Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 13 décembre 2017 - 23:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Consumer Electronics Show Summer 1986
(Article écrit par Selby Bateman et extrait de Compute!'s Gazette - août 1986)


Note : traduction par Yann-Gaël Guéhéneuc.

Oubliez les rumeurs entendues sur le déclin des ordinateurs 8 bits. Le Summer Consumer Electronics Show a révélé une foison de nouveaux logiciels et matériels pour les ordinateurs 8 bits de Commodore, Atari, Apple et IBM. Il y avait aussi en vitrine des dizaines de logiciels pour l'Atari ST et un nombre grandissant pour le Commodore Amiga. La bonne nouvelle est que Commodore et Atari font des efforts pour étendre la vie de leurs populaires ordinateurs 8 bits tout en poussant leurs nouveaux modèles 16 bits. Les ordinateurs Amiga, ST, et Macintosh, basés sur le processeur 68000, font les gros titres ces jours-ci mais ce sont les ordinateurs 8 bits qui continuent à fournir la plus grosse partie des revenues des fabricants et à faire le bonheur de millions d'utilisateurs satisfaits.

La preuve a été fournie au récent Consumer Electronics Show (CES) à Chicago - un salon bi-annuel de tous les produits électroniques personnels que vous verrez en magasin cet automne et cet hiver. Parmi les derniers lecteurs audio numérique haute technologie, les téléviseurs 3D, les machines à cassettes vidéo, les stéréos pour voitures, les radios de la taille d'une carte de crédit et les antennes satellites, une dizaine d'entreprises informatiques montraient une avalanche de nouveaux programmes pour les ordinateurs Commodore, Atari, Apple et IBM.

Mais c'est incroyable ce qu'une année peut faire comme différence dans la vie des fabricants d'ordinateurs. Il y a 12 mois au CES, Commodore présentait ces ordinateur C64 et C128 dans de larges stands très visités au rez-de-chaussée alors qu'?Atari était coincé dans quelques salles de réunion dans la mezzanine et montrait les premiers pas de son Atari ST. Des rumeurs courraient sur la présentation prochaine par Commodore de son Amiga, qui était prévu pour une sortie en juillet.

Cette année, les tables avaient tourné. Alors qu'Atari occupait un large stand bondé plein de logiciels développés par des tiers pour son Atari ST, Commodore occupait les salles de la mezzanine et montrait le C64 dans une nouvelle boîte. Aucune mention n'était faite de l'Amiga, que Commodore poussait fort au Comdex d'Atlanta à la fin d'avril et qui semble est ciblé pour le marché des entreprises. A une période durant laquelle Atari a vu ses efforts avec le ST portés leurs fruits financiers, Commodore a eu de nombreux soucis financiers. Des licenciements au quartier général à West Chester, Pennsylvanie, et aux bureaux de Commodore/Amiga à Los Gatos, Californie, ont eu lieu ce printemps. Les ventes de l'Amiga ont été moins soutenues que prévu et ce n'est que la force persistante des C64 et des nouveaux C128 qui a permis à l'entreprise de surmonter des pertes financières faramineuses au quatrième trimestre.

Même avec ses problèmes financiers actuels, personne ne considère la fin de Commodore. En fait, l'entreprise espère que le reste de 1986 et le début de 1987 seront propices à un changement de fortune, avec moins d'employés, un nouvel aspect pour l'inarrêtable Commodore 64, de nouveaux logiciels, des ventes abondantes du C128 (actuellement plus de 600 000 unités vendues) et une lente mais croissante vague de vente pour l'Amiga. Néanmoins, il est clair que la popularité du ST a fait du mal à l'Amiga. Une rumeur au CES, non confirmée à ce moment, est qu'une nouvelle version moins chère de l'Amiga est en développement, pour faire une compétition efficace au ST.

Summer CES 1986
GEOS : un nouveau visage pour un vieil ami

Le nouvel aspect du C64

Comme nous le rapportions dans les Carnets de l'éditeur du mois dernier, Commodore présentait au CES le nouveau C64C, un Commodore 64 redoré qui ressemble de façon cosmétique au C128. Deux disquettes sont livrées avec lui, la première contient le système d'exploitation par icône GEOS et les applications geoWrite et geoPaint application sur une face. Sur l'autre face de cette disquette se trouve le terminal pour accéder au réseau de communication Quantum Link propriétaire de Commodore. La deuxième disquette contient Odell Lake, un programme éducatif de MECC qui enseigne aux enfants l'environnement dans un lac. A l'intérieur, le C64C est identique au 64 originel.

