Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 29 avril 2017 - 19:40  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Broderbund/Loriciels : les frères amis
(Article écrit par Mathieu Brisou et extrait de Tilt - mai 1989)


Éditeur majeur aux États-Unis, Broderbund s'associe à Loriciels pour s'implanter durablement en France. Cette stratégie est-elle opportune ?

Ça y est : Broderbund France démarre ! La presse et les professionnels de la micro de loisirs étaient au courant de la création de cette société depuis quelque temps déjà mais, il faut bien le dire, en dehors de déclarations d'intentions, nous n'avions que peu d'informations. C'est donc à l'occasion d'une conférence de presse que la création de Broderbund France a été officiellement annoncée.

Cette SARL (société anonyme à responsabilité limitée) est la seconde implantation directe à l'étranger de Broderbund. Créée en 1980, cette entreprise se situe dans les dix premières aux États-Unis et possède, en effet, un bureau au Japon depuis environ deux ans.

Une analyse rapide de la structure de Broderbund France fait apparaître certains noms déjà vus chez Loriciels. Nul mystère à cela puisque ces deux éditeurs sont partenaires dans cette opération. C'est logique car n'oublions pas que Broderbund importe certains produits Loriciels aux États-Unis... Broderbund France profitera des infrastructures de base de Loriciels. Doug Carlston, président de Broderbund, justifie cette décision par le fait que la France est un marché inconnu pour sa société mais pas pour Loriciels...

On peut s'interroger sur le choix de la France comme base de départ d'une implantation en Europe : du point de vue strictement culture, les Américains sont plus proche des Anglais que de nous. Doug Carlston répond que le sentiment européen se ressent mieux à Paris qu'à Londres ! Enfin, et c'est un phénomène intéressant, Broderbund ne fait pas pour le moment de plans pour l'Europe : "L'objectif est de s'implanter en France, après on verra".

La force de développement de la société à l'emblème du chat intéresse les Américains et l'on progresse lentement mais sûrement vers des codéveloppements, dont les premiers résultats sont attendus pour fin mai, début juin 1989. Le ton est donné : Broderbund France désire produire en France. Comme le précise Laurant Weill, PDG de Loriciels : "Emballage et duplication seront à terme et en grande majorité réalisés en France". Certes, il y aura des exceptions mais plus que produire, Broderbund désire aussi reproduire en France...

Denis Friedmann, gérant de Broderbund France, résume cela : "L'accord entre Broderbund et Loriciels est à long terme". En clair, que ce soit aux États-Unis ou en France, Broderbund est tourné vers l'avenir. C'est pourquoi trois lignes de produits devraient être proposées. La première regroupe les jeux, la seconde les utilitaires et les produits de productivité personnelle, la troisième des produits PAO plus sérieux, fonctionnant notamment sur Macintosh. Parallèlement, Broderbund poursuit la mise au point de systèmes de haute technologie. La manette de jeux U Force devrait ainsi être adaptée sur divers ordinateurs.

produits Broderbund/Loriciels

Toutefois, Broderbund est, pour le moment, limité par ses moyens de production (140 000 pièces par mois) puisque seulement 50% des commandes pour la version Nintendo pourront être honorées d'ici à Noël 1989. Autrement dit, les versions ST, Amiga et autres du U Force n'apparaîtront pas avant un an...

Par ailleurs, Broderbund travaille actuellement avec Autodesk sur un système de visualisation en trois dimensions au départ, mis au point par la NASA et Lockheed. Ce système mélange ce concept à celui du U Force et l'utilisateur évolue en 3D dans un univers 3D. Imaginez un jeu basé sur de tels principes... Seul problème : le prix du système de visualisation qui s'élève pour le moment à quelque 2000 dollars. Plus proche de nous, Broderbund s'active autour de logiciels exploitant des principes similaires à ceux déjà vus sur Print Shop mais avec des capacités de réseaux. Mais c'est une autre histoire et nous en reparlerons prochainement...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]