Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 16 janvier 2022 - 11:37  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Combat Air Patrol
(Article écrit par Jérôme Damauder et extrait de Joystick - avril 1993)


Psygnosis n'est pas, à proprement parler, le spécialiste des simulateurs de vol et pourtant... Combat Air Patrol vous invite à revivre les récents évènements de la Guerre du Golfe en vous plaçant aux commandes des deux meilleurs appareils de l'armée américaine.

Combat Air Patrol

The mission

Votre tâche principale consiste à bouter les envahisseurs en dehors du Koweït. Pour parvenir à vos fins, l'armée met à votre disposition toute une flotte d'appareils ainsi que l'USS Theodore Roosevelt (CVN-71), un porte-avion de l'US Navy. Cet énorme bateau peu emporter jusqu'à 85 appareils et possède une très bonne défense aérienne. De quoi faire une gué-guerre tranquille à notre copain Saddam.

Si vous choisissez d'entamer l'intégralité d'une campagne, vous devrez, en plus de votre travail de pilote, diriger l'ensemble des opérations terrestres. Mais Combat Air Patrol reste avant tout un simulateur de vol. Suivant le type de mission à accomplir, vous devrez sélectionner l'un des deux types d'appareils. Le F18 convient parfaitement pour les attaques au sol. Le F14 se prête plus facilement aux affrontements aériens, grâce à son agilité hors du commun.

Combat Air Patrol

Avant toute chose, vous devez vous rendre dans la salle de réunion préparatoire où vous seront livrées les instructions relatives à la mission. Un rétroprojecteur affiche les films des cibles à atteindre ainsi que les points de passage à emprunter. Une carte détaillée du Koweït est accessible dans la "War room". Elle vous renseigne sur les positions de l'ennemi ainsi que sur les vôtres. En mode campagne, vous pouvez organiser la stratégie générale des opérations en cliquant, à la manière d'un jeu de stratégie, sur les pions à déplacer. Une deuxième carte, en trois dimensions cette fois-ci, vous indique avec précision la route à suivre. A ce propos, on peut la tourner dans tous les sens pour voir sa route dans le moindre détail.

Si une mission vous paraît un peu difficile, il suffit de rendre une petite visite à la charmante infirmière qui vous exemptera sur le champ. Mais n'en abusez pas, vous pourriez le regretter... La dernière étape consiste à armer votre avion jusqu'aux dents, mais les possibilités sont nombreuses et ce n'est pas chose facile. L'ordinateur peut s'en charger grâce à l'option "Default". Chacun des appareils possède différentes caractéristiques et une instrumentation qui lui est propre. Le HUD est une projection des paramètres de vol sur la verrière de l'aéronef. Vous pourrez y apercevoir la vitesse, l'altitude, le compas, le régime moteur et votre viseur. Un système EFIS MFD peut être commuté sur différents modes. On peut ainsi obtenir, sur l'écran cathodique, plein de trucs super utiles comme une retransmission de la visée à infrarouge. Les autres indicateurs sont tout ce qu'il y a de plus ordinaire : température, angle d'attaque, vitesse ascensionnelle...

Combat Air Patrol

Vous devez effectuer chaque mission dans son ordre chronologique en suivant les points de passage établis lors de la réunion préparatoire. Lorsque vous repérez une première cible, vous devez la verrouiller pour lui balancer un missile en pleine poire. Bref, on s'y croirait.

Une animation qui décoiffe

Le côté surprenant du programme vient, en fait, de la qualité de sa réalisation. Les missions sont intéressantes et l'animation décoiffe carrément. Malgré le nombre de détails impressionnants, elle ne ralentit pas d'un poil. Allez, je vous donne un exemple : les missiles laissent un épais nuage de fumée d'un réalisme saisissant. De plus, les programmeurs ont inclus un maximum de vues pour repérer l'ennemi plus facilement. Celle de la cabine de pilotage offre un champ de vision hors du commun en autorisant un tour complet sur soi-même et au pixel près !

Combat Air Patrol

Pour ce qui est des caméras extérieures, vous pouvez mater l'appareil de tous les côtés et zoomer sur le décor. On croirait un simulateur tournant su PC (la machine des simulateurs par excellence). Bien entendu, on peut se voir de l'appareil ennemi, jeter un oeil sur un missile... Je ne vous parle pas des éclairages du tableau de bord et autre accélérateur de temps.

Par la rapidité de l'affichage, la maniabilité de l'aéronef est quasi parfaite et le plaisir n'en est que plus grand ! Si vous êtes un inconditionnel du pilotage, vous ne serez pas déçu du voyage. Un jeu vraiment superbe...

Nom : Combat Air Patrol.
Développeurs : Maverick.
Éditeur : Psygnosis.
Genre : simulateur de vol.
Date : 1993.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.

Les points forts :

- Une animation exceptionnelle. On se croirait sur un PC, c'est pour dire !
- Les détails au sol sont nombreux et les objets sont très détaillés.
- Les bruitages et les numérisations vocales renforcent la qualité de la simulation.
- L'instrumentation de l'appareil est très complète.
- Les vues intérieures sont à tomber par terre. On peut faire le tour de la cabine de pilotage progressivement.

Les points faibles :

- Encore un scénario basé sur la Guerre du Golfe.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]