Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 20 septembre 2017 - 04:04  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Comdex 1990 (Las Vegas)
(Article écrit par Olivier Caylus et extrait d'Amiga News - février 1991)


Las Vegas est une ville aux charmes excentriques et démesurés, surgissant de nulle part au milieu du magnifique désert du Nevada. Outre le casino, les palaces et les "Girls à Gogo", le touriste moyen ne saurait passer à côté du fameux Comdex : le plus grand salon informatique de la planète.

Comdex 1990

Commodore, A3000

Ô surprise, le Comdex est beaucoup plus professionnel qu'un simple SICOB gaulois. Ici, pas de jeunes têtes blondes bruyantes s'agitant bêtement autour de quelques claviers débonnaires, mais une foule cravatée et gominée venue admirer les derniers sévices du géant bleu IBM.

Heureusement, Commodore Electronics Ltd. était là pour attirer tout amigaïste vertueux. Toutefois, ladite firme a su s'adapter au climat hautement professionnel du salon en déployant un stand très pro, à grand renfort d'Amiga 3000 et d'hôtesses tout aussi calées en informatique que l'est Alain Prost en matière de tuyau d'échappement.

Ainsi, le visiteur hagard tombe-t-il tout d'abord sur deux A3000UX arborant fièrement de multiples applications tournant sous Unix System V Release 4 (SVR4). Quelques écrans vidéo s'évertuaient à convaincre la foule des capacités de l'Amiga, à grands renforts d'animations et de phrases chocs.

Comdex 1990

Autre application effrayante : le fameux AmigaVision jouant ici le rôle sournois d'entremetteur entre un A3000 25 MHz HD 100 Mo (!) et un lecteur CD vidéo Pioneer. L'utilisation d'un écran tactile Future Touch (d'Amigo Business Computer) était de très bon goût et permettait à quelques cadres nippons de toucher du doigt la concrète divinité. Plusieurs "démos" (à l'aspect beaucoup plus sérieux qu'une bonne démo Scoopex de base...) pouvaient être lancées à partir d'un programme pilote sur des sujets aussi variés que le graphisme, la CAO, la gestion des ressources humaines ou les tentations amoureuses de Frédéric Autechaud après l'hiver... Le résultat était brillant : son et image numérisés mixés avec de très belles animations 3D.

Applications vidéo

Un jeune Yuppy perdu au milieu d'un véritable studio audio-vidéo présentait la dernière production Gold Disk : ShowMaker, une "Desktop Video Solution".

Mais ce jeune profane avait du mal à retenir les spectateurs irrésistiblement attirés par la présence sur le stand d'une installation monstrueuse (A3000, caméscope, deux grands écrans) présentant les vertues médicinales de DCTV (de Digital Creation). Ce paquetage, vendu ici pour la modique somme de 495 $ (environ 2500 FF), permettait à un habile graphiste de récupérer des images via le port RGB et de les convertir en "full color composite video". Ainsi, la barrière fatidique des 4096 couleurs semble-t-elle dépassée, la propagande proclamant des millions de couleurs à l'écran.

Quoiqu'il en soit, le résultat est saisissant : images numérisées rayonnantes pouvant être ensuite manipulées à l'aide de DCTV Paint, programme aux possibilités bouleversantes. J'ai ainsi vu une numérisation parfaite d'une californienne non moins parfaite se faire arranger par une image de péroquet utilisée comme brosse. Le logiciel est aussi compatible avec quelques programmes populaires d'animation 3D permettant ainsi la création d'animation colorées en temps réel.

DynaCadd

Enfin, était aussi présent sur le stand un A3000 sur lequel le programme DynaCadd de Ditek International pilotant un "plotter" grand format Ioline, une table traçante quoi. La bête est très rapide et peut gérer jusqu'à 20 stylets couleurs. Il m'a été impossible d'obtenir le prix de l'engin, ce qui m'a peut être évité une crise cardiaque.

NewTek

Quittant à mon grand regret le stand Commodore, je tombe par hasard sur NewTek, attiré par une grande banderole "Toaster". Non, ce n'était pas un grille-pain mais bien le plus intrépide des Video Toaster, mis ici en valeur par une jeune fille au pair aux cheveux couleur feu. Était-ce les performances de ce produit, la beauté du stand ou simplement les rondeurs inavouables de ladite hôtesse qui avait attiré ici une foule hirsute de cadres époustoullés... (Bruce Lepper : décidememt, on la voit partout, Ms Kiki).

Quoi qu'il en soit, c'était un beau coup de pub : trois écrans, deux caméras et un A2000 gonflé à bloc permettaient à la foule en délire d'admirer les manipulations amusantes, émouvantes, suggestives et généralement époustouflantes de cette princesse infligeant à son image cathodique toutes sortes de tortures, utilisant à fond les multiples possibilités du logiciel.

NewTek montrait aussi une vidéo présentant les derniers délires d'un certain Allen Hastings, auteur des fameuses "Demo Reels". Ces créations, entièrement réalisées sur A2000 à l'aide de LightWave, étaient aussi époustouflantes que l'autre partie du stand, bien qu'attirant beaucoup moins de personnes, le cadre moyen s'attachant à des valeurs beaucoup plus terre-à-terre...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]