L'ordinateur C64C et son paquet de deux disquettes est à un prix suggéré de moins de 250 $, probablement autour de 225 $ d'après une de nos sources. La génération actuelle des C64 est vendue au grand public pour 150 $ au niveau national, mais sans aucun logiciel. Une fois que les stocks existants de l'ancienne version seront épuisés, le combo C64C sera la seule façon disponible de se procurer un C64. La disquette GEOS/Quantum Link est aussi disponible pour les propriétaires actuels de C64 pour 59,95 $.

GEOS (Graphic Environment Operating System) apporte au C64 le genre d'interface utilisateur, style Macintosh ou GEM, disponible sur les ordinateurs ST, Amiga et Macintosh. GEOS se charge depuis une disquette, remplace le système d'exploitation basé en ROM du C64 et affiche un environnement de travail avec des icônes, des menus, et des fenêtres. Vous pouvez utiliser votre manette ou souris pour vous déplacer à l'écran. De plus, les opérations sur disques sont améliorées par un facteur de 5 à 7 fois. Les menus File, Edit, View et Disk s'ouvrent pour révéler des choix supplémentaires. Aussi inclus sur les disquettes se trouvent des applications "productives" très puissantes pour le marché des particuliers - traitement de texte, calculs et conception graphique. Bien qu'il y ait encore des contraintes mémoire imposées par GEOS sur la mémoire disponible du C64, Commodore projette d'introduire plus tard cette année une cartouche d'extension pour le C64 comme celle actuellement disponible pour le C128.

De nouveaux boîtiers style C128 ont aussi été développés pour le lecteur 1541 (maintenant appelé 1541C) et pour le moniteur couleur 1702 (maintenant 1802). Commodore présentait aussi un nouveau moniteur couleur pour le C64 et le C128, le 1902A, qui peut prendre en entrée des signaux composite vidéo et RGB (rouge, vert, bleu). Il possède aussi un bouton qui vous donne un écran vert.

Bien que les réactions des entreprises face au GEOS furent mitigées, la réaction générale semble avoir été favorable, d'après les représentants de plusieurs entreprises qui ont participé à un séminaire de développement pour le GEOS organisé par Commodore et Berkeley Softworks. Le résultat, si tout va comme prévu, est que des entreprises tierces développement des programmes pour le nouveau C64C qui fonctionne dans cet environnement GEOS facile à utiliser. La procédure n'est pas difficile, d'après un des fabricants, et pourrait fournir un tout nouvel ensemble de programmes pour le populaire C64.

Summer CES 1986
Le nouveau Commodore 64C se prévaut d'un aspect plus soigné.
Une disquette contenant GEOS
et le terminal Quantum Link est fourni avec l'ordinateur


Commodore a aussi annoncé que le Commodore 128 a été déjà vendu à plus de 600 000 exemplaires. Avec ce nombre d'ordinateurs en utilisation, plus les millions de C64, Commodore pense que cet ordinateur peut encore vivre pendant deux ou trois ans de plus. C'est un petit miracle quand on considère la vitesse avec laquelle les ordinateurs deviennent obsolètes. Après tout, le C64 a maintenant plus de quatre ans. Mais il y a plus de cinq million de ces ordinateurs dans le monde, dont un nombre non négligeable est utilisé régulièrement. En coopération avec la division jeux de Lucasfilm, Commodore a fait la démonstration d'une fonction unique à Quantum Link, un service en ligne de nouvelles et d'information géré par Commodore. Habitat est une activité interactive en ligne, quelque chose entre un jeu et les activités type CB normalement disponible sur Quantum Link. Une fois que vous avez entré l'activité en ligne, vous pouvez créer une représentation graphique de vous-même en utilisant un kit de construction. Ensuite, vous pouvez explorer des milliers de pièces créées par les employés de Lucasfilm et interagir avec d'autres personnes pendant vos déplacements. Commodore s'attend à ce que cette fonction soit disponible à la fin de l'été ou au début de l'automne. Au moment de mettre sous presse cet article, le coût par heure était toujours inconnu.

