Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 30 septembre 2020 - 03:52  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Cadaver
(Article écrit par Olivier Kaa et extrait de Joystick - novembre 1990)


Avec The Bitmap Brothers, vous allez vivre une fabuleuse aventure, dans le plus pur style médiéval fantastique.

Cadaver

Karadoc est un nain. Pas n'importe quel nain, pas un nain bon à rien, puisqu'il a déjà réalisé pas mal d'aventures dans sa région, et est renommé pour son courage et sa bravoure. Alors qu'il était en train de boire un pot au bistrot du coin, un homme lui propose d'aller dans un château proche, pour le venger, lui et quelques amis qui ont trouvé la mort il y a quelques années. Il lui raconte l'histoire morbide de Dianos, un nécromancien sans scrupules, qui avait semé la discorde entre Carolus et Wulf, deux prétendants au trône royal, l'un représentant le bien, l'autre le mal.

Cadaver

Évidemment, c'est le mal qui l'emporte au bout du compte, et durant les années de son règne, Wulf exploita des nains à extraire les émeraudes d'une mine située juste sous le château. Puis, lors d'une soirée mémorable, tous les habitants ou presque du château s'entretuèrent. Depuis, il paraît que Dianos le nécromancien y vit seul, son esprit étant devenu fou, entouré d'une fortune inestimable et inutile pour lui seul.

- "Alors", demande le type du bar, "ça te branche comme aventure ?"
- "Ouaip", répond Karadoc, l'air hautain, "ça paie combien ?"
- "Tout ce que tu trouveras sur ton chemin sera à toi. Va tuer Dianos et garde les émeraudes et autres trésors du château".

C'est donc sans réfléchir plus longtemps que le nain prend ses petites jambes à son cou, en direction du château.

Cadaver

Avant de charger le jeu, je vous conseille de lire attentivement la documentation. Cette dernière vous apprendra pas mal de choses sur le monde que vous allez visiter, plus toutes les indications nécessaires pour bien évoluer dans l'aventure. Une fois le jeu installé, vous aurez droit à une musique de générique collant parfaitement avec le genre, vous plongeant directement dans une ambiance médiévale et angoissante, pendant qu'un résumé du jeu défilera sous forme de parchemin déplié.

Cadaver

Ensuite, vous voilà directement en plein coeur de l'action, puisque apparaît sur votre écran une salle en 3D isométrique, représentant l'intérieur d'un château en ruine (avec fissures, eau par terre, etc.) et vous, au milieu. Les graphismes vous sautent immédiatement aux yeux, tant ils sont beaux et réalistes. Votre personnage est un grand sprite pouvant se déplacer de plusieurs manières : à la manette ou au clavier, sur huit ou quatre directions, avec une facilité et une maniabilité rare dans les jeux réalisés en 3D isométrique. Pour une fois, le graphisme est clair et le jeu jouable.

En bas à gauche de l'écran, six emplacements pour icônes vous permettront d'utiliser des objets et de réaliser toutes les actions indispensables à ce genre de jeu (chercher, boire, transporter, jeter un sortilêge, ouvrir, etc.). A droite, quatre indications vous sont données en permanence : votre barre d'énergie, le jour, le nom de l'objet devant lequel vous vous trouvez et l'endroit où vous êtes. Vous avez un sac à dos sur vous, pouvant contenir seize objets maximum, auxquels vous pouvez accéder à tout moment en appuyant sur la barre d'espace. Un des objets que vous transportez est votre carnet personnel, dans lequel s'inscriront vos capacités, l'argent que vous possédez, le niveau où vous êtes, etc.

Cadaver

Les sprites sont tous parfaitement animés, grands, fluides et rapides, dessinés dans des graphismes arrondis qui donnent une griffe toute particulière au jeu. Dix sauvegardes sont possibles, pour reprendre le jeu à tout moment, car la mort rôde entre les murs du château, vous touchant parfois du bout du doigt, lorsque vous vous y attendez le moins. Votre but ultime étant d'arriver au nécromancien, il vous faudra avoir pas mal évolué avant de le combattre. Pour cela, un certain nombre de potions magiques vous donneront du pouvoir, que je vous conseille vivement d'économiser.

Et pour terminer avec la technique de Cadaver, je dirais que c'est de l'aventure à l'état brut, comme on a rarement l'occasion d'en voir, qui demande autant d'astuce de que réflexes, et qui ne sera pas prêt de sortir de la tête de celui qui la vivra.

Nom : Cadaver.
Développeurs : The Bitmap Brothers.
Éditeur : Image Works.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 249 FF.

NOTE : 8,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]