Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 13 décembre 2017 - 21:32  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de The C64 Emulator et de GO-64
(Article écrit par Jean-Marc des Gourous et extrait d'A-News (Amiga News) - mai 1988)


Après l'émulateur IBM (Transformer, qui accepte les cliquettes 720 ko), les éditeurs se devaient de sortir un émulaleur C64, les possesseurs de 8 bits Commodore étant des acheteurs potentiels d'Amiga, toutes ces émulations permettant d'étendre le marché d'acheteurs potentiels.

Venons-en aux programmes existant à cette heure :
  • GO-64 (prix annoncé en magasin 1300 FF logiciel + matériel).
  • The C64 Emulator (prix annoncé 600 FF logiciel + matériel).
Si j'arrêtais là mon article, vous pourriez penser : le meilleur, c'est le plus cher. Non, c'est faux. Et je commencerai donc par le moins cher.

The C64 Emulator

Le programme, une fois lancé, affiche l'écran bleu habituel au possesseur de C64. On peut accéder au menu de configuration du logiciel en appuyant sur "Alt+Help". Sur cet écran, on peut définir les périphériques que l'on possède. Dans l'ordre il y a : DF0:, DF1:, DF2:, DF3:, RAM:, DH0:, DH1:, DH2:, DH3:, ainsi que serial cable 8, 9, 10, 11 et 1541 emulation.

La configuration permet aussi d'émuler l'extension mémoire du C64, d'avoir un mode monochrome pour permettre une émulation plus rapide et de définir les périphériques sur les ports manettes (paddles, souris C64, joystick). Tout ceci est très complet.

The C64 Emulator

Le très gros avantage de The C64 Emulator, c'est de reconnaître le lecteur de l'Amiga comme lecteur du C64 avec une capacité de 880 ko. Ça change des 170 ko du lecteur 1541. De plus, le logiciel d'émulation est vendu avec un programme de transfert de fichiers par disque entier ou par fichier.

Il est temps d'aborder le point de vue technique. Après avoir fait subir les tests démoniaques en BASIC de feu Hebdo, il en résulte un temps et donc un taux de rapidité de 0,70 (en %) par rapport au C64 (qui est à 1 bien sûr). Ce n'est pas très bon et lorsque l'on fait tourner un programme en langage machine avec une routine d'affichage écran, c'est encore moins bon.

Pour les jeux qui utilisent des routines "normales", c'est à la portée des gens qui sont mauvais, vu la vitesse effective. Aussi pour l'instant, il ne faut pas espérer récupérer tous les programmes de son C64 chéri.

GO-64

Déjà, avant de lancer le programme d'émulation, il faut passer par un menu de préférence spécial C64 : d'où l'impossibilité de changer de configuration après lancement du logiciel (un mauvais point donc). Parlons du programme, je tiens à préciser que j'avais la première version de l'émulateur ; à l'heure où j'écris ces lignes, je n'ai pas eu la nouvelle version.

Maintenant, je peux dire ce que j'en pense, c'est très, très lent, encore plus que The C64 Emulator. Il ne faut pas être idiot pour ne pas s'en apercevoir. Le fait de taper des instructions BASIC rend l'affichage saccadé. Les tests effectués donnent un aperçu des capacités du logiciel.

GO-64

Je ne parlerai donc pas de l'émulation de programmes, la doc étant précise là-dessus : "GO-64 ne permet pas de faire tourner les jeux originaux alors que The C64 Emulator se sert de cet argument dans les pubs." (la publicité comparative est autorisée aux États-Unis).

Aussi, je lance un appel : j'aimerais tester la nouvelle version du programme (s'il existe) afin de faire un complément. La guerre est inégale entre un émulateur rapide, pas cher et un qui est très, très lent et cher. D'après ce que j'ai entendu, il serait plus dur à un 16 bits (68000) d'émuler un 8 bits (6510). Génial non !

En conclusion

Les émulateurs, ce n'est pas la solution, à moins d'avoir un émulateur Atari 520 ou Mac disposant du même processeur 68000. Il faut voir avec le temps. Qui peut prétendre connaitre l'avenir ?...

Nom : The C64 Emulator et GO-64.
Développeurs : Eddy Carroll et Software Insight Systems.
Genre : émulateur de Commodore 64.
Date : 1988.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 600 FF et 1300 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]