Combo Atari XE

Bien que la plus grande partie de l'attention portée à Atari se concentrait sur les nouveaux produits pour les ordinateurs ST, Atari utilisait une grande partie de son large stand au CES pour promouvoir ses ordinateurs à bas prix 65XE et 130XE dans une grande variété de combos. Un combo pour débuter inclut le processeur, une imprimante, un lecteur de disquette et cinq logiciels : AtariWriter Plus, Home Filing Manager, Music Composer, Defender et Star Raiders. Le combo pour débuter du 64XE (64 ko de mémoire) coûte en magasin 349,95 $ et celui du 130XE (128 ko) 399 $.

Atari a aussi introduit de nouveaux logiciels et périphériques pour le XE. Atari Planetarium est un programme éducatif qui simule un observatoire astronomique complet. Il peut montrer la position de plus de 1200 étoiles, 88 constellations et plus de 300 objets célestes et le chemin récent de la comète de Halley. Le programme est vendu 24,95 $. Star Raiders II est un jeu de style arcade, une suite du jeu de 1981 Star Raiders. Il est vendu 19,95 $. La nouvelle imprimante matricielle d'Atari pour le XE, la XMM801, gère les graphiques de moyenne résolution d'Epson. Avec plus de 80 caractères par seconde, cette nouvelle imprimante n'a pas besoin d'une interface spéciale avec l'Atari XE. Elle permet à la fois l'utilisation de la friction ou de trous pour faire avance et le papier et se vend à 219 $. Le XEP80, un nouvel adaptateur 80 colonnes compatibles avec tous les Atari 8 bits, permet une sortie en 80 colonnes sur un moniteur monochrome standard ; il permettra aux utilisateurs de connecter une imprimante parallèle utilisant le standard Centronics. Aucun prix n'était disponible au moment de la mise sous presse.

Apple Computer, qui habituellement n'expose pas au CES, avait une forte présence au travers d'une variété de logiciels liés à l'Apple et développés par des tierces parties. Beaucoup de ces développeurs logiciels s'interrogeaient sur le prochain ordinateur Apple II 16 bits qui devrait être annoncé prochainement.

Un autre sujet populaire portait sur la baisse rapide des prix des clones des IBM PC, dont on s'attend à ce qu'il baisse jusqu'à 300 $ pour la saison de Noël. Les clones d'IBM, de Corée, de Taiwan, du Japon et même des États-Unis, ont déjà commencé à se vendre sur le marché des produits de grande consommation. Et cette tendance devrait continuer. Les larges ventes de Tandy 1000 et les rumeurs au sujet de clones extrêmement bon marché ont amené des maisons d'édition logicielle à considérer à augmenter leur catalogue.

Bien qu'une liste complète du matériel et des logiciels montrés au CES soit bien au-delà de cet article, les produits suivants étaient parmi ceux présentés pour les ordinateurs 8 bits d'Apple, Atari, Commodore.

Electronic Arts : Electronic Arts continue à soutenir assidument les propriétaires d'ordinateurs 8 bits avec une longue liste de nouveaux titres pour tous les ordinateurs. Parmi les titres, on trouve Amnesia (version pour Commodore 64, 39,95 $ ; Apple II, 44,95 $), par Thomas M. Disch et Cognetics ; Autoduel (Commodore 64, 49,95 $), par Origin Systems ; Bard's Tale II: The Archmage's Tale (Commodore 64), par Michael Cranford ; Battlefront (versions pour Commodore et Apple, 39,95 $), par Strategic Studies Group ; Chessmaster 2000 (versions pour Commodore, Apple et Atari, 39,95 $ ; IBM, 44,95 $), par Software Country ; Scavenger Hunt (Commodore et Apple II), par Ozark Softscape ; Timothy Leary's Mind Mirror (version pour Commodore, 32,95 $ ; Apple II, 34,95 $), par Dr. Timothy Leary ; Ultimate Wizard (Commodore 64, 29,95 $), par Sean A. Moore et Steven Luedders ; Age of Adventure (Apple II et Atari, 14,95 $) ; et Venture's Business Simulator (pour IBM seulement, 99,95 $), par Reality Development (Electronic Arts, 1820 Gateway Dr., San. Mateo, CA 94404).

Abacus Software : en plus de sa série de livres sur l'Atari ST et le Commodore 128, Abacus présentait sont BASIC Compiler For The 128 (59,95 $) au côté de la version pour C64 déjà publiée (39,95 $). Aussi visible, il y avait la version pour C128 de son programme d'aide à la conception CADPAK et les livres Super-C Language Compiler et Super Pascal Development System (59,95 $ chacun ; version C64 également disponible). Parmi d'autres offres logicielles, Abacus a maintenant ajouté COBOL-64, une version Commodore du populaire langage de programmation d'affaires (Abacus Software, P.O. Box 7219, Grand Rapids, MI 49510).

