Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 17 mai 2022 - 00:20  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Programmation
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de The Blue And The Gray (Nord et Sud)
(Article écrit par Maria Dao et extrait de Joystick - novembre 1993)


Impressions, qui, jusqu'à maintenant, nous avait habitués à des "petites productions", présente enfin un jeu digne de ce nom, encore qu'il ne faille pas s'attendre au jeu du siècle.

The Blue And The Gray (Nord et Sud)

Ce jeu de guerre explore un conflit ultra célèbre et pourtant si méconnu - et pour cause ! - qu'est la Guerre de Sécession. The Blue And The Gray ("Nord et Sud" dans sa version française) permet de revivre tout le conflit à partir d'avril 1861, soit dans le camp des Bleus, soit dans le camp des Gris. La principale originalité de Nord et Sud est qu'il est composé de deux phases : la guerre stratégique, et les conflits tactiques.

The Blue And The Gray (Nord et Sud)

Si la première composante est somme toute classique, la seconde l'est beaucoup moins. Il s'agit, en effet, de combats simulés par une bataille de "soldats de plomb". Les événements se déroulent dès lors sous une perspective 3D en gros plan, où l'on distingue les unités sur le champ de bataille. Ces unités sont, époque oblige, soit l'infanterie, la cavalerie ou l'artillerie. Elles sont déterminées par des caractéristiques telles que le nombre d'hommes/canons, et les points de déplacement bien sûr, mais également les forces d'attaque et de défense influencées par le niveau de moral ou d'entraînement. Vos troupes, en effet, sont plus ou moins expérimentées dans l'art de la guerre, et cela joue évidemment sur leurs compétences. Effectivement, c'est une vérité de La Palissade - "Un quart d'heure avant sa mort, il était encore vivant" -, mais il est bon de le souligner : mieux vaut parfois utiliser une troupe composée de peu d'hommes qualifiés, qu'une troupe gigantesque formée uniquement de "bleus". Vous pouvez, bien entendu, composer vos unités à loisir, en recrutant de nouveaux jeunes gens et en redéfinissant leur formation.

The Blue And The Gray (Nord et Sud)

En mode stratégique, vous disposez également de moyens de transport que sont les trains et les bateaux, facilitant les déplacements de vos hommes. Les voies ferrées sont d'ailleurs des points particulièrement stratégiques, qu'il est bon de contrôler. On peut ainsi en détruire, pour gêner le déploiement des troupes adverses.

Mais c'est en mode "soldats de plomb" que vos qualités de meneur d'hommes et de stratège pèseront le plus. Formation, déplacements, amies, etc. vous disposez de tous les outils pour réduire l'ennemi à néant. Vous pouvez faire résoudre le conflit en automatique. Une fois vos ordres donnés, vous verrez se dérouler le combat en plein écran, en temps réel (vous pourrez toujours faire une pause à votre guise).

Côté réalisation, la partie stratégique est honnête, avec une carte en couleur représentant finement les points importants (villes, voies ferrées et unités) mais quand vous la déplacez, le défilement est horriblement lent. La partie tactique, elle, laisse aussi un peu à désirer. Les troupes sont représentées de façon plutôt succincte en rikiki, mais surtout sont animées très sommairement. Comme en plus, la bande son n'a rien d'extraordinaire, il faut se contenter de quelques "boom" et autres "hihihi" (cris des chevaux). En fait, seuls les menus et les écrans statiques comportent de "jolis dessins".

The Blue And The Gray (Nord et Sud)

Bref, tout ça reste assez classique. Non, on ne tombe pas à la renverse en chargeant Nord et Sud. Ceci étant dit, c'est tout de même l'un des seuls jeux de guerre relatant la guerre civile américaine, depuis North & South d'Infogrames, qui n'était pas un vrai jeu de guerre, et le très moyen No Greater Glory: The Civil War de SSI. Glory, Glory...

Nord & Sud Vs. Fields Of Glory

Graphiquement, Fields Of Glory l'emporte haut la main : alors que Nord & Sud présente des unités plutôt rikiki et statiques, le jeu de chez MicroProse offre d'immenses sprites merveilleusement animés sur un champ de bataille comportant même des maisons. Un point à zéro. Côté son ensuite, les quelques bruitages présents dans Nord & Sud ne tiennent pas la route face aux voix numérisées de Fields Of Glory. Deux points à zéro. Enfin, pour ce qui est de simulation, accordons quand même un point au jeu d'Impressions qui permet de revivre tout le conflit (en mode stratégique), alors que Fields Of Glory ne propose que quelques batailles historiques. Au total, ça fait deux points à un pour Fields Of Glory. C'est vous qui voyez !

Nom : The Blue And The Gray (Nord et Sud).
Éditeur : Impressions.
Genre : jeu de guerre.
Date : 1994.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 1 Mo de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 5/10.

Les points forts :

- Un jeu de guerre avec la Guerre de Sécession pour cadre est assez rare pour ne pas sauter sur l'occasion.
- Les deux composantes de Nord & Sud (stratégie et simulation en soldats de plomb) l'ouvrent ainsi à un large public.
- Les écrans-menus présentent de belles illustrations.

Les points faibles :

- Le défilement est trop lent.
- Même si Impression a fait de nets efforts côté réalisation, ça reste plutôt faiblard.
- Les contrôles ne sont pas terribles.
- Les accès disquette sont présents à chaque changement de menus.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]