Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 novembre 2017 - 21:20  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : Clé USB
(Article écrit par David Brunet - mai 2003)


De plus en plus présentes dans le monde de l'informatique, les clés USB n'ont pas mis longtemps à séduire les amigaïstes.

Présentation

Les clés USB ou mémoires flash sont de petits périphériques (quelques centimètres) ayant pour usage le stockage de données. Souvent embarquées dans une coque plastifiée, les clés USB se présentent sous la forme d'un connecteur USB et de mémoire flash, une mémoire à semi-conducteurs, non volatile et réinscriptible. Plusieurs capacités sont disponibles, allant de 16 Mo à plusieurs Go, et les plus récentes sont même compatibles avec l'USB 2.0, permettant un taux de transfert plus rapide.

Les modèles testés dans cet article sont le PD101 128 Mo de chez Power Quotient International, au prix de 40 euros, et un modèle 256 Mo de Seitec/Alcor Micro, au prix de 50 euros (NDLR : ok aussi pour les "Disc On Key"). Elles sont compatibles USB 1.1 et sont présentées dans un paquet contenant une rallonge et une dragonne (cette dernière est plus un jouet qu'une absolue nécessité). La documentation très succincte ne nous sert à rien puisqu'elle ne mentionne pas l'Amiga ou le Pegasos.

Clé USB
Le modèle PD101 "Travelling Disk" de chez PQI

Les pilotes

Pour reconnaître ces périphériques, il nous faut bien sûr des ports USB (Highway, Subway, Algor, Pegasos, AmigaOne...) et une pile USB : Poseidon est incontournable ici et il faudra l'installer si ce n'est pas déjà fait. L'archive d'installation de Poseidon est disponible sur www.platon42.de. Les utilisateurs de MorphOS devront installer l'archive "PoseidonMain" et y ajouter les fichiers de "PoseidonMOS". Pour les prochaines versions ce cet OS, plus de soucis, la pile USB sera directement inclue au système, il n'y aura rien à installer.

Vous pouvez maintenant lancer le programme de configuration. Cliquez sur "Online" au bas de l'écran pour activer vos ports USB (normalement, c'est déjà le cas par défaut). Dans l'onglet "Devices", la clé USB est reconnue en tant que massstorage.class, classcode 8, subclass 6 et protocol 80, ce qui est commun à tous les périphériques de stockage USB amovibles. Cliquez sur "settings" et la fenêtre de configuration apparaît, on peut par exemple modifier le NAK Timeout et le délai de démarrage : les valeurs par défaut sont utilisables mais rien ne vous empêche de passer à 500 ms pour le NAK Timeout. On voit aussi que la clé utilise le système de fichier FAT, issu de DOS/Windows : cela permet d'utiliser ce type de périphériques sur plusieurs systèmes. Le handler FAT95 n'est pas fourni avec Poseidon, il faut aller le récupérer sur Aminet et l'installer dans votre répertoire Sys:L/. Vous pouvez ignorer les informations contenues dans la partie "Logical Settings Unit" car les clés USB sont maintenant reconnues même sans liste de montage. Une fois que ces quelques réglages vous conviennent, sauvez la configuration.

Information window

Testons la clé USB en profondeur

D'abord, première bonne surprise, les deux clés USB que nous avons testées sont quasi instantanément reconnues au premier branchement : leur icône met à peine une demi-seconde pour s'afficher. De multiples branchements/débranchements à chaud confirment la chose : le Plug And Play est rapide et efficace.

Les capacités de nos clés sont, en théorie de 128 et 256 Mo. Dans la pratique, nous avons constaté une capacité réelle de 125,7 Mo pour le modèle 128 Mo et 249,9 Mo pour le modèle 256 Mo, ce qui représente une perte de l'ordre de quelques pourcents imputable à FAT95, qui ne sait pas optimiser les tailles utilisables.

Pour les taux de transfert, on ne peut pas s'attendre à du haut débit. En effet, l'USB 1.0/1.1 est connu pour ses performances modestes. Malgré un taux théorique de 12 Mbits/sec (1,5 Mo/sec), on est loin du compte. Notre test suivant est réalisé sur un total de données de 120,4 Mo réparti sur 44 fichiers :

Taux de transfert RAM -> clé
PD101 128 Mo 3 m 18 s (608 ko/sec)
USB Bar 256 Mo 3 m 04 s (654 ko/sec)
Taux de transfert clé -> RAM
PD101 128 Mo 2 m 18 s (872 ko/sec)
USB Bar 256 Mo 2 m 14 s (899 ko/sec)


Utilisation de tous les jours

Les clés USB deviennent rapidement indispensables et l'on se rend compte qu'une fois que l'on y a goûté, on les utilise tous les jours ou presque. Les avantages de ces clés sont nombreux : petites et légères, elles tiennent facilement dans la poche, elles sont en USB donc universelles et insérables sur n'importe quelle machine moderne, et leur capacité supérieure à la disquette et même au Zip en font un média de stockage tout à fait sérieux.

Cependant, quelques inconvénients viennent gâcher la fête. Le prix exorbitant des clés de grandes capacités et les taux de transferts modestes ne soutiennent pas une comparaison avec le CDRW. De plus, si vous ne possédez pas de rallonge et que vos ports sont à l'arrière de la machine, l'utilisation de clés USB peut rapidement devenir pénible. Enfin, il est a noté que quelques clés ont une embouchure trop courte pour rentrer dans les ports USB de certaines tours/boîtier.

Bilan

Avec des prix en constante baisse, des capacités toujours plus grandes et une simplicité d'utilisation exceptionnelle, les clés USB sont devenues des accessoires faisant partie intégrante des ordinateurs modernes. Elle remplace aisément la disquette et c'est une bonne alternative au CDRW. Ceux qui les utilisent vous le diront : on ne peut plus s'en passer !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]