The Learning Company

Deux nouveaux produits ont été ajoutés à sa collection de logiciels éducatifs bien connue. Writer Rabbit, aide au développement du processus d'apprentissage des mots et des phrases. Il offre de nombreuses fonctionnalités qui ont été ajoutées à la demande des enfants, des enseignants et des parents. Le programme inclut de nombreux jeux, chacun permettant à l'enfant d'explorer un aspect différent des mots et des phrases dans un environnement drôle et encourageant. Les jeux incorporent des images et des sons et chacun peut être adapté à la vitesse de l'enfant.

Math Rabbit enseigne les mathématiques aux enfants de 5 à 7 ans. Il incorpore aussi des jeux pour encourager les enfants à s'impliquer. Disponible pour la série d'ordinateurs Apple II, chaque programme a un prix conseillé en magasin de 39,95 $ (The Learning Company, 545 Middlefield Rd., Suite 170, Menlo Park, CA 94025).

Access Software : A la suite de son populaire simulateur de golf professionnel, Leader Board, Access a introduit 10th Frame (39,95 $), un simulateur de bowling professionnel pour le Commodore 64 (Access Software, 2561 South 1560 West, Woods Cross, UT 84087).

Multibotics : En coopération avec Access Software, cette entreprise a introduit une ligne d'ateliers de robotique pour la maison pour les Commodore 64 et 128, Atari 400/800/XL/XE, Apple IIe, IBM PC et compatibles, Commodore Amiga et Atari ST.

L'atelier MB230 consiste en une interface qui connecte à l'ordinateur à des modules de robotique à enficher plus le logiciel pour contrôler les modules. Le logiciel permet à l'ordinateur de faire office de régulateur pour un moteur à vitesse variable, de voltmètre, d'oscilloscope, de détecteur infrarouge et de numériseurs audio. Les prix en magasin pour les ateliers varient de 59,95 à 199,95 $ (Access Software, voir l'adresse ci-dessus).

Accolade Software : Accolade va introduire à la fin de l'été un jeu d'arcade-action appelé Deceptor. Pendant que vous dirigez votre Deceptor au travers de six niveaux de plus en plus difficile, vous pouvez transformer votre véhicule robot d'un véhicule terrestre à un engin volant, jusqu'à lui donner une forme humanoïde. La jouabilité peut être adaptée et vous pouvez vous entraîner sur chaque niveau pour augmenter vos chances de survie (prix non annoncé).

Accolade a aussi annoncé des versions Apple II et IBM (34,95 $ chacune) de son jeu d'aventure de science-fiction PSI-5 Trading Company. Une version pour Macintosh (44,95 $) du jeu de baseball Hardball a aussi été annoncé au CES (Accolade Software, 20833 Stevens Creek Blvd., Cupertino, CA 95014).

Springboard Software : L'éditeur du célèbre Newsroom a présenté deux nouvelles extensions productives avec des applications possibles à la maison, à l'école et au bureau.

The Newsroom Pro cible les personnes désireuses d'adopter une approche professionnelle au développement de lettres d'information. Il contient tout ce dont l'utilisateur peut avoir besoin pour produire des lettres d'informations de haute qualité, y compris pour créer des bannières, saisir du texte, faire des dessins, gérer la mise ne page et imprimer en haute résolution. Plus de 2000 cliparts sont inclus. Il est disponible pour IBM PC pour 129,95 $.

Certificate Maker fournit plus de 200 gabarits de certificats, de récompense et de diplômes dans une grande variété de catégories, telles que sport, université, famille, enfant, religion et affaires. Disponible pour Apple (49,95 $), IBM PC (59,95 $) et Commodore 64 (prix indéterminé) (Springboard Software, 7808 Creekridge Cir., Minneapolis, MN 55435).

Activision : La famille des entreprises Activision continue de grandir avec l'acquisition d'Infocom, une entreprise bien connue de développement de jeux d'aventures. Infocom va garder sa propre marque sous l'aile d'Activision. Les entreprises précédemment acquises, telles que Creative Software et Gamestar, continuent aussi de travailler avec l'entreprise.

