Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 25 mars 2017 - 14:39  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Présentation et configuration de Bochs
(Article écrit par Nicolas Gressard - février 2004)


Introduction

Bochs (prononcez "Box") est un émulateur de PC complet, Open Source et multiplates-formes écrit en C++. Il inclut l'émulation du processeur x86, des périphériques d'entrée/sortie courants ainsi qu'un BIOS maison. Actuellement, il peut émuler un 386, 486 et Pentium. Les systèmes d'exploitations gérés sont DOS, Windows 95, Windows NT4 et Linux. Presque toutes les plates-formes existantes disposent d'un portage de Bochs. Nous bénéficions sous MorphOS de la version 2.02 (porté par Sigbjørn Skjæret), c'est-à-dire la dernière version stable jusqu'à il y a peu puisqu'une version 2.1 stable vient de voir le jour il y a moins d'un mois sur le site officiel.

Bochs 1

Présentation

Vous pouvez télécharger cette version sur le FTP Betatester-2 dans le répertoire "utils". L'archive est au format tar.bz2, il vous faudra donc les outils adéquats pour la décompacter. Le site officiel du projet est sur bochs.sourceforge.net/.

La grosse différence de Bochs par rapport à certains de ses concurrents commerciaux comme VMWare réside dans le fait qu'il émule entièrement chaque instruction du processeur x86 et n'utilise pas les instructions du processeur existant (contrairement à MacOnLinux par exemple). Ce type de fonctionnement a donc deux conséquences directes :
  • Bochs fonctionne sur les plates-formes dont le processeur n'est pas un x86.
  • Bochs est beaucoup plus lent que les émulateurs qui n'émulent pas le processeur (lapalissade ?).
Dans la suite de cet article, nous allons voir pas à pas la configuration de l'émulateur et l'installation du système d'exploitation Windows 95.

Configuration de l'émulateur

Il existe des GUI (interfaces graphiques) pour la configuration et l'utilisation de Bochs. Nous n'en utiliserons pas ici pour la simple et bonne raison que cela nous éloignerait de la compréhension du programme original, d'autant plus qu'il n'est absolument pas difficile à utiliser. Rien ne vous empêche d'utiliser une GUI par la suite...

L'installation de Bochs se résume au décompactage de l'archive et à la copie de la police VGA dans le répertoire système "Fonts" (fichier "vga.font" et répertoire "vga").

La première chose que nous allons faire est de créer un disque virtuel sous forme de fichier qui servira à Bochs de disque dur. Pour cela, il faut lancer, en ligne de commande, l'utilitaire "bximage". La première question posée concerne le type d'image que l'on souhaite créer : disquette ou disque dur. Nous allons donc répondre "hd". Ensuite, nous devons entrer la taille que devra faire le disque virtuel : 100 Mo suffiront pour l'installation de Windows 95 mais vous pouvez mettre plus. "bximage" affiche ensuite la géométrie du disque virtuel ainsi créé. Il convient de la noter soigneusement car il faudra par la suite en informer Bochs afin qu'il sache utiliser le disque virtuel. Si vous avez créé un disque de 100 Mo, la géométrie doit être : cyl : 203, heads : 16, sectors : 63. La dernière question à laquelle nous ayons à répondre est le nom de l'image. Entrez le nom que vous voulez attribuer au fichier image : par exemple "c.img".

Toute la configuration de Bochs se trouve dans le fichier ".bochsrc". C'est un fichier au format texte, entièrement commenté, que vous pouvez ouvrir avec votre éditeur favori. Il est également possible de configurer Bochs à partir d'une arborescence de menus textuels accessibles lorsqu'on lance l'émulateur, mais cette possibilité me semble moins intuitive.

La plupart des périphériques et fonctionnalités sont désactivés dans la configuration par défaut. Voici donc le minimum de ce qu'il va falloir activer pour obtenir un PC virtuel qui fonctionne :
  • Décommenter la ligne (supprimer le "#") : floppya : 1_44="boot.img", status=inserted.
    Cette ligne active l'émulation du lecteur de disquette en utilisant "boot.img" comme image de disquette. Il n'est pas possible sous MorphOS d'utiliser un vrai lecteur de disquette.

  • Décommenter la ligne : ata0-master: type=disk, path="c.img", cylinders=4161, heads=16, spt=63.
    Cette ligne active l'émulation du disque dur en utilisant "c.img" comme disque virtuel. Il faut la modifier de manière à faire apparaître la bonne géométrie renvoyée précédemment par la commande "bximage".

  • Décommenter la ligne : ata0-slave: type=cdrom, path="ide.device 1", status=inserted.
    Cette ligne active le lecteur CD de votre Pegasos. Vous aurez peut-être à ajuster le "ide.device 1" en fonction du numéro de périphérique qu'occupe votre lecteur CD sur les bus IDE (Lancez l'outil UnitControl de MorphOS pour savoir sur quelle unité votre CD se trouve).

  • Décommenter la ligne : boot: floppy.
    Cette ligne permet de choisir le périphérique sur lequel Bochs va démarrer. Dans un premier temps nous allons devoir démarrer sur la disquette.

  • Modifier la ligne "fullscreen: enabled=1" en "fullscreen: enabled=0".
    Ceci permet de travailler en mode fenêtré. C'est plus confortable, surtout lors de l'installation de Windows, car le mode plein écran ne permet pas de gérer correctement le changement intempestif de résolution et l'affichage du DOS ne semble pas fonctionner correctement dans des résolutions supérieures à 640x480.
Il est possible de jouer sur la vitesse d'affichage et d'émulation avec les paramètres "vga_update_interval" et "ips". Une émulation Sound Blaster existe dans Bochs, mais je ne pense pas qu'elle soit gérée dans la version MorphOS.

