Commodore Computer Show
La carte MiniMax

Quand le moment arrive d'augmenter le nombre de circuits mémoire sur la carte, il est nécessaire d'ouvrir l'Amiga, et réinstaller le circuit Gary sur une petite carte "piggy-back". Un câble relie cette carte à la carte MiniMax. Les circuits mémoire sont de type 514256.

La mémoire s'autoconfigure, et il y a une horloge en standard. Il y a aussi un commutateur à installer à l'extérieur de l'Amiga si vous voulez avoir la possibilité de débrancher la mémoire en cas de problèmes avec les quelques logiciels (surtout des jeux) qui ne la tolèrent pas. Il y a un léger hic pour ceux qui voudraient installer leur MiniMax avec 1,5 Mo de mémoire : il faut la ROM Kickstart version 1.3, puisque la version 1.2 ne peut s'autoconfigurer qu'en 512 ko, 1 Mo ou 1,8 Mo. Gigatron propose les ROM Kickstart 1.3, ou bien une carte "Double ROM" qui permet la commutation entre les versions 1.2 et 1.3 dans le même ordinateur !

A Londres le prix pour cette carte avec 1,8 Mo de mémoire (16 circuits mémoire, pour un total de 2,3 Mo dans l'A500) était de 450 £ (1 £ = environ 11 FF) [Gigatron, Resthauser Str 128, D-4590 Cloppenburg, Allemagne Fédérale. Tél : 44-71-30-70 + 83740, Fax 44-71-836-43].

Hi-Tec Supplies

Un modem qui permet une vitesse équivalent à 4800 bauds par seconde était présenté par Hi-Tec Supplies au prix public de 280 £. En fait, le modem EC2400 Quad Speed MNP5 opère à des vitesses jusqu'à 2400 bps (standard V22bis), mais il utilise la correction d'erreur niveau 4 MNP et la compression de données niveau 5 MNP. Ceci assure des communications très fidèles, mais aussi des techniques pour comprimer les données qui donnent une augmentation effective de vitesse de transfert jusqu'à 100% [Hi-Tec, 48 Marsh Lune, Mill Hill, Londres NW7 4Q11. Tél : 44-1-959-6808].

Commodore Computer Show
Modem Hi-Tec EC2400

Bytes And Pieces

Sur le stand de Bytes And Pieces se trouvaient des boîtiers d'extension ou "clone boxes" destinés à transformer un Amiga 500 en Amiga 2000. L'Intern contient deux connecteurs pour cartes A2000, une extension de bus, et une alimentation, pour 175 £.

Commodore Computer Show
Les "clone boxes"

Le Physician contient trois connecteurs et accepte les dispositifs DMA (250 £). Le Surgeon, lui, a huit connecteurs (quatre Amiga, trois AT, un XT), et en plus un connecteur pour coprocesseur. Il accepte toute carte A2000 sauf la carte EGA, et il y a la place pour un lecteur 5,25".

Bytes And Pieces est distributeur en Grande-Bretagne pour Spirit Technology. Ils ont installé deux cartes Spirit SIN500 dans un A500 pour un total de 5 Mo de mémoire (une de ces cartes utilise un transformateur radio-cassette pour alimentation en 6 Volts).

Selon ce distributeur, Spirit proposera bientôt une nouvelle carte de huit Mo de mémoire externe pour A500, utilisant un seul circuit pour chaque Mo, en incréments de deux Mo. Selon Bytes And Pieccs, cette carte reconnaîtra les cartes internes Spirit et permettra l'utilisation d'un A500 de 11 Mo de mémoire !

Bytes And Pieces avait les disques durs les moins chers du salon (350 £ pour 20 Mo, pour A500 et 1000) [Bytes and Pieces, 37 Cecil Street, Lythanz, Lancashire FY8 5NN, Tél : 44-860-254-344, Fax 44-253-714-141].

Avantage

Avantage pour Amiga : Talking Protext, un nouveau traitement de texte adapté pour les non voyants, était montré par Arnor Ltd.

Commodore Computer Show
ProText

Protext est peut-être le traitement de texte le mieux connu en Angleterre, grâce à sa version originale, très réussie, sur Amstrad CPC. La version Amiga pour non voyants n'est pas encore terminée, mais les fonctions prévues sont :
  • Chaque touche ou chaque mot que l'on frappe peut être parlé.
  • La ligne courante ou le paragraphe peuvent être relus.
  • Chaque caractère peut être lu quand il est traversé par le curseur.
  • D'autres informations utiles peuvent être parlées.
La version 4.2 de Protext "standard" était en vente, avec des changements mineurs, mais une révision majeure viendra plus tard cette année en V4.3 [Arnor, 611 Lincoln Road, Peterborough PEI 3HA, Tél : 44-733-68909].

Vidi-Amiga

Côté vidéo, Rombo annonçait la sortie prochaine de Vidi-Amiga pour l'Amiga au prix de 100 £. Ce numériseur est capable de capturer une image en 1/50e de seconde en 16 tons d'un signal vidéo, sans arrêter la bande. On peut charger et sauvegarder en format IFF, et surimposer un graphisme existant sur la trame, en n'importe quelle dimension, n'importe où sur l'écran.

Il y a des contrôles de cadrage vertical, de palette, de contraste et brillance. Vidi (Video Image Digital Interface)-Amiga sera vendu en forme de boîtier qui s'enfiche sur le port série, avec logiciel, câble vidéo, et manuel. Disponibilité prévue à partir de juillet 1989. Une version ST existe depuis novembre [Rombo, 6 Fairbairn Rd, Livingston EH54 6TS, Grande-Bretagne, Tél : 44-506-414-631].

HiSoft

HiSoft sortira bientôt une version de Devpac Amiga pour le professionnel. Parmi les fonctions, il y aura : génération de six différents formats de fichier, dont Atari ST et Motorola S-Records ; instructions assembleur et modes d'adresse des 68010/020/030 ; éditeur de lien multiformat ; développement croisé avec un autre Amiga ou ST à travers un lien données rapide ; deux machines débogueurs.

Music X

Music X de Micro Illusions était attendu chaque jour en version finale, mais comme d'habitude ce logiciel était en retard. Ceci dit, il y avait une démonstration par un des programmeurs, à l'aide de plusieurs racks professionnels. Je ne sais pas si c'était sa façon de jouer, ou si c'était le résultat d'une collection de matériaux hors portée pour le commun des hommes ou si c'était un exemple typique de ce qui va sortir de Music X, mais en tout cas les bruits étaient sublimes.

Amiga Music System

Pour finir, la meilleure affaire du salon était sûrement l'Amiga Music System sur le stand de Power Computing. Pour le prix modique de 150 £ vous partez avec les objets suivants sous le bras :
  • Clavier MIDI MM5000, cinq octaves, touches taille piano, qui fonctionnent également sur Atari ST.
  • Interface MIDI MM3000.
  • Numériseur son stéréo MM2000, avec adaptateur pour Amiga 1000/Amiga 500.
  • Le logiciel ProSound Designer.
  • Le logiciel ProMidiPlus.
[Power Computing, 44a Stanley St, Bedford MK41 7RW, Angleterre. Tél : 44-234-273-000, Fax : 44-234-270-133].

Commodore Computer Show
Clavier MM5000


[Retour en haut] / [Retour aux articles]