I Am the C-128 est un des produits dans la série Personal Choice d'Activision, qui inclut le traitement de texte Writer's Choice, le gestionnaire de bases de données Filer's Choice et le tableur Planner's Choice pour l'Apple II, les Commodore 64 et 128 et l'IBM PC, le Tandy 1000 et d'autres ordinateurs sous MS-DOS. Un des produits les plus populaires d'Activision l'année dernière était le jeu d'aventure et d'enquête Hacker. Cette année, l'entreprise va introduire une suite, Hacker II: The Doomsday Papers, qui commence là où le premier jeu finissait. Les versions Commodore 64/128 et Apple II seront à 39,95 $, tandis que les versions IBM PC/PCjr/Tandy 1000 et Macintosh seront à 49,95 $ chacune. Activision continue d'être un des éditeurs de jeux les plus prolifiques, avec entre plus de titres prévus pour septembre (Activision, 2350 Bay shore Frontage Road, Mountain View, CA 94043).

Simon & Schuster : La division logicielle de la maison d'édition a publié Webster's New World Writer, un traitement de texte versatile (IBM PC avec 256 ko de mémoire, 150 $) et Webster's New World On-Line Thesaurus, un thésaurus de 120 000 compatibles avec plus de 30 traitements de texte reconnus et autres logiciels (IBM PC avec 128 ko, PCjr avec 256 ko ; 69,95 $) (Simon & Schuster Software, Gulf & Western Bldg., One Gulf & Western Plaza, New York, NY 10023).

Avalon Hill : La division des jeux pour micro-ordinateurs d'Avalon Hill a aussi annoncé une variété de programmes pour les ordinateurs Apple, Atari, Commodore et IBM.

Spitfire 40 est un jeu de guerre aérienne durant la Seconde Guerre Mondiale et un simulateur de vol pour le Commodore 64/128 (35 $), des portages vers d'autres ordinateurs sont en cours. La popularité du jeu de football d'Avalon Hill Super Sunday a encouragé l'entreprise à créer un disque d'extension de l'année 1985 du jeu original pour les ordinateurs Commodore 64/128 et IBM (20 $ chacun).

Macbeth est un jeu d'aventure graphique et textuel basé sur la pièce de Shakespeare pour Commodore 64/128 (25 $). En août, Avalon Hill sortira Darkhorn, un jeu de guerre fantastique pour l'Apple II et les ordinateurs de Commodore (30 $). Un jeu d'arcade et d'action de science-fiction Mission on Thunderhead est maintenant disponible pour les ordinateurs Apple II, Atari 800/XL/XE et Commodore 64/128 (25 $). Des modules d'extensions, un pour Extended Units et l'autre pour le Campaign Disk, sont maintenant disponibles pour le jeu de stratégie Under Fire! (Avalon Hill, Microcomputer Games Division, 4517 Harford Road, Baltimore, MD 21214).

Bantam Electronic Publishing: Deux nouveaux programmes pour Apple II et Commodore 64 prévus pour l'automne étaient présentés par Bantam au CES. Ils font figurer des personnages populaires des dessins-animés de Disney dans des programmes productifs.

Chaque programme sera vendu au prix de 39,95 $ pour les versions Apple II 34,95 $ pour les versions Commodore 64/128 (Bantam Electronic Publishing, 666 Fifth Ave., New York, NY 10103).

Softsync: L'entreprise présentait The Model Diet (Commodore 64, 29,95 $ ; Apple II, IBM PC, 34,95 $), un programme de suivi de régime amaigrissant ; et Desk Manager (Commodore 64, 128, Apple II, 39,95 $), un logiciel de bureau qui utilisent des fenêtres (Softsync, Inc., 162 Madison Ave., New York, NY 10016).

Batteries Included : Comme noté le mois dernier dans "News & Products" (page 117), Batteries Included a introduit un grand nombre de nouveaux programmes pour une grande variété d'ordinateurs. Parmi les programmes que vous découvrirez, vous trouverez le traitement de texte PaperClip II (79,95 $) et le programme trois-en-un de communication, traitement de texte et gestionnaire de bases de données HomePak (49,95 $ tous les deux pour le Commodore 128) ; le traitement de texte PaperClip pour les ordinateurs Apple II/II+/IIe/IIc (59,95 $); le correcteur orthographique PaperClip with SpellPak pour l'Atari 130XE (59,95 $) ; et cinq nouveaux programmes de productivité pour les IBM PC et compatibles, incluant le traitement de texte avancé PaperClip Elite (129,95 $) et le programme de dessins Degas Elite (79,95 $), parmi d'autres. (Batteries Included, 30 Mural St., Richmond Hill, Ontario, Canada L4B 1B5).