Installation de Windows 95

Le CD de Windows 95 n'étant pas amorçable, la première chose dont vous allez avoir besoin pour lancer l'installation est l'image d'une disquette amorçable Windows 95. C'est en fait essentiellement une disquette DOS contenant un pilote pour le lecteur CD (ça vous rappelle l'installation d'AmigaOS 3.5 ou 3.9 ? ;)) Il y a plusieurs solutions pour l'obtenir :
  • Soudoyer un ami pour qu'il vous l'envoie par courriel, par exemple.
  • Rechercher activement sur le Net...
  • Aller voir votre PC favori et utiliser l'utilitaire "rawwrite" (par exemple) pour générer l'image d'une disquette de démarrage Windows 95 bien réelle.
Une fois cette image de disquette obtenue, nommez-la "boot.img" et placez-la dans le répertoire de Bochs. Mettez d'ores et déjà le CD de Windows 95 dans le lecteur de CD, cela vous évitera une longue attente ressemblant à un plantage lors du lancement de Bochs. Lancer l'émulateur en tapant "Bochs" en ligne de commande. Un menu se présente alors vous permettant d'effectuer diverses actions. Choisissez "5 : Begin simulation". Si toutes les étapes précédentes se sont bien déroulées (et si je n'ai rien oublié), Bochs doit démarrer sur la disquette Windows 95. Après quelques secondes, vous retrouvez l'invite de commande "A:\>".

Bochs

Il va maintenant falloir partitionner notre disque à l'aide de l'utilitaire DOS "fdisk". Tapez donc "fdisk" puis sur Entrée.
  • Un menu s'affiche dans lequel vous allez choisir "1 - Créer une partition DOS ou un lecteur logique DOS" (le pavé numérique ne fonctionne pas).
  • Dans le menu suivant, choisissez "1 - Créer une partition DOS principale".
  • A la question "Utiliser la taille maximale disponible ?", répondez O (oui).
Pour que les modifications soient prises en compte, il va maintenant falloir redémarrer. Le plus simple pour cela est d'utiliser l'icône de la barre d'outil de Bochs : "Reset". Comment ça vous n'avez plus de souris ? Ah oui, c'est vrai il faut la débloquer, parce que pour le moment elle est réservée à Bochs, donc appuyez simultanément sur Left-Ctrl + Left-Shift + Left-MOS (ou Amiga, ou Win). Il faut refaire la même manipulation pour rendre la souris à Bochs. Une fois démarré à nouveau, il reste à formater la partition créée. Sous DOS, tapez "format c:". Cette opération ne devrait pas prendre plus de deux secondes car nous sommes sur un disque virtuel. Si votre disquette de démarrage contient bien un pilote de CD, vous devriez à présent pourvoir y accéder. Tapez la commande "d:", vous êtes sur le CD. Tapez ensuite "cd win95" pour entrer dans le répertoire d'installation et enfin "install" pour lancer l'installation.

Bochs

A partir de cet instant-là, sur un Pegasos G3/600 il faut prévoir une bonne heure pour l'installation complète de Windows 95. Suivez simplement les indications à l'écran, et ne vous inquiétez pas trop vite si l'installation semble figée à certains moments.

Une fois l'installation terminée Windows va vous inviter à redémarrer. A ce moment-là, éteignez Bochs (avec la barre d'outils par exemple : "Power"). Il faut maintenant modifier le fichier de configuration ".bochsrc" afin de lui dire de désormais démarrer sur le disque dur. Pour cela, recommentez la ligne "boot: floppy" (ajoutez un "#" devant) et décommentez la ligne "boot: disk". Relancez Bochs et admirez le travail. :)

La barre d'icônes de Bochs

Bochs

Voici les icônes que vous retrouverez en haut de la fenêtre de Bochs. Les deux icônes représentant une disquette permettent de savoir si les lecteurs "A" et "B" sont activés et si une image disque y est associée. La troisième icône représentant un CD permet de savoir si le lecteur de CD est activé et si un CD y est présent. La quatrième icône permet de connaître l'état de "capture" de la souris. Lorsque la souris n'est plus attribuée à Bochs (Left-Ctrl + Left-Shift + Left-MOS), vous pouvez également la lui réattribuer en cliquant sur cette icône.

Les icônes "copy" et "paste" sont visiblement sans effet dans la version MorphOS de Bochs. Elles sont censées permettre l'interaction entre le presse papier du système émulé et celui du système hôte. L'icône "snapshot" permet de faire une capture du texte de l'écran lorsque l'émulateur se trouve dans un mode texte (DOS par exemple) dans un fichier nommé "snapshot.txt". L'icône "config" gèle l'émulation et affiche un menu sur la ligne de commande permettant d'intervenir sur les périphériques un peu à la manière de UAE. Il vous est alors possible par exemple de changer l'image disque d'un lecteur de disquette et encore de modifier la valeur de rafraîchissement de l'affichage. Une des options du menu permet de revenir à l'émulation. L'icône "reset" porte bien son nom ;), et l'icône "power" permet d'éteindre le PC virtuel.

Conclusion

Bochs, bien qu'assez lent, s'est montré extrêmement stable au cours de ce test et aucun plantage n'a été à déplorer. Ce genre d'émulateur peut être très utile, non pas pour travailler car trop lent, mais pour nous mettre à disposition un processeur x86 dans le cadre de tests voire de portage d'applications. Il reste très utilisable sous DOS ou sous Linux en ligne de commande sur un Pegasos G3/600. Sur un Pegasos II G4/1 GHz, il devrait être à peu près deux fois plus rapide et je vais m'empresser de réquisitionner celui de Mahendra Tallur pour faire l'essai ;) (à moins que le mien ne me soit livré un jour !?).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]