Spinnaker : Cet éditeur logiciel présentait A.C.E., un simulateur de combat pour le Commodore 64. Ce jeu combine un simulateur de vol et des combats styles jeux d'arcade. Il inclut plusieurs système d'armes, un ordinateur de bord, des images satellites, et de l'action en 3D (19,95 $) (Spinnaker Software, One Kendall Sq., Cambridge, MA 02139).

Bodylog : Bodylog a développé un nouveau périphérique versatile appelé Bodylink, lequel se branche dans le port cartouche d'un Commodore 64/128 et transforme l'ordinateur en une machine pour exercices, réduction du stress et boucle de rétroaction physiologique personnelle. Après avoir acheté la boite qui contient le périphérique Bodylink principal, vous pouvez acheter des logiciels supplémentaires pour toute application qui vous intéresse. Les prix pour le kit de démarrage varient de 139,95 $ à 209,95 $ ; le matériel et logiciel supplémentaire pour une grande variété d'utilisations varient de 29,95 $ à 99,95 $ (Bodylog, 34 Maple Ave., Armonk, NY 10504).

Timeworks : Timeworks annonçait que ses programmes spécifiques au Commodore 128, Word Writer 128, Swiftcalc 128, Data Manager 128 et Sylvia Porter's Personal Financial Planner 128, vont continuer à être mis à jour régulièrement. L'éditeur a aussi ajouté un thesaurus à Word Writer 128 (Timeworks, 444 Lake Cook Rd., Deerfield, IL 60015).

Broderbund Software : Plusieurs nouveaux produits dans diverses séries logicielles été présentés par Broderbund. Parmi eux, on trouvait The Toy Shop, disponible pour les ordinateurs Apple II et Commodore 64, qui permet à son utilisateur de réaliser 20 modèles et jouets mécaniques fonctionnels. Les utilisateurs peuvent personnaliser leurs jouets, imprimer leurs conceptions sur papier et les attacher sur du papier cartonné adhésif. Les fils, goujons, papiers cartonnés adhésifs et autres sont inclus dans la boîte en plus d'un manuel très complet. Le prix conseillé en magasin est de 59,95 $ (Broderbund Software, 17 Paul Dr., San Rafael, CA 94903).

Annexe : le kid d'Abilene

Peur sur les stands. Tout le monde au garde à vous, sourire et amabilité onctueuse obligatoires. Le voilà, il arrive. Alléluia, Rawson est là. Mais qui est donc ce petit garçon en costume gris et attaché-case qui se balade, le menton au niveau des présentoirs et jouit apparemment de l'attention de tous ? Une star du monde de la micro informatique yankee ? Sans doute. Un journaliste prodige ? Certainement.

Summer CES 1986

Lorsqu'il arrive chez Activision ou Atari, c'est au président qu'il demande à parler. Tramiel dit de lui "Les gamins de cette nature sont mes boss." A quatorze ans, il dirige depuis quatre ans l'éditorial informatique de l'Abilene Reporter News. En 1984, il publie le Vid Rid's Book Of Video Games, un guide d'achat des consoles. Régulièrement, il donne des conférences, participe à des shows télévisés et accorde des entrevues aux plus grands journaux : le Wall Street Journal, le New York Times ou encore le Washington Post.

Mais laissons-le parler : "C'est la sixième fois que je parcours les CES. Mais cela me paraît toujours aussi grand. Peut-être parce que je suis petit. Mes ordinateurs favoris sont le Commodore 64, l'Apple II et l'Atari ST. A la maison, j'ai six ordinateurs et quatre consoles. Mais aussi un télex et une ligne particulière. C'est pourquoi je ne gagne pas tant d'argent que cela. J'ai beaucoup de frais. J'adore les jeux stratégiques. Maman, en revanche, préfère les boum-boum. Cela me prend beaucoup de temps, mais je ne veux pas m'arrêter sinon je redeviendrais comme tous les enfants de mon âge. De toute façon, je ne suis pas un génie en électronique. Les tendances du marché et l'évolution des jeux seuls m'intéressent. Plus tard, je serai producteur et scénariste à la télévision." Personne n'en doute.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]